Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Premier League et foot anglais

Le rendez-vous des amateurs du foot venu d'Angleterre, qui sent la sueur de pub et la bière chaude.

  • Jah fête et aime dorer Anne le 15/10/2021 à 22h49
    Je ne connais pas, mais vu de l'extérieur, je dirais : moins de pubs = plus de logements/bureaux, plus de stade -> pubs moins fréquentés, hausse de l'immobilier+baisse des revenus (sans compter que les taxes des dernières années sur l'alcool ont fragilisé les pubs) -> pub vendu et remplacé par du logement/bureau.

    Le nombre de pubs en Grande-Bretagne est en baisse importante depuis une dizaine d'années.

  • Mangeur Vasqué le 15/10/2021 à 23h59
    Oui, je connais ces problématiques que tu évoques, j'ai moi-même voulu acheter un pub en Angleterre, où je vis depuis 1992, c'était en 2000-01, j'ai eu un coup de coeur pour un pub pas cher - à développer disons - dans un parc national à 1 heure de Newcastle, mais bon, ma copine (aujourd'hui ma femme - n'était pas trop chaude...) mais là c'est différent, par rapport à ce que dit Claude, l'aurait fallu que le club, propriétaire de Griffin Park, ordonne la démolition de tout le pâté de maison puisque ces 4 pubs sont insérés non pas au stade de Griffin Park, mais comme je l'ai écrit aux rues ceinturant le stade (mate cette photo, lien, tu comprendras), c'est pour ça que ce qu'il a écrit m'a étonné.

    D'ailleurs, je viens de vérifier pour ces fameux 4 pubs et au moins 3 d'entre eux existent toujours bien (c'est pas trop clair pour le 4è, The New Inn).

    Après, effectivement, beaucoup de pubs disparaissent au Royaume-Uni, le rythme a baissé depuis quelques années (mais c'est tout de même du 500 fermetures par an), et c'est fort possible que l'un d'entre eux ait fermé depuis (pas mal de pubs qui ferment sont d'ailleurs parfois remplacés par des debits de boisson ou autres établissements plus dans l'air du temps, pas forcément au même emplacement, genre cafés à la continentale, ou simplement ce qu'on appelle des "eateries", endroits où on bouffe un truc quoi – ce dont on se rend compte de suite en débarquant en Angleterre vu la situation alarmante du gros surpoids et de l'obésité, qui touche toutes les classes sociales).

    J'avais d'ailleurs évoqué ces fermetures dans un article sur Hartlepool United, celui-ci
    lien, sous l'intertitre "L'avant-match, au pub évidemment", en évoquant aussi l'éclosion du phénomène "micropubs", qui se sont multipliés, plus d'un millier ont vu le jour depuis environ 2010.

    [C'est en train, de Newcastle, que je me rends au match. A ma descente du train, je n'ai qu'à faire quelques mètres pour atteindre mon premier objectif, le Rat Race Ale House, situé sur le quai. L'endroit est singulier et né d'un concept original, le micropub, un mouvement qui apporte une bouffée d'air frais en Angleterre face au rouleau compresseur des grosses chaînes de pubs, impersonnelles et génériques, qui contribuent à couler les pubs traditionnels depuis une bonne décennie (environ 1 500 fermetures par an).]

  • Jah fête et aime dorer Anne le 16/10/2021 à 18h21
    Merci pour les infos, c'était instructif.

    Je pensais que y'avait eu un malentendu sur pub rasé en même temps que le stade en mode "tout a disparu mais ce n'était pas la même opération immobilière", mais c'est donc probablement plus une erreur.

  • liquido le 17/10/2021 à 09h44
    Oh, MV ! Quel ravissement. J'espère que ça roule pour toi.

    T'as vu passer ça?

    lien

  • Mangeur Vasqué le 17/10/2021 à 12h11
    Les Bees bien malheureux de pas gratter au moins 1 point hier contre Chelsea, qui a vraiment souffert en 2è mi-temps, surtout dans les 20-25 dernières minutes. Leur goal machine Ivan Toney, un reject de Newcastle United qui avant d'éclater l'an dernier avec Brentford en D2 (33 buts, en comptant les play-offs) écumait les petits clubs (donc ça le changeait pas de NUFC), a bien failli marquer ainsi que d'autres (dont le Français Mbeumo, qui frappe les montants) mais y'avait, comme souvent, un énorme Mendy hier dans les cages Blues, lien. Superbe but de Ben Chilwell de l'exter en fin de 1ère mi-temps pour Chelsea.

    A noter qu'un club obtenant, après des années, l'autorisation de la municipalité de démolir tout un pâté de maisons (et même un petit quartier) c'est bien sûr déjà arrivé autour d'un stade au Royaume-Uni mais ça s'inscrit quasiment toujours dans un plan de revitalisation, donc d'un quartier insalubre avec habitations dévaluées (facilement expropriables) ou quartier entièrement HLMisé donc, ce qui est rare au passage car même dans ces quartiers majoritairement HLMisé, y'a pas mal de "council homes" (HLMs) privées, rachetées par leur locataire ou revendues.

    (ce qui, quartier insalubre, n'est pas du tout le cas ici dans le cas présent avec les rues autour de Griffin Park. C'est pas particulièrement huppé mais c'est pas la zone non plus, les prix se situent dans la moyenne du Grand Londres il me semble, donc très élevés).

    Cette privatisation du parc HLM fut rendu possible grâce au fameux "Housing Act 1980", lien, aka le "Right To Buy", donc le gvt Thatcher qui autorisa les presque 6 millions de locataires HLM à l'époque à racheter leur logement, à souvent 30-40% de moins que les prix du marché, ce que firent une bonne moitié d'entre eux (progressivement, sur les décennies suivantes).

    Bien sûr ça gonfla la bulle spéculative (certains d'entre eux, sur Londres mettons, rachetant leur T4 pour peanuts dans les années 80 et le revendant une fortune 20-25 ans + tard). Et ça attira dans le game un tas d'investisseurs, de 2 types surtout, d'une part ceux simplement tentés par une grosse culbute achat-vente et des investisseurs de type "buy-to-let landlords" (très nombreux au R-U, environ 2.7 millions, bcp de gens préférant investir dans la pierre et accumuler que compter sur des retraites faibles ou très incertaines ici, ou même pas de retraite du tout. Et jusqu'à la crise 2007-08, les banques & autres organismes de prêt prêtaient hyper facilement). lien

    Mais le problème majeur de cette loi séminale de 1980, déclinée ensuite par les gouvernements successifs par pur populisme (gvts donc majoritairement conservateurs depuis 1980, mais bon même le New Labour ère Blair-Brown était bien néolib par bcp d'aspects, c'est New Labour par exemple qui amorça la totale dérégulation sol au plafond de l'éducation nationale en Angleterre & Pays de Galles), lien, est que le gros du parc logements HLM n'a jamais été remplacé et on se retrouve aujourd'hui au Royaume-Uni avec un stock de vrais logements sociaux type HLM d'à peine 1.6 million d'unités, donc très faible par rapport à la France (l'Allemagne a d'ailleurs suivi « l'exemple » britannique me disait une ancienne collègue allemande, fin années 1980, gros démantèlement du logement social aussi outre-Rhin mais je crois qu'ils se ont davantage remplacé le stock passé au privé).

    L'exemple le + récent en Angleterre d'une démolition de rues ou quartier dans un cadre foot, c'est Anfield à Liverpool, destruction de tout un pâté de maisons du quartier d'Anfield autour du stade, réalisé dans un contexte de régénération de ce quartier défavorisé. Mais d'une part, les maisons ne valaient pas grand chose (surtout celles des "rues V", Venmore Street, Vienna Street, etc. lien ; certaines maisons vieilles de 150 ans et qui avaient pas mal de charme malgré la vétusté des lieux, voir cette série de photos, datant de 2014 des rues autant d'Anfield),
    lien
    vu que pas mal d'entre elles étaient déja abandonnées (donc expropriations peu coûteuses pour la municipalité et le club de Liverpool. Un dossier controversé car la municipalité a été accusée de pourrir la situation pour disons faire partir les gens) et d'autre part ça c'est fait dans le cadre de la grosse régénération du quartier d'Anfield, un projet de presque 300 millions £ amorcé au début des années 2000 mais véritablement démarré en 2012 (quasiment achevé en 2020; le nouveau Anfield ayant été livré en 2016 et les travaux d'extension supplémentaire, viennent de débuter, il fera 61,000 places 2023). Y'a aujourd'hui environ 1,000 nouvelles unités d'habitation autour du stade d'Anfield.

  • Mangeur Vasqué le 17/10/2021 à 12h46
    D'ailleurs, ce que j'écris au-dessus sur la spéculation on peut aussi le relier à la crise des pubs, ces 15,000 ou 20,000 pubs disparus en 20 ans (la tendance s'inverse, depuis 2019, lentement).

    L'une des (nombreuses) raisons de l'hécatombe, surtout dans les campagnes (plutôt thunées en Angleterre) ou coins où l'immobilier a de la valeur, est que bcp de pubs appartiennent à des corporations, soit des brasseries géantes (breweries), soit ce qu'on appelle des "Pub Companies". Les + grosses d'entre elles possèdent 3,000 pubs, par exemple Greene King et Heineken UK, 6,000 pubs à eux deux.

    Ces sociétés obligent les tenanciers (locataires) de pubs à commander leur alcool et matos à des fournisseurs bien précis (chers, souvent) et surtout ils imposent souvent des loyers de pubs élevés, parfois les montants sont astronomiques, forçant ces tenanciers à bosser continuellement hein, style 100 h/semaine (libéralisation des heures d'ouvertures de pub sous Blair), seuls ou avec leur femme, ou ils emploient des jeunes U18 ou apprentis, donc payés entre 4 £ et 6.50 £/l'heure.

    J'étais justement dans un de ces pubs de cambrousse vers 2018, un pub sympa, peu fréquenté, dans un tout petit village à l'orée du beau parc national du Northumberland (à ~40 kms au nord-ouest de Newcastle, ce parc délimite en fait une grande partie de la frontière avec l'Écosse) et là en discutant avec le tenancier, qu'avait l'air bien dépité et même remonté, il me dit qu'il allait vendre car le propriétaire (chépu quelle brasserie ou Pub Company) lui avait fait passer le loyer ! 70,000 £/an (! On parle d'un pub de village de 400 habitants, qui fait surtout un peu de chiffre le week-end, et encore ils doivent pas faire un gros chiffre d'affaires). Évidemment loyer démentiel, le gars me dit que même en se payant aucun salaire lui et sa femme ils n'y arriveraient jamais, donc il a préféré jeter l'éponge, la mort dans l'âme. Le pub a fermé (aucun repreneur évidemment), et a été transformé en appartements, hein, des apparts plutôt chicos, probablement à 300K l'unité. D'où la réputation de ces boîtes d'être en fait des propriétaires fonciers, plus que des sociétés de gestion de pubs. Bon, ça a toujours existé ce système (une minorité de pubs au R-U sont indépendants, depuis longtemps) mais ça s'est bien musclé depuis quelques années.

  • Mangeur Vasqué le 17/10/2021 à 12h53
    Enfin, quand j'écris que ce tenancier "allait vendre", c'est une façon de parler puisque le pub ne lui appartenait pas. Je voulais dire "passer la main".

  • Mangeur Vasqué le 17/10/2021 à 13h25
    Merci pour le welcome back, de même, ravi de voir que t'es toujours dans les parages. Toujours en Angleterre ? (non, j'imagine car étant bien + intelligent que moi à tous les niveaux, je parie que t'as eu la fine idée de te tirer).

    Merci pour cet article du Irish Times, c'est vrai que les liens football-religion en tant que croyance sont bien établis dans le North East, faut être même bien croyant et de préférence avoir subi un grave lavage de cerveau type secte, c'est mieux, ça permet ainsi de s'imaginer que Jozy Altidore ou Danny Graham vont te sauver une équipe.

    Ce bouquin sur Newcastle United a l'air intéressant, merci de me le signaler mais j'en lis plus trop de bouquins sur le foot (surtout sur les Mags), cô j'expliquais ici y'a quelques jours, j'ai pas mal decroché niveau foot anglais, même si je m'y remets, timidement (j'ai d'ailleurs remisé mes 600 ou 700 bouquins de foot et mes centaines de magazines & autres au grenier y'a quelques années, fallait faire de la place dans mon bureau, y'en avait absolument partout, les champignons poussaient sur les murs par manque d'aération). Mais qui sait, je m'y remettrai peut-être un jour donc je prends note. Oui, le racisme dans le foot, c'est toujours très tabou, peu en parlent ou alors ça n'arrive qu'aux autres clubs.

    Et d'une manière générale, gros déni là-dessus en Angleterre, même si évidemment depuis quelques années les gens admettent un peu plus facilement qu'il y a véritablement problème de racisme et xénophobie en Angleterre, mais les gens ici adoptent souvent une posture très défensive là-dessus. Bon. c'est très hypocrite et ils pas trop qu'on leur parle, par exemple, du Home Office (services immigration), très hostile depuis 2010, j'en sais quelque chose, lien

    Disons qu'ils sont pas habitués à ce qu'on "les traite de racistes", ce genre de tare c'est pour les Continentaux hein, les Français & compagnie - même le Rough Guide par exemple, celui sur la France (enfin celui que j'ai, de vers 1999), a un chapitre sur cette societé française très raciste etc., sous-entendu "ça arriverait pas chez nous en Angleterre ce genre de chose". Bon, tu connais les clichés hein, l'Angleterre hyper tolérante, le pays le + tolérant au monde, le berceau de la démocratie™, qu'on accueille tout le monde les bras ouverts, etc. contrairement à tous les autres (évidemment, on l'entend moins post Brexit ce couplet ridicule mais on l'entend toujours pas mal hein, faut pas gratter trop fort pour qu'on l'entende, même chez les gens de gauche).

    Disons que cette admission (que le racisme/la xéno existe bel et bien) se fait quasiment toujours avec un gros "mais, elle se fait en tentant de se donner bonne conscience, avec une grosse dose de "whataboutery", ce qui forcément dilue et dévalue le propos.

    Politiquement par exemple, si le sujet est évoqué, les gens te disent souvent que "y'a pas de parti raciste comme le RN en France" (et ensuite donc extrapolent que y'a beaucoup moins de racisme/xénophobie qu'en France), oubliant bien sûr très "conveniently" UKIP et ses 27-30% réguliers aux élections européennes, à la proportionnelle à 1 tour. Le fait que UKIP soit très marginal aux General Elections tient évidemment uniquement au type de système electoral, ce FPTP, First Past The Post, générateur de gros bipartisme et donc rendu très difficile l'essor d'un parti de forte obédience nationaliste (Y'a bien les LibDems, centre-droit très néolib et très pro européen, comme 3è parti qui compte ou pourrait compter dans le paysage politique UK mais bon vu qu'ils n'ont pas d'implantation géographique marquée, même quand ils cartonnent, style presque 25 % nationalement cô aux élections 2010 et 2015, ils se retrouvent avec peu de députés).

    Bien sûr, le vote raciste/xénophobe/nationaliste existe bien et se porte même très bien, c'est juste qu'il est "channelled" par les Conservateurs.

    Comme c'était le cas en France avant l'émergence du Front National, cet électorat votait pour les partis gaullistes ou le RPR, il n'est pas apparu comme ça ex nihilo avec l'avènement du FN, il existait bien mais s'exprimait différemment, soit dans le vote pour les partis de droite soit il s'exprimait dans l'absention (forte au Royaume-Uni d'ailleurs, souvent des 30-35% d'absention aux General Elections, l'élection la + importante ici, c'est pas vraiment que le désintérêt est important qu'en France mais vu qu'on élit indirectement le premier ministre, par circonscription en FPTP, voter est vu comme moins décisif qu'en France, donc + forte absention qu'en France, souvent de 10-15 points).

    Y'a bcp de circos par ex. où tu sais que ça sert à rien en fait d'aller voter, que le candidat, mettons du parti conservateur en Angleterre la plupart du temps, va être élu facilement donc pas de gens ne se déplacent pas. Pis bon vu que le découpage des circos favorise largement les Conservateurs, après avoir favorisé New Labour sous Blair-Brown, ça risque pas de s'arranger. (C'est ce qu'on appelle le "electoral bias", phénomène exarcerbé bien sûr par le FPTP. L'organisme en charge du découpage des circos, qui change relativement souvent, est la Boundary Commission, à mettre au pluriel car y'en a 4 au R-U, 1 pour chaque "nation", donc Angleterre/Écosse/PdG et IdN. Une science inexacte car l'électorat et l'opionion évolue mais en gros les changements favorisent le parti en place, lien).

  • liquido le 18/10/2021 à 09h16
    Merci MV, tes posts mammouth et formidablement didactiques ont manqué ici.
    Je n'ai jamais été trop dupe de la façade Brit (je devrais peut-être dire anglaise) tolérante.

    [et je me suis barré, oui, pas tant par calcul que nécessité familiale. Mais mon employeur est toujours brutalement britannique. Des bises]

  • Mangeur Vasqué le 19/10/2021 à 22h53
    Merci, c'est gentil. je te répondrai + longuement en fin de semaine, j'aurais plus de temps (vacances arrivent).

    "didactiques"…

    Et ouais, déformation professionnelle sans doute, je suis toujours enseignant MFL (Modern Foreign Languages).

    Justement, faudra peut-être parler un jour (article ?) des clubs de football qui ont monté une "Free School", un programme (trèees coûteux et hautement idéologique) d'écoles publiques créé par les Conservateurs (arrivés avec fracas en 2010, et bien partis pour rester forever), c'est intéressant, enfin je pense. Le lien wiki marche pas, chépa pourquoi, alors lien

    Quelques clubs de football ont donc tenté l'aventure Free School, pour diverses raisons. La + connue (et la première, 2012) est la Free School d'Everton FC, lien
    elle a coûté 5 millions £ (financé 100 % par l'état donc, des milliards £ ont été déversés dans ces Free Schools, lien, pour des résultats très mitigés (eg celle-ci dans le centre-ville de Newcastle, ouverte en 2014 pr un coût de 9 milions, fermée en 2018, lien).

    Le bâtiment de la free school d'Everton FC est à 100 m de Goodison Park, elle a demarré avec 6 élèves (la grande majorité de ces Free Schools sont minuscules et/ou ont démarré ainsi), elle en a environ 150 aujourd'hui, 13-19 ans. C'est pas une école traditionnelle, son ethos c'est de "offer an alternative path to education for those who have been failed by traditional methods in mainstream schools". Voir clip, lien

    Ouais donc je disais, je suis toujours enseignant même si j'enseigne bcp moins de nos jours, d'une part car je ne suis pas à plein temps et d'autre part parce que je suis davantage impliqué dans la gestion du department MFL, le data et l'observation/évaluation de collègues, profs et aides pédagogiques, tout le monde y passe ici niveau notation, c'est tout juste si je dois pas noter le jardinier. (« Ah Monsieur le gardener, votre wistaria sinensis est chouette cette année, visiblement vous les bien entretenues ces glicynes, un poil trop ébouriffées peut-être. Joli taillage de haies aussi la semaine dernière derrière les ateliers, je vous ai mis un 14/20, et joli maniement de la binette dans le potager des year 7, j'ai vu ça sur la vidéo-surveillance, impressionnant ce coup de poignet à votre âge, 17/20. Et impeccable votre tonte de gazon devant le bloc toilettes, un solide 15/20, j'ai déduit 1 point pour bavardage inutile qui vous a fait perdre un temps précieux, désolé mais moins de personnel alors priorité à l'optimisation. Dans les points à améliorer, j'ai remarqué que le ré-engazonnement partiel ne prenait pas autour de la zone Accueil, comme produit de soin regarnissage vous utilisez bien Universel Express ? Faut bien suivre les protocoles techniques de manipulation, et niveau germination Nirvana est meilleur. J'ai par ailleurs constaté en accédant votre compte que vous n'aviez pas visionner les dernières vidéos 'Améliorez sa productivité' sur le site de l'école. Je pense qu'on est parti pour un grade 'Good' ce trimestre mais vous pouvez viser 'Outstanding' en suivant ma liste de 35 conseils et astuces que je vous enverrai. »).

    Le data et l'inspection est une obsession du système en Angleterre & Pays de Galles cô tu le sais peut-être, sans trop rentrer dans les détails, surtout depuis l'arrivée des Conservateurs en 2010 les profs ici sont sans cesse inspectés et évalués en interne et en externe, 3-4 fois par an en interne, + les inspections "informelles" – pas de rapport écrit inscrit au dossier du prof et feedback non obligatoire – et en externe, les inspections officielles de Ofsted, à l'improviste depuis quelques années ("no notice", ou ils préviennent 2 heures avant seulement), lien
    dont la fréquence varie selon la note de l'établissement scolaire, mais ça peut monter à 2-3 inspections par an si l'établissement est mal noté, à savoir "Inadequate" et donc placé en "Special Measures" lien
    avec action plan de rétablissement et suivi stricts sur 2 ans en général, c'est le cas d'environ 15 % des établissements ; si école est notée 3, "Requires improvement", alors c'est tous les 12-18 mois en moyenne, aussi environ 12-15 % des établissements.

    Cette frénésie d'inspection et micro-management depuis 2010 est, en résumé, la conséquence à la fois de la toute-puissance du service d'inspection, Ofsted, et du "salaire au mérite" (PRP, performance-related pay), évolution de salaire ou pas basée en gros à la fois sur les nombreuses inspections/observations et sur les résultats obtenus par tes classes aux divers examens (chaque élève, dès l'âge de 6-7 ans, a un "flight path" avec des "targets"/objectifs, des "outcomes" etc., le flight path est une liste de prévisions-résultats à tous les examens du primaire et secondaire et elle sert à calibrer tes prévisions de prof, si par exemple la liste qu'on te donne quand la petite Jenny arrive en 6è dit qu'on lui a pronostiqué un B en maths 5 ans plus tard à l'examen du GCSE et que toi tu ne lui fait obtenir qu'un C ben c'est pas terrible pour ta "pay progression" quoi.

    La paie au mérite a été instaurée par les Travaillistes en 2000 mais de manière soft (ça portait que sur les 2-3 derniers échelons et fallait qd même merder pour qu'on te refuse une progression de salaire, mais à l'époque grosse croissance, pas mal d'argent dans l'éducation, pas de austerity budgets comme depuis 2010 etc. Depuis 2010 les conservateurs ont turbo-chargé ce système, ça commence dès le 1er échelon et la pay progression est bien + dure, faut constituer des dossiers avec un tas de data, etc.

    J'enseigne surtout aux "Sixth formers" les élèves préparant le A level (Y12 & Y13 – 1ères et aux terminales) mais y plus grand monde hein, les classes de 3-4 élèves sont courantes ; de + en + dcoles nopn't opas es écoles suppriment de + en + le sujet au A level.

    Les langues étrangères ont terriblement dévissé ici depuis une bonne douzaine d'années (francais et allemand en tête, l'espagnol résiste mieux), ils ne sont plus que 7 500 élèves de Year 13 (terminale), à passer le A Level French chaque année. Yes, seulement 7 500 dans tout le pays, une misère. Et une bonne moitié sont des élèves d'écoles privées où les langues sont bien plus valorisées, cô tu le sais des écoles avec un ticket d'entrée à minimum 8,000 £/an.
    lien

    La situation est cependant meilleure au GCSE (Brevet des Collèges, qui porte sur une douzaine de matières ici et sur 2 ans), environ 120,000 Y11 par an passent l'examen de francais sanctionnant la fin du collège, mais c'était du 500,000 y'a 30 ans quand j'ai suivi mon PGCE (formation prof en Angleterre) pour obtenir le QTS, le Qualified Teacher Status (plus obligatoire depuis l'académisation rampante, lien, encore un truc des Conservateurs, ils ont tout dérégulé (New Labour avait en fait démarrer cette académisation mais là encore, c'était bcp + soft et ça ne concernait qu'environ 200 établissements, les plus difficiles, ce dont les rectorats voulaient se débarrasser en gros...).

    La plupart des écoles secondaires en Angleterre ont aujourd'hui ce statut Academy, ce sont des écoles totalement autonomes donc indépendantes de la LEA, le rectorat.

    Beaucoup sont groupées, dans un "trust" ou une "federation" ou "MAT", multi academy trust, avec des chefs d'établissement à 150,000-£200,000 £/an et le big boss, le CEO, à 250-600K + BMW de fonction etc., tel Dan Moynihan, le boss de la Harris Federation qui gère une cinquantaine d'écoles, lien, tandis que les enseignants débutent à 2,000 £ brut/mois…

    Ces CEOs sont + en + quelqu'un qui n'a jamais été enseignant et encore moins chef d'établissement. Notre dernier CEO venait de Proctor & Gamble, pratique remarque quand il faut faire des "efficiency savings" de 1 million+ £/an, souvent le cas vu les grosses coupes budgétaires depuis 2010. C'est pas des poètes les mecs hein, ça leur fait absolument rien de virer 10-30% du personnel s'il le faut, où l'équivalent en heures – bien sûr, plus aucune sécurité de l'emploi depuis 2010 –, tout est virable si économies à faire, profs, aides pédagogiques, personnel d'entretien, d'administration, concierges etc., ils réduisent les heures, réduisent les matières, gonflent les classes, remplacent le personnel "cher" (en haut de l'échelon), par des jeunes à 2,000/mois etc.

    Ou alors ils vendent du terrain, même des "playing fields", terrains de sport, à des promoteurs immobiliers ou autres, l'hectare étant très élevé ici ça rapporte… lien

    Évidemment, les CEO ne touchent jamais à leur gros salaire, God forbid, ou ceux des senior managers, aussi quasiment toujours à 6 chiffres. Bref, avec eux c'est vite réglé, plus de problèmes de thunes ! Jusqu'au budget suivant…

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.