En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • beltramaxi le 15/01/2022 à 11h56
    Elle a du consulter AirParif. Quelle horreur.

  • L'amour Durix le 15/01/2022 à 11h57
    Les miettes, quand il y en a pour n, il y en a pour n+1.

    Sinon j'ai rattrapé de bon matin et avec attention les échanges entre John et Edji : de quelle majorité satisfaite parle-t-on ?
    Qu'il s'agisse d'enquêtes d'opinion ou de suffrages, je n'ai pas l'impression qu'une majorité autre que relative se soit dégagée ces 5 (50?) dernières années.
    Je ne suis pas un "illégitimiste" qui répète que "wémé Macron, il a jamais eu plus de 50% des électeurs avec lui" mais de là à faire de la majorité un argument ?

  • Mangeur Vasqué le 15/01/2022 à 12h18
    Priceless le tweet du nouvellement encarté travailliste Gary Neville lien sur ce "partygate"
    lien qui fait rage depuis plusieurs semaines au Royaume-Uni et prend une forte ampleur depuis quelques jours (nouvelles révélations ce matin, hier et avant hier (!), assez croustillantes ou marrantes pour certaines je dois dire, tout ça est savamment sérialisé, dans un timing excellent, un peu comme le Canard avec le Fillongate y'a exactement cinq ans).

    Donc, le tweet de l'ami Gary : lien

    No 10 Downing St should be renamed "Hacienda".

    Ha ha, mdr.

    (pour les djeuns d'ici, c'était une boîte mythique de Manchester, rebaptisée "Madchester", années 1980, début 1990 lien, Happy Mondays et compagnie).

    Le 10 Downing Street s'était donc transformé en épicentre de la rave londonienne quand y'avait jusqu'à 2 000 morts par jour, que les écoles étaient fermées des mois durant, qu'on ne pouvait pas sortir de chez soi + d'une heure et + de quelques kms, qu'on ne pouvait voir personne, etc.

    On se doute fortement de qui est derrière ces torrents de révélations depuis des semaines (des mois même, style l'été dernier l'affaire du papier peint à 840 £ le rouleau (!) utilisé dans la rénov' de l'appart des Johnson au 11 Downing Street, travaux payés sur les fonds publics et par un donateur du Parti conservateur – il colle même pas aux murs leur truc lien...), quelqu'un qui à l'évidence veut faire tomber Boris Johnson.

    Beaucoup en rêvent évidemment mais lui a clairement des grosses billes (y compris des photos) et quelqu'un qui sait où appuyer (car, auparavant, les révélations des uns et des autres, cô par exemple les 150 millions £ versés par des donateurs au Parti conservateur depuis 2010 contre faveurs et/ou gros contrats & siège à la House of Lords ou même les révélations plus crusty sur la femme de Johnson couchés sur le blog à 10 £/mois de l'intrigant suspect number 1 lien, bon, tout le monde s'en foutait un peu à vrai dire, c'est "par for the course" du tous-pourris, on s'y attend, et surtout avec les Tories et leur "sleaze" – l'euphémisme journalistique préféré pour corruption généralisée – même si la dernière mouture des Conservateurs 3.0 est particulièrement grâtinée dans ce domaine).

    Du coup, après la grosse fronde d'une bonne centaine de députés conservateurs (qui ont très peur pour leur avenir politique et leur siège, aux prochaines General Elections, vu la gronde qui monte), ce sont maintenant les appels à la démission de Johnson qui se multiplient, évidemment de l'opposition mais aussi de son propre camp (surtout conservateurs écossais, certes minoritaires mais avec quelques "backbenchers" dont la voix porte, tel Douglas Ross lien), et les gens en général sont à bout (les Tories sont tombés à 27 %, les Travaillistes sont à 41 % lien ! Y'a à peine 5-6 mois l'été dernier les Tories étaient à presque 50 %).

    Tout ça arrive après une invraisemblable liste d'affaires d'affaires en tous genres, style contrats en milliards £ (dont contrats super coûteux Randox ou PPE Covid lien sans vérif ni appel d'offre ni rien) donnés soit sans aucun process d'appel d'offre ou peu rigoureux, à des amis et connaissances issus de leurs réseaux ("chumocracy" lien), à des donateurs du Parti conservateur, etc.

    Mais là, ça pourrait être la goutte d'eau car crucialement, les deux dernières teufs (organisées à une époque de grosses restrictions) ont eu lieu la veille des funérailles de Prince Philip (mari de la reine), en avril dernier, jour national de deuil donc lien. Autant dire que ça passe très très mal.

    J'y reviendrai peut-être.

  • Red Tsar le 15/01/2022 à 12h21
    Par rapport à l'entretien de JLM avec Ballast, ça m'a fait réfléchir sur deux choses.

    1- Sur la stratégie.
    C'est la première fois que je vois JLM assumer aussi ouvertement une stratégie populiste de gauche type Chantal Mouffe. Je ne dis pas que c'est nouveau. Je ne suis pas aficionado du personnage, donc je le suis de loin. Cette stratégie pose pas mal de problèmes mon sens.
    * Sur le plan théorique : survalorisation de l'échelle nationale sur les autres échelles, exacerbation du rapport vertical en politique, brouillage des rapports sociaux.
    * Sur le plan de l'expérience : les expériences populistes en Amérique latine ont montré que cette stratégie permettait à la gauche radicale d'arriver au pouvoir et d'y mener des politiques sociales. Mais elles ont échoué à susciter l'adhésion sur la durée et à inverser les rapports de force économiques.
    * Ça ne m'empêchera pas forcément de voter JLM (qui vivra verra), parce que j'ai bien conscience que ces questions ont un côté branlette intellectuelle et que je pense qu'il y a beaucoup de contre-pouvoirs en France qui tempéreraient la chose. Mais, surtout (et il me semble que c'est le propos de Mouffe), la stratégie populiste n'est pas pensée comme un idéal, mais comme un pis-aller dans la situation actuelle.

    2- Sur le personnage
    * Sa culture est vraiment fascinante et on sent qu'elle est réellement appropriée, pas comme Zemmour qui annone son petit Lavisse ou Macron qui lit ses fiches de lecture, bien faites mais sans âme (aucun problème quant au fait qu'il est brillant et très cultivé, mais il est encore bien jeune).
    * Je ne peux pas m'empêcher aussi d'être séduit par moment et je ne sais pas si je dois lui en vouloir ou m'en vouloir à moi d'être aussi facile à séduire. Mais ça renvoie quand même au 1- sur la stratégie. Est-ce que JLM nous rend plus intelligent ? Nous donne des outils pour nous émanciper ? Ou est-ce qu'il nous charme ?

    Au passage, belle ouverture d'esprit de Ballast pour cet entretien, car globalement leur projet de transformation sociale est assez éloigné du modèle proposé par JLM.

  • Red Tsar le 15/01/2022 à 12h32
    J'aime beaucoup ton uchronie sur la GB. Mais attention, là tu commences à partir sur des trucs pas très crédibles au niveau de ta fiction. Tu penses vraiment qu'on va croire à des trucs aussi abracadabrantesques ? A un moment, faut garder un minimum de réalisme dans ton récit.

  • Tonton Danijel le 15/01/2022 à 13h20
    J'aurais vu Omar Sy lui passer un coup de fil: "Dis, Boris, tu viens plus aux soirées?"

    N'empêche qu'il est fascinant. On pouvait s'attendre à tout et n'importe quoi vu le personnage, mais les soirées disco chez Boris... Les Monty Python sont dépassés.

  • Mangeur Vasqué le 15/01/2022 à 13h39
    Et ouais je sais Red, c'est difficilement croyable.

    Certaines de ces teufs ont clairement été bien "wild", comme les deux dernières révélées hier et avant-hier… Et en plus, qui pour ne rien gâcher cô je l'écrivais, la veille des funérailles du mari de la reine.

    Alors, ça, avec certains de mes voisins ou connaissances Tory par exemple, les trucs qui touchent à la reine et aux Royals (sauf Harry et la 'woke queen' Meghan), ça-ne-passe-absolument-pas. Les Tories peuvent vandaliser le pays depuis 12 ans, être corrompus comme c'est pas permis, faire passer les retraites ("state pension" et "occupational pensions") de 60 à 67 ans d'un coup (68 ans pour ceux nés après 1970 - Pension Acts 2011 et 2015), tout déréguler et déprofessionnaliser et privatiser et externaliser itou itou, ou supprimer 23 000 postes dans la police, fermer 606 commissariats, 300 tribunaux, des centaines de clubs de jeunes et autres pour la prévention de la délinquance, fournir des loisirs aux jeunes ou aider les familles défavorisés (centres "Sure Start", initiative travailliste), faire passer le Brexit, faire sauter les conventions collectives, accords de branche, etc. etc. mais humilier la reine de cette façon, NON.

    Une centaine de participants pour l'une je crois (un pot de départ "cheese and wine", avec zique, etc. qui aurait un peu dérapé) et l'autre avec 30-40 personnes, teuf "éclatée" sur le vaste complexe du 10 Downing Street, avec carrèment un DJ dans une salle du sous-sol.

    Ça paraît pas comme ça mais le 10 Downing Street (3 grosses townhouses regroupées en fait) est bien étendu, une centaine de pièces (appartements privés, bureaux, annexes, jardins, etc. lien). C'est ce qu'on appelle en anglais une "Tardis" ou "Tardis house", une maison d'apparence petite mais en réalité vaste (de la série sci fi Doctor Who lien).

    Bossent et/ou vivent là des dizaines de "spads" (special advisers), hauts-fonctionnaires, "staffers" et personnel de maison.

    Et peut-être teuf au # 11 aussi, résidence du ministre de l'économie et des finances (avec apparts du PM au-dessus), mais en l'absence de ce ministre. D'ailleurs, on a un peu soupçonné ce jeune ministre au début, Rishi Sunak (un autre prolétaire Tory lien,) car il crèche au 11 Downing Street, c'est un "whippersnapper" comme on dit (très ambitieux) et des photos de ces garden parties ont clairement été prises de son bureau... (cela dit, on connait probablement l'explication, un coup de tordu du suspect Number 1, voir mon poste précédent, qui aurait ainsi cherché à brouiller les pistes).

    Au moins une trentaine de personnes bien torchées ce soir-là au sous-sol et dans le jardin du 10 Downing Street (y compris Boris Johnson, apparemment je crois) en avril dernier.

    Ils étaient tellement braisés qu'ils ont cassé une balançoire de gamin dans le jardin, et une fois les munitions à sec ils ont envoyé un employé leur chercher des bouteilles au Co-op d'une coin avec une valise à roulettes, Co-op qui est en train bien sûr en train de devenir très célèbre, à n'en pas douter il aura bientôt son entrée "site à visiter" dans Trip Advisor lien...

    ( lien, Guardian: "The latter event, initially held in the Downing Street basement, appeared the more raucous of the two, with loud music reportedly played. According to one attender, a staff member was sent with a suitcase to the Co-op store on the Strand, a short walk away, returning with the case filled with bottles of wine. Both groups reportedly moved outside at about midnight, with drinking carrying on into the early hours of the morning. While in the garden one person broke a swing belonging to Johnson's infant son, Wilfred, a witness told the paper.").

  • I want my Mionnet back le 15/01/2022 à 14h44
    "les employés de Downing Street ont achevé leur semaine de travail en partageant des verres de vin (...) le personnel avait investi dans un réfrigérateur pour garder leurs bouteilles d'alcool au frais "

    Bon dieu, ça devrait faire incident diplomatique ça... Les Anglais resteront toujours les Anglais.

  • Tricky le 15/01/2022 à 14h52
    24-hour Party People.
    Ça se tient.

    (Si on veut être un peu puriste, ça s'écrit Haçienda)

  • Tricky le 15/01/2022 à 14h56
    Je sais que c'est un détail MV, mais ils ont fermé les Sure Start ?????????