Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Red Tsar le 05/07/2022 à 07h58
    @Mangeur ou toute bonne âme informée.

    Après les législatives, je regardais la carte des pays où l'extrême-droite est absente ou quasi et il n'y en a pas beaucoup. J'ai l'impression qu'il y a le Portugal (Génie ?) et, donc, la GB. Même l'Irlande a maintenant une formation d'extrême-droite qui se développe, si j'ai bien compris.

    Du coup, je me demandais pourquoi :
    - le système institutionnel empêche l'émergence d'une formation d'extrême-droite ?
    - ces idées sont déjà diffusées chez les Tories ?
    - la société british est imperméable à ces idées ?
    - et sinon, le sinistre Enoch Powell représente-t-il encore quelque chose en GB ? On l'a oublié ? Il pèse en arrière-plan dans les débats sans que personne n'en parle vraiment ? Il a des héritiers ?
    - il y a eu tout un tas de manifestations avec ratonnades de groupes anti-immigrés dans les 70' : pourquoi ça s'est arrêté ? J'ai lu que les quartiers avaient monté des groupes d'auto-défense. Ça a suffit ou il y a eu autre chose ?


    Edit : j'oubliais une hypothèse : le pays vit dans la prospérité, les inégalités sont faibles, les services publics sont au top et tout le monde est heureux, tourné vers l'avenir avec confiance.

  • Mevatlav Ekraspeck le 05/07/2022 à 08h06
    Le Brexit est LE fantasme actuel de l'extrême-droite, et les anglais l'ont fait. Est-ce un signe ?

  • suppdebastille le 05/07/2022 à 08h12
    Énorme parenthèse : en 1982 quelques jours après le retour contre Sofia le PSG était venu jouer un match amical à Beauvais contre une sélection de l'Oise (plus aucune idée de quelle était la raison) avec des joueurs parisiens entrant tranquillement à pied pour gagner le vestiaire.
    Ça paraît tellement inimaginable aujourd'hui.
    J'y étais.

  • Tonton Danijel le 05/07/2022 à 08h16
    Nigel Farage n'existe vraiment plus?

  • Tricky le 05/07/2022 à 09h12
    Bah le truc c'est surtout… qu'ils ont gagné.
    Le Brexit Party a complètement dévoré UKPI et ils ont fait un carton aux Européennes de 2019 en doublant leur nombre de députés mais ceux ci ont évidemment sauté.
    Et ont passé un accord (tacite ?) avec les Conservateurs aux élections générales.
    Leur problème, en fait, c'est vraiment de savoir quoi faire une fois que tu t'es transformé en single-issue party et que l'issue en question est réglée ?
    J'ai cru comprendre qu'ils avaient tenté une percée anti-confinement mais ce n'est pas simple de vivre sur une plateforme pareille.
    Après, je ne me fais pas de souci pour eux : vu comment le Brexit a l'air de super bien se passer, il ne devrait pas tarder à y avoir à nouveau de la place pour l'extrême-droite classique, à moins que les Conservateurs occupent ce créneau de manière offensive.

  • Easy Sider le 05/07/2022 à 09h20
    C'est aussi pour ça que chez nous l'extrême droite y a officiellement renoncé...

  • Le Meilleur est le Pires le 05/07/2022 à 09h20
    Mince, t'es Beauvaisien?

    Sinon attention à ta formulation.
    On reprécisera bien que c'est la bourse qui est parlementaire, afin de remettre dans le contexte que Fillon n'a pas joué avec la même bourse qu'Abad.

  • Tricky le 05/07/2022 à 10h28
    (Oh tiens, le nouveau ministre du Numérique a une sœur qui est DirCom d'Uber)

  • Josip R.O.G. le 05/07/2022 à 10h31
    edit

  • Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit le 05/07/2022 à 10h40
    Extrême droite et Portugal

    Chega (Assez!), le récent parti d'extrême droite (1ère élection en 2019) est passé de 1 à 12 députes sur 230 députés, en faisant 7,38% aux dernières législatives de 2022. En sachant qu'au Portugal, le système est en parti proportionnel (c'est un peu compliqué à expliquer).
    (Bon leur leader, Ventura, a été condamné plusieurs fois et il commence y avoir des bisbilles à l'intérieur du parti).
    (Anecdote : pour les élections européennes de 2019, leur liste se nommait "Basta!").

    Lors des élections présidentielles de 2021, le suprême leader Ventura a réalisé un score de 1,93%.
    L'actuel président de la république a été réélu dès le premier tour avec 60,66% des votes.