> déconnerie

1 Ruiz

> article précédent

Révélations

Fiche technique : l'Italie

Déjà lourdement stigmatisée dans la presse sportive, l'équipe d'Italie peut en revanche compter sur le soutien inconditionnel des Cahiers du football.
Partager
Malgré tout le mal qu’elle a fait au football, l’équipe italienne est encore autorisée à participer aux compétitions internationales. Si ce sport est un art au Brésil et une culture en Angleterre, il est une religion en Italie, ce qui rend la lutte scandaleusement inégale.

Le point fort
Se rapprocher statistiquement, à chaque grande compétition, de la fin d'une série affreusement scoumounarde de quatre éliminations consécutives aux tirs aux buts ou en prolongation.

Le point faible
A force d'essayer d'endormir les adversaires, ils vont finir par s'endormir eux-mêmes.

drapeau_Italie.jpg


Le rôle de l'Italie
Traditionnellement, l’équipe italienne est présente pour jouer le moins possible, parce que c’est fatiguant, que ça met le brushing en désordre, et que ça n’a jamais été une garantie pour gagner un match. Elle préfère truquer (moins que les Argentins, mais mieux), marquer un but par le biais de manoeuvres sournoises puis casser le rythme jusqu’à la fin du match.


Comment reconnaître un joueur italien ?
Il a généralement le poil long, se parfume excessivement et fait beaucoup de gestes avec les mains, vers l’arbitre et sur le maillot des adversaires. Quand il se sait filmé, c’est plus fort que lui, il multiplie les actes de comédie.

Quel Italien faut-il surveiller ?
Tous les Italiens étant des dragueurs finis, l’ensemble des joueurs est donc à surveiller, ainsi que nos compagnes auprès desquelles ils bénéficient d’une réputation très largement usurpée mais malheureusement vivace.

La stratégie secrète
Comme souvent, le but sera de faire semblant d'être mauvais pendant le premier tour et de faire semblant de ne pas être bon lors du second. Tout dépendra ensuite de la qualité des joueurs adverses, la plupart des équipes de haut niveau ne faisant pas semblant de ne pas être mauvais.


Le scénario idéal
Suite à un incroyable concours de circonstances malheureuses, l’Italie remporte le Mondial.

Le scénario catastrophe
L’Italie est éliminée après trois matches nuls dans sa poule. Nesta est autorisé à poursuivre la compétition avec la France.
Partager

La Coupe du monde 2006


2007-07-10

Mourir ensemble

Bouteille - Il y a un an, le Mondial et la carrière de Zidane s'achevaient. Relisons à froid ce que nous écrivions à chaud, comme: "Dimanche soir, ce n'est pas le plus fort qui a gagné, c'est encore le football".


2006-07-17

Coupe du monde 2006 : la rétro en ligne

Pour ceux qui ont raté le début, le milieu ou la fin ou pour tout revivre, voici une sélection des articles indispensables mis en ligne depuis deux mois.


Jean-Patrick Sacdefiel
2006-07-17

Panne décence

En guise de vengeance sur la perfide Italie, nous mettons en ligne la Chronique de Jean-Patrick Sacdefiel du numéro de juin, dans laquelle le chroniqueur exprimait son aversion pour une certaine publicité huileuse – et révélait aussi un pan caché de sa vie sexuelle...


>> tous les épisodes du thème "La Coupe du monde 2006"