auteur
Clément Twin

Du même auteur

Crise de nerf de la guerre

Les journées passent et les crises se succèdent. Peu importe celui qui a commencé, ce qui ressort de ces différents états d’âme est un inconfortable sentiment de lassitude. Chaque saison apporte son lot supplémentaire de tourments. De plus en plus d’équipes sont touchées, de plus en plus d’entraîneurs ou de présidents sont visés...
Partager
Les journées passent et les crises se succèdent. Peu importe celui qui a commencé, ce qui ressort de ces différents états d’âme est un inconfortable sentiment de lassitude. Chaque saison apporte son lot supplémentaire de tourments. De plus en plus d’équipes sont touchées, de plus en plus d’entraîneurs ou de présidents sont visés. Les reproches concordent, et tous trouvent naissance dans une ambition trop élevée par rapport aux résultats. Un comble pour la plupart des supporters.
Mais la faute à qui, la faute à quoi ? Sans doute à ce système de foot-business tant de fois cité, montré du doigt même, quand il ose donner des promesses qu’il ne tient pas. Jamais on ne le cite pour son hypocrisie flagrante, pour ses valeurs nocives et puantes.
C’est pourtant là que le foot se tord la cheville régulièrement. C’est pourtant là que les footballeurs perdent la notion des choses.
Un joueur arrive à quatorze ans dans un centre de formation, et ne voit plus autre chose que le ballon ou les caméras dans sa vie. Il sait que seule son abnégation le sortira du troupeau. Jusqu’au jour où il découvrira le professionnalisme et les spotlights, la gloire et l’argent facile. Pas le temps de mûrir, pris en main de toutes parts, sa vie est toute tracée. Avec un peu de chance, il rapportera beaucoup à son premier club lors de sa revente, et en profitera pour empocher à son tour. Rien de neuf, cela fait quelques années que cela dure. Mais là où les dirigeants parviennent à responsabiliser certains joueurs en les mariant et les faisant procréer tôt, ils échouent sur une nouvelle génération de potes, littéralement indépendants, organisés, surévalués pour pas mal d’entre eux, avec à l’esprit l’idée qu’on ne leur fera pas avaler n’importe quoi. Du coup, quand ils sont en colère ou simplement pas d’accord avec une remontrance, ils s’enferment dans un mutisme impressionnant qui ne sert personne ou déclarent haut et fort que leur coach est un gros nul.
La puérilité flagrante qui se dégage du comportement de cette nouvelle génération de star, fait tanguer un peu plus un navire en décomposition tellement il se recompose.
Alors parfois pour pallier à ce manque de maturité, on fait appel à des Clemente ou des Toshack. Un arrière goût de militarisme n’effrayant personne quand il s’agit de réparer les erreurs des dirigeants de clubs, impatients de faire du blé avec leurs jeunes pousses.
Mais où est donc le José Bové du foot, celui qui fera en sorte que les centres de formation ne soient plus des étables où l’on nourrit de promesses transgéniques des bétails entiers de gamins ramassés dans les banlieues. Le footballeur de talent est une denrée rare, autant ne pas le dégoûter de son milieu dès le plus jeune âge. De la même façon, autant cesser de promettre la lune à un môme s’il bosse dix fois plus.
Partager

Les clubs et les équipes


Rémi Belot
2020-05-15

« À la fin, c'est l'institution OM qui tranche »

Il y a un an et demi, nous rencontrions Andoni Zubizerreta. Il nous avait parlé de son poste de directeur sportif et de sa manière de travailler… 


Richard N
2020-03-29

FC Nantes 1995, le grand tourbillon

Les grandes équipes – Donné pour mort trois ans plus tôt, le FC Nantes réalise une saison exceptionnelle. Une réussite portée par la formation et un projet de jeu sans recrutement ni vedettariat. 


Richard N et Christophe Zemmour
2020-03-21

United 1995 : une saison rouge et sèche

En 1995, au beau milieu de sa mainmise sur le football anglais, Manchester United rate complètement sa saison 1994/95: l'équipe d’Alex Ferguson termine deuxième. 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h54 - leo : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 01h03C'est De Rossi en 2006 qui a pu jouer la finale alors qu'il... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 01h52 - Tricky : (J’ai le plus grand mal à le croire. Je parierais volontiers que ladite section occupe un bureau... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h49 - Tricky : Manx Martinaujourd'hui à 01h28Sinon, tous les témoins s'accordent sur le fait que la manif de la... >>


Lost horizons

02/06/2020 à 23h58 - theviking : Et les chaleurs accablantes, c'était ironique (mais on est mieux au frais) >>


Manette football club

02/06/2020 à 23h41 - Jah fête et aime dorer Anne : Flo Riant Sans Sonaujourd'hui à 20h53Parfois, je songe à le refaire,A propos d'Open World, as-tu... >>


Qui veut gagner des quignons ?

02/06/2020 à 23h41 - KL : Je cherche un 11 d’internationaux A (1 minute en sélection suffit comme pour Franck Jurietti)... >>


La L1, saison 2019/2020

02/06/2020 à 23h36 - jeannolfanclub : ucho Gonzealaiseaujourd'hui à 12h27Pour nous, téléspectateurs-supporters, ce serait... >>


Gerland à la détente

02/06/2020 à 23h20 - impoli gone : Ah tiens, on va un peu reparler de foot.Perso, pas tant d'états d'âme que ça s'il part,... >>


L'AJA, je te veux si tu veux de moi

02/06/2020 à 22h27 - Redalert : Désolé... Bon, Hamel, vu l'âge, j'y suis pour rien ! >>


La revue des Cahiers du football : saison 2 !

02/06/2020 à 21h17 - Hydresec : En attendant de découvrir le quatrième numéro de la revue, je poursuis ma lecture très... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)