auteur
Clément Twin

Du même auteur

Crise de nerf de la guerre

Les journées passent et les crises se succèdent. Peu importe celui qui a commencé, ce qui ressort de ces différents états d’âme est un inconfortable sentiment de lassitude. Chaque saison apporte son lot supplémentaire de tourments. De plus en plus d’équipes sont touchées, de plus en plus d’entraîneurs ou de présidents sont visés...
Partager
Les journées passent et les crises se succèdent. Peu importe celui qui a commencé, ce qui ressort de ces différents états d’âme est un inconfortable sentiment de lassitude. Chaque saison apporte son lot supplémentaire de tourments. De plus en plus d’équipes sont touchées, de plus en plus d’entraîneurs ou de présidents sont visés. Les reproches concordent, et tous trouvent naissance dans une ambition trop élevée par rapport aux résultats. Un comble pour la plupart des supporters.
Mais la faute à qui, la faute à quoi ? Sans doute à ce système de foot-business tant de fois cité, montré du doigt même, quand il ose donner des promesses qu’il ne tient pas. Jamais on ne le cite pour son hypocrisie flagrante, pour ses valeurs nocives et puantes.
C’est pourtant là que le foot se tord la cheville régulièrement. C’est pourtant là que les footballeurs perdent la notion des choses.
Un joueur arrive à quatorze ans dans un centre de formation, et ne voit plus autre chose que le ballon ou les caméras dans sa vie. Il sait que seule son abnégation le sortira du troupeau. Jusqu’au jour où il découvrira le professionnalisme et les spotlights, la gloire et l’argent facile. Pas le temps de mûrir, pris en main de toutes parts, sa vie est toute tracée. Avec un peu de chance, il rapportera beaucoup à son premier club lors de sa revente, et en profitera pour empocher à son tour. Rien de neuf, cela fait quelques années que cela dure. Mais là où les dirigeants parviennent à responsabiliser certains joueurs en les mariant et les faisant procréer tôt, ils échouent sur une nouvelle génération de potes, littéralement indépendants, organisés, surévalués pour pas mal d’entre eux, avec à l’esprit l’idée qu’on ne leur fera pas avaler n’importe quoi. Du coup, quand ils sont en colère ou simplement pas d’accord avec une remontrance, ils s’enferment dans un mutisme impressionnant qui ne sert personne ou déclarent haut et fort que leur coach est un gros nul.
La puérilité flagrante qui se dégage du comportement de cette nouvelle génération de star, fait tanguer un peu plus un navire en décomposition tellement il se recompose.
Alors parfois pour pallier à ce manque de maturité, on fait appel à des Clemente ou des Toshack. Un arrière goût de militarisme n’effrayant personne quand il s’agit de réparer les erreurs des dirigeants de clubs, impatients de faire du blé avec leurs jeunes pousses.
Mais où est donc le José Bové du foot, celui qui fera en sorte que les centres de formation ne soient plus des étables où l’on nourrit de promesses transgéniques des bétails entiers de gamins ramassés dans les banlieues. Le footballeur de talent est une denrée rare, autant ne pas le dégoûter de son milieu dès le plus jeune âge. De la même façon, autant cesser de promettre la lune à un môme s’il bosse dix fois plus.
Partager

Les clubs et les équipes


Nicolas Sarzeaud
2019-03-14

Le Stade rennais, mieux que "rien"

"Culture du vide", "vingt ans de rien", "club inutile", "club insipide"… Derrière le mépris ordinaire du Stade rennais, celui des clubs "moyens" qui font aussi l'épaisseur de notre football.


Jérôme Latta
2018-11-12

L'éthique en prime, ou le prix de la vertu

Une Balle dans le pied – Les primes d'éthique ne sont pas propres au PSG, et ne concernent pas seulement l'obligation de saluer les supporters. Mais elles témoignent d'une forme de cynisme désenchanteur. 


Christophe Zemmour
2018-07-30

OM : retour à la case nouveau départ

Après une saison riche en émotions et en promesses, l'OM de Rudi Garcia va reprendre la compétition avec des attentes élevées, et quelques atouts pour y répondre. 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"

Sur le fil

RT @alexandrepedro: LCI qui invite le rédacteur en chef de Valeurs Actuelles pour commenter la victoire de l'Algérie. Je n'avais jamais fai…

RT @eddy_fleck: C’est rare mais j’ai rédigé quelques lignes sérieuses autour de Nabil Fekir avant de lui souhaiter bonne route. Avec l’aide…

RT @Horsjeu: [THREAD] 🔴Dîtes-donc, vous avez écouté le #RadioHorsjeu sorti lundi avec nos guests @charlotteprato et Chr$ des @cahiersdufoot…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)