Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Le fil dont vous êtes le héros

Amoureux des jeux de société & de plateau, qu'ils soient d'aventures, de rôles, de stratégies, de figurines, de cartes : ce fil est pour vous.

  • Breizhilien le 14/05/2022 à 08h27
    [Finales de pions et blunders en pagaille]

    Si quelqu'un a un peu de courage et de temps, je suis preneur d'explications théoriques sur cette finale : lien

    Entre le 38e et le 49e en gros. A la fin je foire bien comme il faut mais en zeitnot, donc j'y accorde moins d'importance.
    Par exemple pourquoi le 43.a3 me fait passer de largement gagnant à nulle? Et si je pense comprendre la raison, comment anticiper le résultat ?
    Je jouais en blitz donc pas trop le temps de calculer mais je ne suis pas sur qu'avec plus de temps j'aurais beaucoup mieux abordé l'exercice.

  • Label Deschamps le 14/05/2022 à 09h58
    Les concepts ne sont pas tellement compliqués : un joueur devient gagnant s'il peut activer son roi suffisamment pour l'infiltrer.
    Au départ il n'y a pas de cases de pénétration et pas de moyen d'en forcer une donc c'est égal.
    Sur 39 ..h6 la bécane propose 40 Rd3 qui n'est pas très intuitif mais transpose, le coup humain logique c'est 40 h4 pour laisser cette aile fermée en maintenant un pion en g5 qui contrôle les accès.
    En gros si tu réponds h4 ça va se passer de la façon suivante : les noirs vont jouer c4 pour prendre de l'espace, le roi blanc va venir en b2 et attendre que les noirs fassent quelque chose, le roi noir va revenir à l'autre aile. Mais on ne peut pas forcer d'avancée en dépit de la meilleure structure même si les blancs doivent faire un peu plus attention que les noirs qui peuvent essayer d'amener un roi en a4 et/ou de pousser a5 puis b4.

    La prise en h6 est une grosse faute parce qu'elle permet au roi noir d'arriver en g5. Avec les blancs on peut amener le roi en g3 pour essayer de s'y opposer mais ça ne suffira pas parce que la meilleure structure permet aux noirs de forcer les blancs à abandonner cette situation.
    Tu peux regarder un peu les variantes mais il n'est plus possible d'empêcher le roi noir d'atteindre la 4ème rangée et ça gagne en force s'il y parvient, le roi blanc doit reculer et tout tombe.
    41 ..g5 rend la politesse, il n'a pas compris le thème et prend une case précieuse à son propre roi, maintenant tu peux jouer Rg4 et échanger dans de meilleures conditions donc c'est la même idée mais inversée, c'est lui qui ne peut plus t'empêcher d'accéder à la 5ème rangée.
    Mais pour ça il faut que tu amènes une situation où l'autre aile est gelée, c'est-à-dire que plus personne ne peut bouger.

    J'espère que l'explication est à peu près claire, à la limite je peux faire une petite vidéo sinon.

  • Breizhilien le 14/05/2022 à 13h11
    Merci pour ces explications, j'ai commencé à regarder mais effectivement avec le recul certains aspects sont logiques.

    Ma difficulté est de voir ce qui est gagnant et d'évaluer ma position également.
    Au 42e, je n'ai aucune idée d'être aussi gagnant par exemple.

    Bref, j'imagine que ça se travaille mais je pense que ça restera longtemps une de mes grosses difficultés.

  • Label Deschamps le 14/05/2022 à 13h50
    Ce qui n'est pas très facile spontanément c'est d'évaluer que l'aile-dame est "gelable" de part et d'autre. En voyant la position de départ je le sens parce que j'ai joué 25 000 ou 30 000 parties mais je dois quand même le vérifier du point de vue de l'un ou de l'autre en imaginant une position bloquée à l'aile-roi où il faut jouer des coups de pions à l'aile dame pour refiler le trait.

    Le fait de rentrer le roi sur les cases critiques (la 5ème rangée, vue par le joueur concerné) est une notion essentielle en finale de pions, ça il faut le savoir. La suite en découle, dans le sens où si tu arrives à une position où personne n'a envie de jouer de ce côté le but du jeu est de refiler le bébé en jouant les coups de pion dans le bon timing. C'est plus ou moins simple selon les structures et les possibilités liées aux pions sur leur case de départ.

    Ici commencer par c4 côté blanc dans certaines variantes c'est logique quand tu connais les thèmes parce que c'est ce qui restreint le plus les options noires.

  • pavlovitch le 14/05/2022 à 14h02
    "Finales de pions et blunders en pagaille" Mais vous allez arrêter de vous acharner sur ma partie de ronde 3, oui?!

    [La ronde 3 vue de chez moi]

    Quelques mots sur le choix d'ouverture face à Cush. Contre l'anglaise (1.c4), je joue habituellement e6, qui propose de transposer dans le gambit-dame refusé par 2.d4 d5, soit mon répertoire normal. Un conseil général pour affronter l'anglaise avec les Noirs pourrait justement être de jouer de manière à transposer dans ce que vous jouez habituellement contre 1.d4. Si vous jouez l'Est-Indienne, alors 1..Cf6 suivi de g6. Si vous jouez la Slave, alors 1..c6 puis d5. Etc.Bref, pour une fois, j'ai eu envie de varier (d'ailleurs, ça me démangeait depuis un moment), et j'ai balancé 1...e5. Il n'y avait aucune préparation derrière ce choix (je n'ai jamais étudié cette sicilienne inversée et ma pratique se résume à quelques blitz et bullets).

    Ça s'est plutôt bien passé dans l'ouverture, où, je me suis organisé un peu comme dans une Alapine mais en couleurs inversées (justement remarqué par Label Deschamps), avec c6 pour pousser d5. Le développement blanc ne m'a pas trop impressionné, et après avoir échangé le bon fou d3, j'ai fini par relâcher la tension centrale en prenant en c4, ce qui forçait un affaiblissement de la structure de Cush. Il y a quand même quelques menaces latentes des Blancs avec ce fou en b2 et un futur cavalier en f5. J'arrive à m'organiser pour y faire face, et après 21...g6, tout m'a l'air sous contrôle. Comme la pendule de Cush commence à se rapprocher de la minute (j'en ai un peu plus de 3), je m'attends logiquement à ce que cet avantage se matérialise rapidement. Et là, Cush me sort un coup intermédiaire quasi a tempo en ignorant ma menace sur son cavalier f5, 22.Fd4!? Le genre de surprise qui peut faire basculer une partie.

    Je réagis assez mal, en échangeant deux pièces: ça améliore un peu sa structure, et deux bonds de cavalier plus tard, il propose l'échange des dernières pièces mineures. Devant la perspective de ne jouer qu'avec les pièces lourdes, je sens que quelque chose a foiré durant cette séquence où je me suis fait balader. J'évite 26...Cxg4, ce qui a provoqué la stupeur des observateurs, pour une raison peut-être erronée mais puissante: la perspective de lui donner une forte pression sur la colonne f semi-ouverte, et l'hypothèse d'un pion arrivant en g5 et me fixant sur la case f6. Par ailleurs, comme je crains un coup comme Dd2 menaçant Dh6+, je préfère forcer les choses avec mon 26...h5.

    C'est dans cet état de semi-panique, voyant mon avantage s'effondrer et mon sablier se vider, que je loupe l'occasion qui s'offre à moi au coup suivant: la rupture 27...c5! aurait fait très mal à la position blanche avec la perte inévitable du pion d4, mais je n'ai pas eu le temps de l'envisager.

    L'échange des quatre tours étant à peu près inévitable, nous entrons dans une finale de dames, où Cush va jouer nettement mieux que moi. Profitant de sa belle structure de pions à l'aile-roi, il active son monarque (une bonne idée en finale de dames, vu qu'il est difficile de se faire mater par une dame toute seule). Tout cela reste cependant nul, j'en suis conscient en jouant, mais psychologiquement c'est compliqué: 1) Je sais que j'ai gâché un avantage plus tôt dans la partie, et 2) je suis sur la défensive, c'est Cush qui peut faire nulle où il veut quand il veut (dès que j'active ma dame, il a un échec perpétuel sur d8, f6 et h4).

    Cette situation, couplée à une mauvaise intuition quant à la finale de pions (on ne peut pas parler d'évaluation vu la poignée de secondes qu'a duré ce processus), explique que je tombe de Charybde en Scylla en acceptant l'échange de dames proposé. Une fois les dames évacuées et nos rois se rapprochant du centre, je me rends compte que je suis sûrement foutu. Accablé, je suis même sur le point de tomber au temps, à peine 3 coups après mon Dxd2 fatal.

    Label Deschamps dans le stream a parfaitement expliqué les conséquences de mon coup c6-c5 quelques coups plus tôt: ma majorité à l'aile-dame est impossible à valoriser de manière satisfaisante.

    À ce stade, mon seul et minuscule espoir réside dans la création d'un pion passé en sacrifiant en b5. À condition que le roi blanc sorte du carré du pion c5! J'aurais d'ailleurs pu et dû raffiner ce piège, en ne bougeant pas mes pions et en attendant la faute. D'un autre côté, je n'y croyais plus vraiment. Le carré du pion c5 se trouve sur les coordonnées suivantes: c5-c1-g5-g1. Si le roi blanc en sort, alors il ne pourra plus empêcher la promotion de ce pion. Et Cush, au bout d'une minute de réflexion, alors qu'une simple centralisation du roi lui permettait de gagner sans me laisser de contre-jeu, joue l'inespéré Rxh3. Sauvé? Pas tout à fait. La position devient juste un bordel tactique invraisemblable avec des courses de pions de tous les côtés.

    J'obtiens donc un pion passé c, et même un autre colonne b, mais lui en a un en colonne a et un autre potentiel en colonne f (ou g). Si son roi ne peut plus intervenir, le mien peut stopper l'un ou l'autre... mais pas les deux à la fois. La position est peut-être proche de nulle, puis complètement perdante, puis probablement nulle encore. Nous faisons dame coup sur coup, mais lui le premier, ce qui lui donne le droit de me harceler, récupérer un pion, et pousser un dangereux pion passé. Il semble clair à ce moment que "ça doit être nulle", mais que les Blancs ont encore des chances de gain, et moi aucune. Je loupe un coup tranquille, 63...f3, après quoi le roi blanc aurait eu du mal à échapper aux échecs de ma dame (et idée complémentaire, le pion se serait rapproché d'une promotion). J'aurais encore pu sacrifier ce pion (même idée de faire échec perpétuel ensuite). Je ne parlerais pas de craquage, la position était difficile et ça faisait 30 coups que je jouais avec l'incrément, en ayant frôlé le gouffre plusieurs fois. Mais Cush convertit proprement, ce qui est logique après avoir dominé toute la finale.

    Je pense que la partie était globalement d'assez bonne facture. Je ne suis pas trop mécontent de moi dans le jeu tant que j'ai eu du temps pour réfléchir, mais j'ai assez mal réagi aux surprises adverses et ai pâti de quelques mauvais réflexes. Cush en revanche a réalisé une assez belle performance après un début moyen, en ayant réussi à trouver des ressources inattendues, à égaliser, puis à mettre la pression constamment dans les différentes phases de la finale. Je suis déçu pour mes statistiques: il n'y avait que quatre joueurs qui m'avaient pris des points à cette cadence, ils sont maintenant cinq, ça commence à faire beaucoup.

    Un grand bravo à lui!

    Lien vers la partie: lien

  • Label Deschamps le 14/05/2022 à 21h25
    Globalement j'ai peut-être manqué un peu d'indulgence dans les commentaires, la position était compliquée tout du long. Enfin j'essaye d'être aussi objectif que possible, et si ça s'y prête didactique.

    Sinon belle victoire finale de MVL, qui gagne la dernière contre Firouzja puis le départage face à So et Aronian, un joli résultat qui montre qu'il fait toujours partie de l'élite.

  • Markov Erratique le 15/05/2022 à 10h46
    Owen si tu passes par là je t'ai écrit sur lichess pour qu'on organise notre partie

  • fusée arjen le 15/05/2022 à 12h29
    Dimanche :
    après 21h : inamoto (inacdf) - Le Meilleur est le Pires (LoCocles) #poulneufico

    Lundi :
    6h : O Gordinho - Mmeuble
    après 21h : Fusée Arjen - Serge le disait (Lagakhan)

    Mardi :
    21h : Werner Schlager - eniotna593 Ozil Paradisiaque - OzilParadisiaque : R3GS

    Vendredi :
    12h : Altigone (Brize08) - Breizhilien

  • lalizou le 15/05/2022 à 14h19
    Dimanche :
    après 21h : inamoto (inacdf) - Le Meilleur est le Pires (LoCocles) #poulneufico

    Lundi :
    6h : O Gordinho - Mmeuble
    après 21h : Fusée Arjen - Serge le disait (Lagakhan)

    Mardi :
    21h : Werner Schlager - eniotna593 Ozil Paradisiaque - OzilParadisiaque : R3GS
    21h : Ichnemon - lalizou

    Vendredi :
    12h : Altigone (Brize08) - Breizhilien

  • Le Meilleur est le Pires le 15/05/2022 à 18h36
    Désolé, pour cause de reports et de calendrier surchargé, le #poule9ico entre inamoto et moi même est reporté aux calendes grecques, qui devraient selon les remeurs avoir lieu la semaine prochaine. On attend quand même la confirmation de l'oracle.

    [Y aura peut être des blitz de punkchess à la place mais c'est même pas sûr. Vivement le grand week-end de l'Ascension que je me repose. J'ai même pas eu le temps d'aller chercher ma commande (dédicace @Koller, le précieux est arrivé à la librairie)].

    Lundi :
    6h : O Gordinho - Mmeuble
    après 21h : Fusée Arjen - Serge le disait (Lagakhan)

    Mardi :
    21h : Werner Schlager - eniotna593 Ozil Paradisiaque - OzilParadisiaque : R3GS
    21h : Ichnemon - lalizou

    Vendredi :
    12h : Altigone (Brize08) - Breizhilien