Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

  • Julow le 30/01/2023 à 18h59
    Puissante et libres comme la 3, qui vaut presque la 7, qui vaut quasi 3,42 fois mieux que Bonnefoy ? Moi, je me sens vainqueur.

    (John, je te répondrai plus tard, freluquet).

  • Balthazar le 30/01/2023 à 19h08
    J'oublie toujours qu'il y a des minables qui se contentent de peu.

  • Julow le 30/01/2023 à 19h59
    Moi aussi je t'aime. Et je te trouve un peu dur avec John.

  • Balthazar le 30/01/2023 à 20h37
    John sait reconnaître le talent, lui.
    Et sa peau est délicieusement douce.

  • L'amour Durix le 30/01/2023 à 21h01
    Un éliminé dès les poules qui s'adjuge un titre à la valeur douteuse : ce concours était la Ligue Europa Conférence des jeux littéraires.

  • Jeremie Janette le 30/01/2023 à 21h21
    Ah ! Toi aussi tu as remarqué qu'il n'y a pas une totale transparence dans ces attributions de prix ?
    Bientôt on va apprendre que Raspou passe ses vacances au Qatar avec Julow et Balthazar.

  • Pascal Amateur le 30/01/2023 à 21h39
    Dans l'appartement de l'un et de l'autre, à tour de rôle ? Ça paraît plausible.

  • Balthazar le 30/01/2023 à 22h14
    On est très au-delà. Rends-toi compte. J'étais spectateur d'une compétition, disons une course de neuf coureurs (masqués) sur le Mont Ventoux. Il était entendu que les trois premiers à atteindre un certain point participeraient à une seconde manche dont les six autres seraient éliminés. Bien. La première manche s'achève. Un jeu est organisé dans le public : il s'agit de deviner qui est qui. Je tombe juste, et là, au lieu de me féliciter... on me fait monter sur un vélo pour que je participe à la deuxième manche. J'ai à peine le temps de m'échauffer et de saluer mes concurrents qu'on nous fait de nouveau mettre un masque. Là je découvre que nous sommes six. Qui sont les deux nouveaux, mystère. Je nique tout le monde dans la montée, enfin, bon, je décroche mes rivaux un à un, le mec qui dit des mots qu'on comprend pas ne représente plus un trop grand risque, celui qui m'a piqué mes miettes et mes assiettes est légèrement en retrait, ça va passer, la ligne d'arrivée est devant moi... et là, pouf, le gars qui pleurnichait loin derrière se trouve littéralement téléporté derrière la ligne. Il ôte son masque : c'était l'un des éliminés de la première manche ! Et il s'en va embrasser à pleine bouche l'organisateur qui jusque-là était ma femme. Derrière j'entends Michel Houellebecq qui ricane : "On lui est bien rentré dans sa mère !", tandis que Koller, Edji et sansai entament une farandole. On se regarde, avec lemeu, Jeremie Janette et FPZ, un peu dépités. Ma mère vient me réveiller avec moitié la tête de Red Tsar, moitié la tête de Patrick Sébastien, moitié la tête d'Annie Ernaux. Et j'ai le covid.

  • Kireg le 30/01/2023 à 22h40
    [Rien à voir]

    Il y a longtemps, quand on était en quarantaine stricte, j'avais discuté avec Julow d'une idée qui a beaucoup d'importance à mes yeux et qui voudrait que de l'équilibre vienne la mort. Et ainsi, postulat inverse, que du déséquilibre subsiste la vie. C'est ce déséquilibre ionique qui fait battre le cœur. Le déséquilibre des masses d'air donne le vent, etc.

    Il ne m'en voudra pas de recopier ici ce qu'il m'écrivait alors : "[...] quant à la réflexion finale : « C'est de l'équilibre que vient la mort ». De ce que je comprends, c'est du déséquilibre que vient la vie - mais il ne vient rien de l'équilibre, justement - ce serait plutôt : « L'équilibre, c'est la mort. »

    Périphrases et syllogismes, le constat est sans appel : on se faisait vraiment chier pendant cette pandémie.

    Pourquoi que je vous dis ça ? Parce qu'un nouveau papier a été publié dans "Cell" : lien

    Et il dit quoi le papier ? Il dit que contrairement à ce qu'on pensait, le phénomène de vieillissement ne serait pas dû à une accumulation de mutations génétiques, mais à une perte de compartimentation des facteurs de réparation de l'ADN. En gros, ces facteurs, plutôt que de rester dans des zones précises des cellules, à force d'interventions de réparation, commenceraient à se répartir partout en elles. Une augmentation de l'entropie épigénétique. Autrement dit, accroissement du désordre. Autrement dit, perte de déséquilibre. Instauration de l'équilibre.

    Il viendrait donc quelque chose de l'équilibre.
    Le vieillissement. Prélude à la mort, équilibre parfait.

  • Pascal Amateur le 30/01/2023 à 22h51
    C'est le principe de nirvana, globalement, non ?