Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Les stats, levant pire

"Lyon n'a toujours pas encaissé de but du pied gauche à la 13° journée". "Les joueurs au crane rasé ont plus de chance que les autres de recevoir des avertissements"... Ici se retrouvent les stats les plus incongrues, ineptes, licencieuses, ébaudissantes, réelles ou imaginaires.

  • Metzallica le 11/07/2010 à 00h55
    non mais oui je chipote pardon, le travail est colossal et je le reconnais à sa juste valeur. Ce classement a bien plus de légitimité que le classement FIFA. Bon il représente une décade et pas (forcément) le présent mais je le trouve assez actuel.
    Donc la France est moins forte que le Ghana, il faut le dire.

  • Bananja Vidic le 11/07/2010 à 01h02
    Et l'Ouzbékistan est plus fort que la Russie. Bon. Je me permets d'avoir un gros doute, du coup.

  • Lucho Gonzealaise le 11/07/2010 à 01h12
    En fait, la Russie a fait une Coupe du Monde (en 2002), pour une élimination, ce qui lui rapporte très peu de points. De plus, elle a fini 4ème de sa poule à l'Euro 2004 et ne doit ses points qu'à son bon parcours à l'Euro 2008. L'Ouzbekistan quant à lui a toujours été bien placé durant cette décennie en Coupe d'Asie des nations. Evidemment, j'aurais pu mettre des barêmes en place pour surévaluer une performance en Euro par rapport à une performance en Coupe d'Asie, mais il me semblait que doubler les points pour une participation en coupe du monde suffirait.

    Le Ghana supérieur à la France, car souvent bien placé durant les CAN et une fois 1/8ème et une fois quart de finaliste du Mondial, tandis que la France, malgré sa finale de 2006, totalie 2 dernières places en phase de poule. Sans compter celle de 2008, et l'élimination en 1/4 en 2004.

    Mais c'est vrai que certaines choses peuvent choquer, tant on ne connaît pas trop les résultats des Coupes Continentales. Et puis, l'Irak juste en dessous des Etats-Unis, je trouvais ça marrant.

  • Vieux légume le 22/09/2010 à 15h16
    Petite statistique qui vient taper sur la L1.

    Les équipes françaises sont tout simplement incapables de remonter au score après avoir encaissé le premier but du match.

    Ca rejoint des conversations passées, mais mathématiquement, il est clair que trop souvent, en France, dès que le plan de match est caduque, la capacité des équipes a modifier son jeu, son comportement, est inexistante.
    Les entraineurs semblent incapables de renverser la tendance, de trouver les mots, la tactique bref...

    En cette présente saison 2010-11 :

    France : 1 renversement de situation (une équipe gagne après avoir pris le premier but) en 60 rencontres. (Nice sur la pelouse de Lorient, de 1-0 à 1-2.)
    Portugal : 2/40
    Espagne : 2/30
    Russie : 15/165
    Angleterre : 5/50
    Belgique : 6/56
    Roumanie : 9/72
    Ecosse, Italie : 4/30
    Pays-Bas : 12/54
    Allemagne : 8/36 (+1 hier)

    Lecture pour ce qui va suivre :
    Nombre de 0-0 (Nombre de 0-0/Nombre total de rencontres disputés : Son pourcentage)

    Victoires-Nuls-Défaites (Proportion de résultats positifs (V+N))

    Espagne :
    4x 0-0 (4/30 : 13,3%)
    2-3-21 (19%)

    Portugal :
    8x 0-0 (8/40 : 20%)
    2-6-24 (25%)

    France :
    10x 0-0 (10/60 : 16,6%)
    1-12-37 (26%)

    Russie :
    17X 0-0 (17/165 : 10,3%)
    15-24-109 (26%)
    3 reportés

    Belgique :
    6x 0-0 (6/56 : 10,7%)
    6-8-36 (28%)

    Ecosse :
    0X 0-0
    4-6-20 (33%)

    Italie :
    4x 0-0 (4/30 : 13,3%)
    4-6-16 (38%)

    Allemagne :
    3x 0-0 (3/36 : 8,3%)
    8-5-20 (39%)

    Pays-Bas :
    3X 0-0 (3/54 : 5,5%)
    12-8-31 (39%)

    Roumanie :
    6x 0-0 (6/72 : 8,3%)
    9-18-39 (40%)

    Angleterre :
    3x 0-0 (3/50 : 6%)
    5-16-26 (44%)

    Avec les nuls, nous compensons légèrement, mais nous restons dans les derniers de la classe, avec les russes, espagnols et portugais.
    Point commun (c'est pas de la science exacte, mais c'est ce qu'il s'en dégage) : Un bas ventre mou généralement bien flasque et très très conséquent avec une belle colonie de 7-8 clubs engluée a 1.15 de moyenne (entre 40 et 50 points).

    Par exemple, ça fait trois saisons de suite que seulement 3 victoires séparent le 18e du 9e en Espagne.

    Un peu comme chez nous, où l'on peut très bien terminer 8e avec 50 points et une différence de buts négative.

    Au Portugal, les équipes tournent souvent d'une saison sur l'autre (selon les pillages) entre la 6e et 13e place...Un coup a 1.50, l'autre a 1.15.
    On peut presque en dire de même pour la Belgique.

    Le championnat russe est cassé en deux, mais au moins, c'est serré dans les deux parties.

    L'an passé, les français sont revenus 32 fois, et obtenu 63 nuls.
    Les 4 autres "grands" championnats ont fait mieux.
    L'Espagne juste devant avec 5 retours en plus, l'Angleterre avec 15, l'Allemagne avec autant que nous, mais 75 matches de moins, et l'Italie avec 30.

    11 équipes de L1 sur 20 ont pris moins de 10 points après avoir pris le premier but.
    Les 10 équipes du bas de tableau sont revenues 10 fois, alors qu'elles ont logiquement pris plus souvent le premier but.
    C'est bien là le souci, certaines équipes qui n'ont rien pour elles décident trop souvent de jouer la tortue et de recroqueviller, sans prendre d'initiative.
    Ce qui se retourne contre elles quand elles sont dos au mur.

    A force de privilégier la défense, on ne sait pas/plus attaquer.
    Je ne sais plus qui disait ça, mais j'ai été un peu déçu : On défend a 11, mais on attaque a 5.
    On fait comment si l'adversaire se dit la même chose ? Parce que numériquement, c'est plus que du 2vs1 dans ce cas...

    4 équipes allemandes et 1 seule italienne n'ont jamais réussi a remonter un score. A part un cas particulier (Dortmund a qui c'est arrivé seulement 7 fois), deux descentes, et deux saisons ratées.

    4 françaises sont dans le même cas, mais elles se sont toutes en L1 en cette saison, sans que leur exploit ne semble être une anomalie. (En plus de Grenoble, logiquement expédié en L2)

    Sienne est descendu en remontant 7 fois sur 25, Bochum 6/19.
    St-Etienne est premier cette saison, l'an passé, il prenait un point en 18 cas.

    Encore une fois, je n'ai pas d'explication réelle a proposer.
    On manque d'initiative et on prend pas de risques sportifs, ça on le sait, la formation made in FFF des entraineurs y étant vraisemblablement pour quelque chose. Des championnats moins huppés parvenant a être plus "convaincants".
    L'insécurité du travail ? On reste plus longtemps en poste que partout dans les autres championnats de standing supérieur ou sensiblement équivalent.

    Peut-être la solution de facilité tout bêtement...c'est plus "facile" de demander a 10 gars de bétonner que de solliciter des courses dans le vide, des appels "inutiles", des fausses pistes, demander aux joueurs de lever la tête...




  • le Bleu le 11/10/2010 à 11h24
    Pas moins de 45 joueurs ont connu au moins 1 sélection en Equipe de France A au cours de l'année 2010.

    C'est tout simplement, à ma connaissance, le record historique. Jamais depuis 1904 nous n'avons eu autant d'internationaux différents sur une seule année.

    Cela va du titulaire indiscutable (Malouda n'a manqué que le match des punis contre la Norvège) à la bleusaille complète (Payet, 4 minutes et 1 passe décisive). Et il reste encore 2 matchs !!

    C'est un record, mais c'est un chiffre qui avait tendance à enfler depuis déjà quelques années. Les années 2000 voyaient ainsi défiler entre 35 et 40 sélectionnés différents par an. 25 à 30, les années précédentes.

    Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette inflation:
    -le nombre de matchs à jouer beaucoup plus élevé qu'il y a une vingtaine d'années (on est passé de 6-8 à 10-12 en moyenne). Ca augmente mécaniquement la probabilité de voir d'autres joueurs.

    -les blessures et suspensions, qui jouent un rôle et ont permis à Mvila, Nzogbia, Cabaye, Ruffier entre autres d'entrer dans la liste.

    -les méformes et fin de carrières précipitées, qui entraînent le remplacement de Henry, Gallas, Anelka, Govou, jusqu'ici titulaires, par d'autres joueurs.

    -l'émergence d'une génération nationale 89-90-91 talentueuse et aussi prometteuse que les fameux 87.

    -mais surtout l'incertitude permanente sur le niveau de nos internationaux, qui nous paraissent de plus en plus interchangeables. Diarra ou Diarra ? Mvila ou Toulalan ? Sagna ou Fanni ou Debuchy ou RVR ? Evra ou Clichy ou Cissokho ou Tremoulinas ? Benzema ou Hoarau ou Gameiro ? Sont-ils tous de niveau international, ou bien sont-ils tous des joueurs moyens ?


    De cette accumulation, souhaitons que Laurent Blanc saura créer un groupe restreint de joueurs sûrs et un 11 établi avec 6 ou 7 hommes-clés. Le groupe France 98 et ses surhommes indéboulonnables, dont il faisait d'ailleurs partie, est probablement une expérience qui l'a marqué.

  • le Bleu le 11/10/2010 à 11h31
    Addendum: sur ces 45 joueurs, 16 n'ont connu qu'une seule sélection. Faisons donc l'équipe complète et son banc:

    ------------Mandanda
    Fanni-Ciani-Planus-Cissokho
    Payet-Matuidi-Cabaye-Nzogbia
    ----------Gameiro-Saha

    + Ruffier, Escudé, Sissoko, Ben Arfa, Briand

  • Pagis est magique le 11/10/2010 à 12h21
    Dans les raisons d'essayer de nouveaux joueurs, je rajouterais "La pression populaire et médiatique".

    Dès qu'un joueur flambe, il faut l'essayer en équipe nationale. Même si ce n'est qu'un feu de paille.

  • le Bleu le 11/10/2010 à 13h41
    A qui penses-tu ? A part Ciani, je ne vois pas trop...

  • Sens de la dérision le 11/10/2010 à 13h50
    Domenech semblait champion en ça : sélectionner des joueurs qui flambent et que tout le monde veut. Dans le lot, on peut citer Gomis, Savidan, Valbuena... On pourrait rajouter les différents changements de poste : Ribéry à droite, à gauche, au centre, Abidal à gauche, au centre.

  • JihaiR le 11/10/2010 à 14h46
    Tu pourrais même rajouter Ribéry, dans ta liste initiale. Du coup, je ne comprends pas bien ta remarque. Domenech démission, c'est ça ?