Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • forezjohn le 23/06/2022 à 17h47
    Quelle gauche, celle qui dit que les macronistes sont des fascistes?
    Je vomis avec vous l'abomination des calculs politiques du macronisme sur ces législatives, mais je reste assez interdit que ce soit souvent les mêmes qui faisaient le choix de l'absentation aux deuxième tour des présidentiellees ou ne voyaient aucun problème dans les amibiguités du discours mélenchoniste concernant l'appel au vote pour Macron ou Le Pen.

    Tant que chacun fera comme si la montée de l'extrême droite c'était juste la faute du camp politique adverse mais pas du sien, la farce continuera. Mais bon il est sans doute plus important de se convaincre qu'on y est pour rien plutôt qu'agir.

  • Danishos Dynamitos le 23/06/2022 à 17h52
    "Pas une voix pour Le Pen", c'est une "ambiguïté concernant l'appel au vote pour Macron ou Le Pen" ?

  • Balthazar le 23/06/2022 à 17h54
    Tu peux bien sûr estimer qu'il n'y a pas de cas de conscience à avoir, mais à mon sens vous serez minoritaires à penser de la sorte.
    Je vois bien, comment ne pas le voir ? que c'est un effet pervers des sondages, mais, pour ma part, il y a peu de chances que je vote pour un candidat dont la présence au second tour signifierait une victoire finale du FN. Je préfère encore l'ultradroite macroniste.
    Alors, on peut considérer que les électeurs de gauche qui feront ce choix ne sont pas des électeurs de gauche, n'en sont plus, voire n'en ont jamais été, mais enfin ça ne change pas grand-chose au problème.

  • L'amour Durix le 23/06/2022 à 18h05
    Pourquoi un tel cas de conscience ? N'as tu donc pas compris depuis 10 jours que le RN est un parti tout à fait respectable, en tout cas pas moins que ne le sont le PS et EELV ?
    Remercions Emmanuel Macron et ses apôtres Sainte Amélie de Montchalin et Sainte Aurore Bergé de nous avoir ouvert les yeux !

  • Red Tsar le 23/06/2022 à 18h13
    Hop, hop, hop, monsieur. Garez-vous là sur le bas-côté et suivez-nous au poste. On a quelques questions à vous poser.

    1- Tu écris : « réforme agraire (point fondamental et première des priorités) ». Des articles qui sont publiés en France (en tout cas ceux que j'ai lus et je ne prétends évidemment pas les avoir tous lus), la question de la réforme agraire transparaît plutôt pour le Mexique ou le Brésil, d'où surprise de la voir comme grande priorité en Colombie. Est-ce que c'est l'agraire en tant que tel qui est en jeu ou le foncier plus largement (Indiens...) ?
    2- De même concernant les « indigénistes ». La question des Indiens, j'en ai surtout entendu parler pour la Bolivie, l'Équateur, le Mexique, le Brésil... Comme pour la réforme agraire, je sais bien que la question se pose aussi en Colombie, mais pas jusqu'à être un point-clé de la campagne. Quid ?
    3- Tu évoques quelques femmes dans l'entourage de Petro. Quelle est la place des femmes plus globalement dans ce mouvement ?
    4- Est-ce que, comme au Chili, la santé, l'éducation (supérieur), les retraites, etc. sont en grande partie dans le secteur privé ? Est-ce qu'on trouve en Colombie les mêmes niveaux d'endettement des ménages qu'au Chili ?
    5- Question bonus : du coup, ça avance du côté de Boric ?
    6- Quel impact sur les relations internationales ? Tu en as un peu parlé, mais j'ai encore soif. Par exemple la proposition d'Obrador de remplacer l'Organisation des États américains (OEA) par une nouvelle instance pourrait trouver écho chez Petro ?
    7- Shakira est bien célibataire présentement ?

  • forezjohn le 23/06/2022 à 18h21
    Ca veut dire votez macron ou abstenez-vous. Et en s'abstenant, potentiellement faire passer l'ED. Dans une optique de barrage républicain oui c'est ambigu puisque ça fait déjà passer de "faisons tout pour qu'ils ne passent pas quitte à voter pour nos adversaires" à "Ne votons pas pour l'ED, mais restons libre de voter pour nos adversaires ou de voter pour personne".

  • John Six-Voeux-Berk le 23/06/2022 à 18h32
    La comparaison est en partie fondée (entre les consignes de LFI à la présidentielle et celles de
    Lrem aux législatives), mais seulement en partie.
    Les enjeux, les rapports de force de la première élection n'ont rien à voir avec ceux des secondes. Et d'ailleurs certains pourront arguer que se contenter d'un « pas une voix pour le RN » est encore pire dans le cas de la présidentielle. À mon avis, ce serait oublier que le rapport de force national ne faisait pas grand doute (et je parle avec le souvenir de 2002 à l'esprit).

  • Easy Sider le 23/06/2022 à 18h34
    Euh ben c'est assez simple quand même, si t'es prêt à ne pas voter pour une coalition regroupant PS ou EELV face au RN, la politique résout ton problème de latéralisation, ainsi que ton rapport à la République.

  • Josip R.O.G. le 23/06/2022 à 18h58
    C'est plutôt ne pas voter pour une alliance électorale dominée jusqu'à preuve du contraire par Mélenchon et certains de ses collègues.

  • Danishos Dynamitos le 23/06/2022 à 19h00
    L'ambiguïté est donc entre voter Macron et s'abstenir, pas entre voter Macron et Le Pen.

    Puisque tu as lancé la comparaison, oui celle entre la présidentielle et les législatives ont montré que LREM était sans doute plus responsable de la montée de l'ED que la gauche puisque chez LREM, a un Ndiaye près, au moment de faire barrage à l'ED, on a pas demandé à ses électeurs de ne pas voter RN.
    Je te l'accorde, ce n'est pas un concours mais sachons quand même ne pas renvoyer dos à dos des responsabilités qui ne sont objectivement pas équivalentes.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.