> déconnerie

Paris Sonne le Glas

> article suivant

Revoir Guadalajara

> article précédent

La Gazette, numéro 42

> article précédent

D2, ère 2

DIAPORAMA : la 31e journée de championnat

Le Diaporama est un peu express lui aussi, il fait la synthèse de la quintessence des huit matches (la situation explosive qui a conduit au report de Lens-Troyes n'est pas imputable à Rolland Courbis).
Partager
Nantes-Bastia : 1-0
Le but
26e Coup franc de Monterrubio à l'angle de la surface, côté droit. Durand, percuté par Moldovan, lui-même pris en sandwich entre Piocelle et le gardien, dévisse son dégagement aux poings et la balle file vers son propre but.
Stat
Sans Vahirua, les Nantais ne marquent pas.
Les questions
Est-ce que les Nantais ne devront pas un peu mieux jouer lors des trois prochains matches pour être champions?
Est-ce que les Nantais vont continuer à avoir une chance de futurs champions?

Monaco-Saint Etienne : 5-3
Afin de respecter la douleur des Stéphanois, il ne sera pas fait de Diaporama sur ce match.

Toulouse-Rennes : 2-0
Les buts
26e Coup franc de Moreau non loin du poteau de corner droit. Dieuze coupe la trajectoire au premier poteau.
94e Romero envoie Jau slalomer entre les défenseurs, prendre un contre favorable, résister au tacle de Cesar et centrer pour Bonilla qui contrôle et marque de près.
Synthèse
Trop tard.

Bordeaux-Strasbourg : 2-1
Les buts
46e Corner côté gauche pour Martins. Beye s'élève au premier poteau et prolonge de la tête par dessus Ramé
53e Bonnissel déborde sur l'ailé gauche, grille Martins et centre en retrait pour Wilmots dont la tête puissante ne peut être détournée suffisamment par Chilavert.
62e Depuis la ligne médiane, Bonnissel alerte Pauleta qui laisse un rebond et croise sa reprise du gauche.
Synthèse
Strasbourg est en D2, et les racingmen ne pourront plus faire semblant d'y croire. Bordeaux a du mal à tenir le rythme du sprint final, comme en témoigne une première mi-temps médiocre, mais reste aux portes de la Ligue des champions. Les Girondins n'ont pas le feu sacré de 99, mais la réussite ne les a pas complètement abandonnés. On y verra plus clair après le prochain déplacement à Rennes.

Guingamp-Metz : 1-3
Les buts
35e Mondragon détourne une ennuyeuse frappe du gauche de Rodriguez, Fiorèse surgit pour conclure.
64e Après un tir de Jager repoussé par Loussouarn, Baticle hérite du ballon et marque du droit.
83e But trop compliqué à raconter : c'est Baticle qui achève l'action de près.
92e Après un une-deux avec Baticle, Pierre enfile son couloir droit et centre en retrait pour Meyrieu dont l'intérieur du gauche trompe Loussouarn.
Synthèse
L'EAG a peut-être assuré son maintien trop tôt : les spectateurs du Roudourou n'ont pas vu de victoires depuis décembre. Les Messins ont assuré le leur juste assez tôt pour s'offrir une bonne victoire à l'extérieur, avec Baticle et Meyrieu en fringants jeunes premiers.

Auxerre-Lille : 1-1
Les buts
3e Fahmi trop tranquille voit son dégagement contré par Kapo. Cette transversale involontaire échappe à Cygan, mais pas à Cissé qui frappe en force.
23e Servi par Bakari, N'Diaye décoche un extérieur du gauche terrible qui prend la lucarne de Cool.
Faut-il les croire?
Les Lillois ne croient plus au titre.
Les Auxerrois croient encore à l'Intertoto.

Marseille-Sedan : 2-1
Les buts
12e N'Diefi déborde côté droit et centre au deuxième poteau pour une tête plongeante de Quint.
7e Dans l'axe à quarante mètres, Weah glisse le ballon dans le dos de la défense à Belmadi qui contrôle et trompe Regnault d'une belle frappe croisée.
29e Leroy récupère le ballon côté droit et adresse une longue passe lobée pour Weah dans la profondeur, qui lobe à son tour le gardien.
Premier bilan
Tapie a déjà assuré la remontée en D1.
Homme du match
George MotiWeah.
Visseur-dévisseur
Jérôme Leroy.
Synthèse
L'événement n'étant pas sur le terrain, on se gardera de faire d'une vague statistique un fait majeur: l'OM a réussi à remonter un score défavorable, et à bien jouer pendant plus de cinq minutes. Entraînés par les bonnes prestations de Bernardi, Belmadi et Weah, les Marseillais n'ont pas eu besoin de se métamorphoser vraiment pour battre des Sedanais un peu désunis ces temps-ci. Pourtant, la Coupe de l'UEFA à Louis-Dugauguez, ce serait sympa.

Lyon-PSG : 2-0
Les buts
45e Depuis son camp, Müller ajuste une longue passe pour Anderson qui prend la défense parisienne de vitesse et remporte d'une balle piquée son duel avec Letizi.
80e Lancé à pleine vitesse sur le côté gauche de l'attaque, Anderson déborde Algerino. Son centre est détourné et Marlet parvient à pousser de la cuisse la balle dans le but. On a vu
Ce qui fait toute la différence entre Anderson et Anelka.
Synthèse
Fernandez poursuit ses essais tactiques pour la saison prochaine : constatant que son dispositif fonctionnait très bien en première mi-temps, il le change à la pause, pour remporter une défaite plus logique en seconde période. Les Lyonnais ont presque autant de chance que Nantes, d'abord pour inscrire un but superbe dans les arrêts de jeu d'une mi-temps difficile, ensuite pour voir les Parisiens gâcher leurs occasions. Mais ils le méritent amplement avec une si belle attaque. Dommage que le président lyonnais considère que son club n'a aucune chance pour le titre, du fait du fameux complot arbitral (financé par le KGB et la Libye).

Partager

> sur le même thème

La Gazette, numéro 42

Le championnat de France


Jérôme Latta
2019-09-13

La Ligue 1 a-t-elle sa place dans le "Big 5" ?

Une Balle dans le pied – Que diable fait le championnat de France dans le "Big 5 européen? Examinons la légitimité de cette appellation contestée, qui a pourtant la faveur des économistes du sport.


Richard N
2019-05-31

Platini à Nantes, le rêve de Lagardère

En 1979, le nom de Michel Platini est discrètement évoqué dans les couloirs du Football Club de Nantes. Rien ne s'oppose à un transfert, sinon la frilosité des dirigeants. Le club nantais a-t-il raté un rendez-vous avec son histoire?


Richard N & Christophe Zemmour
2019-05-29

Feindouno 1999, la proie du doute

Un jour, un but – Le 29 mai 1999 au Parc des Princes, les Girondins de Bordeaux conquièrent leur cinquième titre de champion grâce à un but de leur tout jeune espoir, Pascal Feindouno.


>> tous les épisodes du thème "Le championnat de France"

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)