Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

  • Julow le 08/05/2023 à 20h59
    Je suis en train de lire La Mort à Venise !
    On est chic, et grave dans le thème, ou on l'est pas.

    (je suis pas sûr que j'en ferais l'éloge cela dit, ça m'emmerde Thomas Mann)

  • Milan de solitude le 08/05/2023 à 21h02
    "La Montagne sacrée" est l'un de mes pires souvenirs littéraires.

  • Pascal Amateur le 08/05/2023 à 21h08
    "La montagne magique" ! (il y a eu "sacrée" comme traduction ?) Je suis toujours amoureux de Clawdia Chauchat, même vingt ans après.
    Sinon pour répondre à Red Tsar, moi je suis devant le mur des Monty Pythons ("Make tea not love"), évoqué dans un essai psy. Je saluerai pour vous Cleese et sa bande avant de livrer mon dernier souffle !

  • Jah fête et aime dorer Anne le 08/05/2023 à 21h11
    Pas loin : Netotchka Nezvanova.

  • Balthazar le 08/05/2023 à 21h20
    Ah oui, je ne risquais pas de le reconnaître, je ne l'ai pas lu.

  • Pascal Amateur le 08/05/2023 à 21h41
    "Robert Langdon, un éminent spécialiste de symbologie de Harvard, est convoqué d'urgence au Louvre. On a découvert un message codé sur le cadavre du conservateur en chef, retrouvé assassiné au milieu de la Grande Galerie. Pour examiner la série de pictogrammes, il est épaulé par Sophie Neveu, une brillante cryptographe membre de la police. À leur grande surprise, les premiers indices les conduisent à l'œuvre de Léonard de Vinci. En déchiffrant le code, Langdon va mettre au jour l'un des plus grands mystères de notre temps... et devenir un homme traqué."

    Ah, tu vois qu'on peut reconnaître un livre même sans l'avoir lu !

  • Balthazar le 08/05/2023 à 21h56
    En effet, belle démonstration, j'ai tout de suite reconnu "Bonjour tristesse", que je n'ai pas lu.

  • Red Tsar le 09/05/2023 à 12h22
    L'ouvrage en question, sorti fin 2006, est Mignonne, allons voir..., de Marc Lambron.
    L'auteur nique Ségolène Royal avec méthode (je me permets de paraphraser nos grands auteurs). Jospin se fait également équarrir avec soin, à plusieurs reprises au fil des pages.

    Trouvé dans une boîte à livre et les premières pages m'ont bien fait marrer : l'auteur rapporte, sans lui donner crédit, heureusement, la rumeur qui courrait chez les éléphants du parti, selon laquelle Royal serait une fille cachée de Mitterrand (nez musqué, dents limées, absence à certaines cérémonies commémorant la mort du « papa » pour éviter le scandale, promotions surprenantes...). C'est débile, on est d'accord, mais d'une débilité fascinante.
    Après, c'est deux-cents pages (en gros caractères) de méchanceté. Parfois, ça fait rire ; d'autres fois, c'est plutôt ridicule. L'auteur a un côté fat qui amène à douter de l'intérêt d'avoir des lettres...

  • Loscoff-Plage le 10/05/2023 à 21h15
    SPOILER ROI KROGOLD - SPOILER ROI KROGOLD - SPOILER ROI KROGOLD - SPOILER ROI KROGOLD -SPOILER ROI KROGOLD - SPOILER ROI KROGOLD - SPOILER ROI KROGOLD - SPOILER ROI KROGOLD

    La Volonté du roi Krogold est pour l'instant l'inédit de Céline qui me plaît le plus. C'est une facette de son talent que j'ignorais complètement. Un petit extrait qui m'a particulièrement plu :

    "Et puis [Krogold] s'en fut dehors, et prit la route clopin-clopant. Il regardait passer les ombres devant lui, les buées là-haut devant la lune et puis en bas sur les marais dormants. Il reconnut dans ces lambeaux de brume tous les sorciers, en sarabande, qu'il avait fait chasser tout au cours de son règne, de ses Etats, et ceux qu'il avait fait brûler exemplairement. Ils voguaient à présent ondulaient les sorciers dans les brumes, empressés, boursouflés, effilés, là devant à tortiller d'autres malfaisances, ourdir sortilèges visqueux. Il les reconnaissait bien tous plongeant d'une buée vers l'autre, bondissant entre les vapeurs, jaunes, vertes, bleues. Un moment seulement leurs visages... et puis tous leurs corps d'un coup... et puis mêlés, et rien du tout, les uns aux autres en ronde, bises ou rafales, tantôt glouglous de marécages, tantôt flammèches voltigeantes, hautes dans le ciel."

    C'est-y pas beau ?

  • Hannibal le 12/05/2023 à 07h50
    Pas pu finir ce livre tellement il était ch#@%t.