En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

  • Tonton Danijel le 20/03/2023 à 21h10
    "Sully" et "Le cas Richard Jewell", c'est pas mal quand même.

    Et Di Caprio a fait un bon biopic avec "Attrape moi si tu peux" (je l'ai revu récemment et c'est pas mal, en fait).

    Le défaut des biopics est que certains réalisateurs vont vouloir trop raconter pour des personnages pas toujours intéressants (j'ai bien aimé "Rocketman", mais Elton est un personnage assez riche et la narration construite autour de sa "thérapie" est bien trouvée).

    Par exemple, "The Queen" est une réussite car Frears ne raconte pas la biographie d'Elizabeth II et de Tony Blair, juste une circonstance précise - quelques jours de leurs mandats - qui en révèlent beaucoup sur leurs personnalités respectives et leurs façons de faire de la politique. (Par contre, "The program" du même réalisateur est plus décevant car il raconte trop de choses, certains pistes auraient peut-être mérité davantage de focalisation - le seul personnage que je trouve intéressant dans ce film de par ses paradoxes étant Floyd Landis).

  • forezjohn le 20/03/2023 à 21h22
    J'ai beaucoup aimé "The program", je trouve qu'il raconte bien ce qu'était Armstrong et ce qu'il est devenu(un coureur moyen, qui s'est construit une carrière sur le dopage généralisé, en se créant une légende d'homme revenu d'entre les morts et en maintenant sa position avec des méthodes de mafieux)

  • suppdebastille le 20/03/2023 à 21h28
    Les 2 films de De Caunes : "N" et "Coluche", là aussi dans les 2 cas le film s'intéresse à une courte période de leur vie.

  • Tonton Danijel le 20/03/2023 à 21h40
    Justement, il y a beaucoup à dire sur ce parcours, et le film élude pas mal d'épisodes (par exemple, les multiples enquêtes menées en France, par "L'équipe" - avant qu'ASO ne reprenne le journal - et le laboratoire médical de Chatenay-Malabry). Mais j'ai découvert à l'inverse d'autres passages moins connus - le rôle des sociétés de pari qui se sont rendus compte du pactole qu'elles toucheraient en obtenant la nullité des paris réalisés sur le coureur, le témoignage de Betsy Andreu, les magouilles utilisées par Bruyneel pour financer la caisse pharmaceutique en vendant du matériel au black...

  • forezjohn le 21/03/2023 à 11h36
    Moui, de mon point de vue, c'est pas forcément éludé, c'est plutot résumé ou condensé pour les besoins du film. Pour moi ce qu'à fait l'équipe c'est "raconté" via le journaliste qui se met à poser des questions et chatenait est dans l'épisode où Armstrong est positif et il fait enterrer l'histoire par le président de l'UCI.

  • Red Tsar le 21/03/2023 à 11h47
    Petite question aux experts : est-ce qu'un film qui raconte une partie seulement de la vie d'une personne est encore un biopic ? Ou est-ce qu'un biopic en est authentiquement un quand on suit la trajectoire de la naissance à la mort (ou à peu près) ? Et si un biopic c'est l'option 2, que reste-t-il comme bon biopic ?

  • Danishos Dynamitos le 21/03/2023 à 11h50
    J'aurais dit "Benjamin Button" mais pas de bol, ca suit la vie du personnage de son grand âge à sa petite enfance. Ca ne colle donc pas.

  • magnus le 21/03/2023 à 12h11
    Le Dernier Empereur?

  • Tricky le 21/03/2023 à 12h20
    Si tu considères que la prison, c'est la mort, Heavenly Creatures ?

  • Lionel Joserien le 21/03/2023 à 12h23
    Les Affranchis si je ne m'abuse ça va de l'enfance à la retraite d'Henry Hill (de mémoire), même si c'est clairement bien plus qu'une biographie ça me semble coller.