Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Geste technique

Quel est le plus beau geste technique que vous ayez vu ces dernières années?
Du but de Bergkamp contre Newcastle en 2002, en passant par les sempiternelles louches de Michael Laudrup, par dessus la défense, époque Barça, ou encore les tacles dévastateurs d'Eric Di Meco...

  • Kireg le 08/04/2022 à 16h30
    Le plus "facile" me semble être le léger extérieur du pied, le ballon venant côté opposé.

  • M Cyclodrome le 08/04/2022 à 16h48
    Techniquement le plus simple est de renvoyer le ballon d'où il vient. Toujours.
    Donc sur un centre pour un droitier, plus aisé venant de la gauche. ça a donné quelques papinades célèbres et autres.
    Un geste comme celui de Zidane (contre leverkusen ?) sur sa volé du gauche avec le centre plombé de Roberto Carlos est bien plus compliquée à réaliser par exemple que la volé de mammouth postée un peu plus haut.
    Sur ce type de gestes instinctifs, y'a un équilibre, une vista, de la puissance une réussite maximum... Etc. Mais j'en ai claqué ponctuellement et on peut en voir une fois l'an sur les terrains de districts. Le fameux "tu le tentes 100 fois, y'en à 99 qui finissent dans le champs derrière".

    Là, ce qui est très fort, ce sont les deux petits pas en arrière pour se mettre en position idéale. Le geste pure, sans forcer. La surface de pied. Le délié de la jambe. Tout est calculé, zen. Il force même pas sur la jambe d'appuis ou l'angle du corps pour éviter que le ballon décolle. C'est beau comme une équation.

  • Lucho Gonzealaise le 08/04/2022 à 17h02
    Oui, c'est une question d'angle je pense, de la même façon qu'au volley, les droitiers préfèrent globalement attaquer sur une passe venant de la droite, orienté plutôt à 45 degrés, c'est la rotation du haut du corps qui permet de placer le ballon d'un côté ou de l'autre du terrain.

    Là j'aurais dit que le fait de faire une volée du droit sur un ballon venant de la gauche, ça permet de mieux ancrer le pied d'appui et ça te donne un angle de tir qui ne devrait pas dépasser les 90 degrés (entre ta gauche et face à toi). Le pied d'appui sert un peu de viseur. A l'inverse sur un ballon venu de la droite, l'angle me semble beaucoup plus large parce que tu peux aussi bien taper le ballon de l'extérieur que du coup du pied. Vu quand plus il y a de grandes chances que le ballon fonce sur tes jambes, t'as peu de temps pour te placer et vraiment te donner une chance de le dominer avec tout ton corps.

  • sul le 08/04/2022 à 21h49
    Bien intéressant votre discussion.
    De mon côté je suis plutôt à l inverse de la plupart des avis (si j ai bien suivi): à savoir qu il est beaucoup plus compliqué de reprendre du pied opposé à celui d où vient le centre. C est à dire qu' à l inverse la reprise de Zidane (du gauche pour un centre du gauche) en finale contre Leverkusen, aussi belle et pure soit elle me semble beaucoup plus facile à faire que la reprise de Papin contre US luxembourg (je suis sur que les marseillais s en souviennent bien, d une reprise du droit pour un centre venu de la gauche). Et pour mentionner encore Papin, sa reprise contre la Belgique (reprise du droit venu du droit, donc meme configuration que Zidane mais de l exact côté opposé), me semble plus facile que son but contre US Luxembourg donc.

    En fait, je trouve que dans le cas du pied opposé au centre, tu peux te "trouer" grave en dévissant complètement ta frappe (voire pire de ne carrément pas la toucher si t es pas bien synchro). J en veux pour preuve (smiley) de nombreuses sessions d entrainement de foot corpo où j ai plus le souvenirs de gros ratés dans ces configurations là.

    Alors que pour les reprises du pied du meme côté que le centre il "suffit" de se mettre moins de face et plus perpendiculaire au but (en tournant son corps) pour la reprendre (ce que font Zidane et Papin dans mes exemples plus haut).

    Là où je rejoins un des commentaires (Leo je crois) c est que celui du Payet hier est trés dur à réaliser car pour un reprise du droit sur centre coté droit il n oriente justement pas son corps pour se mettre un peu perpendiculaire au but mais reste quasi de face.

  • rockitrOM le 08/04/2022 à 23h23
    "C'est beau comme une équation"
    ---
    Pas mieux.
    La technique mise en équation et l'exactitude des mathématiques qui rend predictible une trajectoire de ballon. Je n'avais jamais vu. Ca m'a soufflé

  • Tonton Danijel le 08/04/2022 à 23h34
    Après, à décharge de Payet, sa demie-volée intervient sur un coup de pied arrêté et le geste a sans doute été travaillé à l'entraînement. Parce que je ne vois pas pourquoi Ünder tirerait son corner à l'entrée des 20 mètres s'il n'avait pas la certitude que Payet pouvait réussir ce genre de reprise. Les reprises de Zidane ou Ramirez semblent plus compliquées car plus spontanées, à l'instinct, sur des ballons moins "prévisibles".

  • Sens de la dérision le 09/04/2022 à 07h34
    Tu parles, ce ballon c'est une banale ligne droite et l'équation un y = ax+b (ptet même que a=1). Comme un bon vieux pointard d'Inzaghi.
    Une belle équation serait un coup franc brossé, un y=ax2+bx+c, ça a déjà nettement plus de gueule.

  • Jah fête et aime dorer Anne le 09/04/2022 à 18h17
    "C'est beau comme une équation."
    ---------------------

    Genre x = 2 ?

  • M Cyclodrome le 12/04/2022 à 09h45
    C'est déjà beau en soit, x=2
    C'est pas la ligne droite du ballon en tant que tel qu'il faudrait quantifier, plutôt le mouvement global de l'action.
    Plus je regarde cette frappe, plus ça me fait penser à un corps céleste utilisant la gravité d'un astre quelconque pour infléchir et accélérer son vecteur de trajectoire.

    Tu devrais trouver ton bonheur là dedans : lien

  • Johnny Ringo le 12/04/2022 à 12h52
    Pas d'accord, c'est précisément le fait que la solution soit à la fin une droite qui est beau et spécial, alors que dans l'équation du mouvement il va y avoir le poids, le frottement, la traînée et tous les zigouigouis de mécanique des fluides induits par la forme des coutures du ballon, sa rotation et tout le merdier.