> article suivant

Trente-cinq

> article précédent

Le Replay du Mondial : épisode 1

Céleste, rien de nouveau

La France a concédé un 0-0 de rigueur, qui laisse regrets et interrogations en suspens. La nalyseLes observationsLe match de TF1Vu du forumBonus: la cartoLes titres
Partager
En comparaison de ses deux précédentes entames de phase finale – les sinistres France-Suisse 2006 et France-Roumanie 2008 –, également conclus sur des 0-0, on aurait de quoi se réjouir. Mais cette fois, trois points étaient au bout du fusil des Français, qui n'y ont placé qu'une fleur.

sch_100611_fra_uru.jpg


La nalyse : a patchwork in progress

Revenus à un 4-2-3-1 plus attentiste (au passage, nous l'avions pressenti ici), les Bleus ont "perdu la victoire" en ne parvenant pas à donner de la vitesse au jeu et du sens à leur domination. Excessivement empruntés dès le départ, leurs innombrables approximations n'ont pas contribué à les rendre plus audacieux, et ils sont restés inoffensifs dans les vingt derniers mètres (3 tirs cadrés sur 20). Une maîtrise stérile qui suscite de la frustration, et un peu d'inquiétude.
Les Tricolores ont pourtant pris le dessus physiquement en seconde période, avant de terminer par un siège après l'expulsion de Lodeiro. Mais sans justesse technique pas d'accélérations ni de décalages, et bien peu de positions favorables face au but... D'autant que le recours aux coups de pied arrêtés et aux tirs lointains a aussi compromis par les imprécisions.

Des armes inemployées
Sur le plan tactique, les choix du sélectionneur ont bien fonctionné, avec une occupation du terrain et une utilisation de la largeur satisfaisantes. Les couloirs ont été conquis, la paire Diaby-Toulalan, prometteuse, a bien protégé la défense centrale, il y avait des combinaisons à exploiter sur les côtés, du soutien théorique pour le porteur... "The main problem for France was that the attacking players were playing awfully – that’s not Domenech’s fault, at least in terms of tactics", peut-on lire sur Zonal Marking (où vous lirez, en anglais, une analyse tactique qui n'aura aucun équivalent dans les médias français).

fra_uru_8.jpg

En résumé, les Bleus avaient les armes, mais ils s'en sont mal servi. L'inventaire des performances individuelles (lire "France-Uruguay: les gars") désigne une cause majeure de cette impuissance: avec Gourcuff hors-sujet, Ribéry soliste, Anelka introuvable, Évra en panne et Govou insuffisant, les chances de briller offensivement étaient considérablement réduites.

Un surcroît d'engagement et de prise de risque aurait peut-être permis de faire basculer la rencontre en lui imprimant un rythme plus élevé. Le sursaut ayant été trop tardif, on doute une nouvelle fois de l'épaisseur mentale de cette équipe, et de son liant collectif. Pour progresser, il lui reste à s'appuyer sur son équilibre général, sa condition physique en progrès et sa cohérence tactique, et croire en son regain de solidité défensive. Il lui faudra surtout se rappeler qu'elle est à la Coupe du monde, et qu'un peu de talent, de folie ou de détermination sont nécessaires pour réussir un semblant de parcours.


fra_uru_6.jpg
Positionnement des frappes au but (en rouge, la France). Animations à retrouver sur ESPN Soccer.
fra_uru_7.jpg
"Heatmap" de Jérémy Toulalan.


Les observations en vrac

• On prend les paris que Ribéry ne commencera pas le prochain match à gauche.
• Il n'y a pas un réglement FIFA qui interdit aux gardiens de porter des combinaisons intégrales jaunes de catcheur?
• Vuvuzelas ou pas, on a bien entendu Raymond Domenech hurler après la faute sur Sagna.
• Le petit salut d'Abidal pendant les hymnes, c'était pour Mexès ou pour Escudé?
• On doit pouvoir se débrouiller pour gagner sans qu'Anelka fasse de passe, mais s'il intercepte celles prévues pour les copains, ça va pas être possible.
• Quand l'adversaire ne court pas du tout, le terrain a l'air quatre fois plus grand.
• Très joli comme stade, mais pourquoi l'avoir installé à côté d'un hôpital pour éléphants agonisants?
• Tant qu'on n'aura pas vu Diaby contre Zigic, on ne saura pas a quel point son impact physique est exceptionnel.
• Tiens, les commentateurs qui parient sur le résultat, annoncent les cotes du match. Il n'y a pas une loi qui est passée ces jours-ci?
• En 2006, on nous avait bassiné avec "Les Bleus n'ont pas marqué de buts en phase finale de Coupe du monde depuis huit ans". Il semble que cette année, ce soit parti pour être "Les Bleus n'ont gagné qu'un seul de leurs sept derniers matches de poule en Coupe du monde", sorti par L'Équipe hier matin et répété partout depuis.

avion_bleus.jpg
"Voilà, Jérémy. Tu as la chasuble de titulaire, tu es notre sentinelle devant la défense. Et tu arrêtes tout ce qui arrive".


Le match de TF1

Le consultant à qui perd perd
Jean-Michel Larqué : "La logique voudrait qu'on continue avec l'équipe testée pendant les trois matches de préparation contre le Costa Rica, la Tunisie et la Chine.  Mais la logique voudrait aussi qu'on tire des enseignements de ces matches et qu'on fasse les changements nécessaires. Ce qu'on espère c'est qu'il ne soit pas prisonnier de sa logique".

Les gars qui ont compris pourquoi Ben Arfa est à la maison
Christian Jeanpierre : "Alors que Gignac et Thierry Henry suivent de près le match".

L'épreuve d'inconfort
Denis Brogniart (TF1) : "Il s'essaie aux questions pertinentes Robert [Pirès]".

Le top des infidélités à Saméto
1. Christian Jeanpierre (TF1) : "[Diaby] fait du bien partout".
2. Christian Jeanpierre (TF1) : "Oh ce regard... oh ce regard... ce regard bleu acier... ce regard bleu acier..."
3. Christian Jeanpierre (TF1) : "1m88-89-91... [Diaby] fait la bonne taille!"


wenger_montre.jpg
"Au troisième top, votre nouvelle cible aura seize ans. Vous pourrez alors le subtiliser légalement à son club formateur".


Vu du forum

=>> Tonton Danijel - 21:40
Entre Diego Forlàn et Nico Fort lent, il y a quand même un bon match, non?

=>> GovouTheNight - 22:48
En tout cas si certains ont beaucoup critiqué le ballon de la Coupe du monde, Ribéry semble beaucoup l'aimer lui. Vraiment beaucoup.

=>> Yoop2804 - 12:25
Peut-être qu'à force de dire à Ribéry qu'un de ses points forts c'était de jouer sans trop réfléchir, il a fini par croire qu'il serait encore meilleur en se forçant à jouer bêtement?



Bonus : la cartographie

fra_uru_cartosmall.jpg
[cliquez pour agrandir]
• Sur les 23 Uruguayens, seulement 2 évoluent au pays.
• 15 d'entre eux jouent pour des clubs européens. 
• Forlan (Atletico) et Suarez (Ajax) ne sont pas les seuls à exercer dans des clubs ou championnats à renommée: ils sont 4 en Italie, 3 en Espagne et autant au Portugal.
• Sebastien Eguren s'est perdu en Suède, Diego Perez s'adonne aux joies du ventre mou à Monaco.
• Sur les 8 joueurs restés en Amérique du Sud, 3 jouent au Chili.



Les titres auxquels vous avez échappé

Uruguay pride
Celeste d'Eden
Le Cap de moyenne espérance
Feu rouge au Greenpoint
Partager

> sur le même thème

France-Uruguay : les gars

> Dossier

Les Bleus

Les Bleus


Jérôme Latta
2019-05-22

Les absents donnent toujours tort (au sélectionneur)

Une Balle dans le pied – Si une liste des 23 suscitera toujours d’inévitables controverses, peut-être faut-il arrêter de croire que l’équipe de France est une méritocratie.

 


Philippe Rodier
2019-03-25

Antoine Griezmann, le triomphe de l’intelligence

C’est une vielle tradition française: pour remporter une grande compétition internationale, il faut d’abord un homme providentiel. En 2016, il s’agissait d’Antoine Griezmann, alors nouvelle coqueluche du public français. Qu’en est-il aujourd’hui?


2018-11-21

Sans peine mais pas sans péno

 L'équipe de France a dominé l'Uruguay dans un match agréable où elle s'est retrouvée, un peu tard. • l'édito • la nalyse • les gars


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"


Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 06h31 - Hyoga : Il serait en effet plus rigoureux de comparer les dégâts à quantité d'énergie produite égale,... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 06h22 - Hyoga : D'où la conclusion la plus logique : Rudi à laissé un micro dans le vestiaire marseillais, et il... >>


Espoirs, des bleus et des verts

aujourd'hui à 01h08 - Gouffran direct : Italia - Braziouuu.2 hymnes qui commencent par une partie instrumentale et enchaînent avec des... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h05 - Gouffran direct : lyes, t'as vu les Lakers face aux Raptors?Ça vaut aussi le coup.Surtout pour la gestion des fins... >>


Messages de service

11/11/2019 à 23h56 - Manx Martin : Le numéro 4 paraîtra, si la campagne réussit, en mai 2020. Tu recevras donc la revue à ce... >>


L'empire d'essence

11/11/2019 à 23h53 - Perrin flirt avec toi : Toto ne sera pas du déplacement à Interlagos. L'écurie n'ayant plus rien à jouer, il préfère... >>


Le fil dont vous êtes le héros

11/11/2019 à 23h44 - pipige : Ah oui j'ai vu ça ! La FIDE est sympa de sortir cette nouvelle pile au moment du match entre MVL... >>


Paris est magique

11/11/2019 à 23h20 - la menace Chantôme : Le problème avec lui pour l'instant, c'est pas tant ce qu'il « sait » faire que ce qu'il fait... >>


Présentons-nous...

11/11/2019 à 23h11 - L'amour Durix : Un supporter du FCSM qui commence par une blague, j'ai cru que Marco van pastèque avait changé de... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

11/11/2019 à 23h01 - De Gaulle Volant : Maurice et Petitpont >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)