auteur
Mathieu Garnier

 

En relation libre avec le Stade Rennais depuis vingt ans, mais c'est compliqué. Bourreau de la data, j'aime faire parler les chiffres et faire chanter les cartes.

Du même auteur

> déconnerie

Le toucher de nez

> article suivant

Revue de stress #127

> article précédent

La combinaison de la toupie magique

12.000 footballeurs sous la toise et sur la balance

Infographies – Que pèsent et que mesurent les footballeurs de 21 championnats européens? Réponses en images, par pays, par poste et pour chaque club de Ligue 1…

Partager

 

NB : Les informations exposées dans cet article sont issues du site FootballSquads.com et exploitées avec leur aimable autorisation. Les valeurs extrêmes (taille/poids) ont été vérifiées sur les sites officiels des clubs. On considèrera donc qu'elles sont exactes, sauf si un huissier réussit à faire monter André-Pierre Gignac sur la balance pour nous prouver qu'il a perdu trois kilos.

 

Qu’il s’agisse du football moderne ou d’autres activités qui font le sel de la vie, il reste difficile de prétendre que la taille ne compte pas. Parallèlement à l’évolution naturelle de l’homme qui gagnait plus d’un centimètre par décennie tout au long du 20e siècle, le footballeur européen a lui aussi relevé la tête pour atteindre en cette saison 2014/15 une taille moyenne respectable de 181,7 cm (soit 10 mm de plus qu’en 2008 d’après la dernière étude du CIES sur le sujet. 

 


Ibères petits, Ibères forts

Sur les 21 championnats étudiés, c'est en Espagne que les joueurs sont les plus fluets avec – tout de même –180 cm et 73,8 kg en moyenne (on omettra sciemment d’évoquer la "Premier Division" Irlandaise, en raison de son niveau bien en-deçà des standards du continent, mais surtout pour éviter d’être désobligeant en la qualifiant de ligue des petits gros). Il n'est pas complètement étonnant de retrouver la Liga en dernière position, les Espagnols partageant avec leurs voisins d’Europe du Sud la particularité d’avoir la population masculine la plus petite d’Europe.

 

 

 

D’après les chiffres calculés sur la génération d’hommes née en Europe entre 1976 et 1980, ce sont pourtant les Portugais qui se rapprochent le plus du sol (172 cm) alors qu’un joueur de Primeira Liga atteint une taille moyenne honorable de 181,4 cm. Deux explications à cet écart très important: d’abord les joueurs de football portugais sont beaucoup plus grands que la population générale des hommes du pays (signe d’une préférence des recruteurs pour des physiques généreux?), mais surtout le championnat national ne comporte que 45% de nationaux, soit le taux le plus faible avec la Premier League anglaise.

 

Avec ses 181 cm et ses 74 kg, le joueur de Ligue 1 moyen se situe en queue de peloton et rend 2,5 cm et 3 kg au joueur de D1 hongroise, le plus massif, mais pas nécessairement le plus brillant. Plus globalement, ce sont sans surprise les championnats scandinaves que l’on retrouve en haut de ce classement, le plus grand des footballeurs professionnels en activité étant (selon nos sources) l’attaquant Norvégien Tor Hogne Aarøy avec 204 cm et une belle allure de viking.


En bas de la toise, l’Argentin Maxi Moralez est une valeur sûre de l’Atalanta Bergame malgré son mètre 60 au garrot et son surnom de el Frasquito (la petite fiole).

 

 

Deutschland über alles

Au sein des cinq "grands" championnats, on retrouve trois joueurs dépassant le double-mètre avec Simon Makienok (attaquant Danois de Palerme), Fraser Forster (gardien de Southampton) et évidemment Peter Crouch – dorénavant à Stoke City. C’est d’ailleurs grâce à lui et à certains de ses coéquipiers que son équipe est la plus grande d’Europe (si l’on excepte deux obscurs clubs hongrois, Kecskemét et Diósgyor).

 

Tous championnats confondus, la plus petite équipe n’est autre que le FC Barcelone avec une taille moyenne de 176,6 cm et deux tiers de son effectif sous la barre des 178 cm. Hormis le championnat hongrois et sans l’aide de ses casques à pointe, c’est bien l’Allemagne qui se place au dessus de la mêlée puisqu’en moyenne les joueurs de Bundesliga dépassent la taille canon de 183 cm.

 

Si l'on s’intéresse aux mensurations par poste, la tendance est connue et immuable: les gardiens de but possèdent les gabarits les plus imposants alors que sur le champ, les morphotypes les plus ramassés se situent au milieu de terrain. Le nuage de points ci-dessous présente les caractéristiques moyennes des joueurs évoluant dans les cinq grands championnats (ou les quatre + la Ligue 1, c’est selon) :

 

 

Les joueurs de Liga sont systématiquement les plus fluets quel que soit le poste, exception faite des milieux de terrains, qui sont les plus légers en Ligue 1. Si c’est en Premier League et en Bundesliga qu’on trouve les gardiens (avec une moyenne très impressionnante de 190 cm) et les attaquants les plus costauds, on sera peut-être plus étonné de voir les défenseurs et les milieux de Serie A dans le haut du panier.

 

 

 

Ligue 1 : Monaco au sommet

Le championnat de France est dominé de la tête et des épaules par l’AS Monaco, quasiment 185 cm de moyenne et seulement deux joueurs sous la barre du mètre 80 (les portugais João Moutinho et Bernardo Silva), alors que le PSG champion en titre atteint tout juste 182 cm de moyenne. On distingue aussi des effectifs avec des morphologies bien distinctes: alors que le Stade rennais et Évian Thonon-Gaillard ont des joueurs plutôt fins (si si), le joueur moyen des Girondins de Bordeaux et de l’AS St-Etienne présente une taille équivalente (181,5 cm) mais avec 3 kg de plus sur la balance.

 

 

Le FC Lorient clôt la marche. Paradoxal de constater que si les deux plus grands joueurs du championnat évoluent au FC Lorient et l’AS Monaco (les gardiens Florent Chaigneau et Maarten Stekelenburg), le reste de l’effectif de ces deux clubs a un profil très différent, comme on peut le voir ci-dessous. Cette dataviz haute en couleurs vous permettra de retrouver les mensurations des 522 joueurs de Ligue 1 (encore une fois, sous réserve que les informations provenant de notre source soient fiables).

 

[cliquez sur l'image pour accéder à l'infographie interactive]

 

http://www.cahiersdufootball.net/infographie.php?id_infographie=10

 

 

Le gardien franco-gabonais du FC Metz Anthony Mfa Mezui remporte officiellement le titre de l’IMC (Indice de masse corporelle) le plus élevé du championnat, mais il pourra se défendre d’être gros en invoquant une ossature lourde. Quant à Mevlüt Erding, il n’a pas usurpé son surnom de Bison puisque c’est le joueur de champ le plus massif avec 181 cm et 85 kg de muscles.

 

Si en début de carrière Ronny Rodelin (192 cm pour 70 kg) était le plus frêle, il s’est épaissi et a laissé son statut de brindille de la Ligue 1 à deux jeunes Monégasques (Dylan Bahamboula et Aboud Aziz Thiam), qui prendront vraisemblablement le chemin des salles de musculation, comme leur prédécesseur. En revanche, aucun remède n’a encore été inventé pour faire gagner quelques centimètres à Ladislas Douniama qui restera encore quelques temps le plus petit joueur de notre championnat.
 

Partager

Infographies


Steeven Devos
2015-02-09

La "recrue type" de Brendan Rodgers à Liverpool

Infographies – "Je suis espagnole, j’ai été recrutée dans un club anglais, je coûte environ 11 millions d'euros, je compte 40 sélections avec la Roja et 34 matches de Premier League. J’ai 23 ans, mesure 1m79 pour 74kg et j’ai disputé 13 matches européens. Je suis, je suis?"


Mathieu Garnier
2015-01-07

Le foot au berceau

Infographies – En France on n’a pas de pétrole mais on a des footballeurs. Où se trouvent les gisements de ce trésor national qui fait le bonheur des clubs du pays et du vieux continent ? Revue d’effectif des maternités où naissent nos joueurs. 


Jérôme Latta et Mathieu Garnier
2014-10-08

Numérologie des footballeurs

Infographie – De 1 à 99, quels sont les numéros préférés de 12.200 joueurs pros dans 442 clubs européens? La réponse en chiffres, et l'occasion de refaire un peu l'histoire de la numérotation des maillots. 


>> tous les épisodes de la série "Infographies"

Sur le fil

Entre autres choses dans la Revue de stress de la semaine, les calamiteuses affluences de la Coupe de la Ligue -… https://t.co/m8zJloRKsC

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 16h56 - khwezi : Cubarno, Si je dis: "une bonne blague c'est comme un enfant cancéreux, ça ne vieillit jamais",... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 16h55 - Josip R.O.G. : Vous la sentez venir la petite incise de Stéphane Guy dimanche soir? >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 16h54 - Madar Kvador : Un Mondial sans l'Italie et sans l'Espagne ?https://miniurl.be/r-1k2rBon, évidemment, rien de tout... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 16h50 - Josip R.O.G. : Dan Lédanaujourd'hui à 16h47Kim K. annonce sa retraite..grand joueur et grand bonhomme.----Ah... >>


Pognon, salaires, bilan comptable...

aujourd'hui à 16h44 - Portnaouac : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 16h24Tu as des raisons de craindre quelque chose pour Troyes ?... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h40 - khwezi : Ah. La rivalité OM - OL... Une triste histoire messieurs. Une vieille histoire. Laissez moi vous... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 16h39 - suppdebastille : Il me semble que cette institution a toujours passé pour être "très dure à bouger", c'est aussi... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 16h39 - Run : CQFD. T’es pas a Kanata au moins ?Sinon, la rumeur circule depuis quelques temps visiblement. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h37 - funkoverload : Mais alors je me répète : le meilleur moyen de redonner confiance à un groupe tel que celui... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 16h32 - Zénon Zadkine : [LYON]S-38 / Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant.Plaine des Jeux de Gerland,... >>


Les brèves

Adolphe un mec

"Un scandaleux tifo à la gloire d'Hitler." (football.fr)

Fanchone week

"Dupraz : 'Dix mannequins toulousains sur la pelouse'." (lequipe.fr)


Lâche investigation

"Pierre Ménès tacle Elise Lucet." (20 minutes)

Gerrard Majax

"L'excuse magique de Steven Gerrard." (lequipe.fr)

Retour au lycée

"Messi : une première en quatre ans." (sports.fr)