Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Et PAF, dans la lucarne !

Nous sommes des enfants de Tele Santana.

  • Danishos Dynamitos le 18/10/2021 à 10h56
    Perso, je vois surtout The Wire comme le portrait d'une ville.
    Baltimore est le véritable protagoniste de la série. Un organisme vivant dont les habitants ne sont que les cellules. Certaines meurent ou sortent de leur cycle, elles sont alors aussitôt remplacées par d'autres, plus jeunes et prêtes à en découdre.
    La machine, elle, continue de fonctionner avec toujours le même carburant: la drogue, le vice, l'ambition.

  • Jah fête et aime dorer Anne le 18/10/2021 à 11h25
    Danishos Dynamitos aujourd'hui à 10h56
    Perso, je vois surtout The Wire comme le portrait d'une ville.
    -----------------------------------

    Oui, c'était vraiment la réflexion que je m'étais faite sur cette série, en particulier avec la scène finale : l'impression d'avoir pris connaissance d'une ville.

  • forezjohn le 18/10/2021 à 11h35
    Je ne vois pas en quoi la criminalité serait fondamentalement plus solide que le reste : la police, la justice, la politique font aussi leur chemin sans problème. Seuls le syndicalisme est remis en question par le déclin de l'activité portuaire.

  • Danishos Dynamitos le 18/10/2021 à 11h42
    Le journalisme aussi (rappelons que le journaliste véreux finit promu et récompensé)

  • Danishos Dynamitos le 18/10/2021 à 12h01
    Je reposte un truc pour éviter de laisser un spoiler en aperçu

  • Joswiak bat le SCO le 18/10/2021 à 14h59
    Je débarque sans doute bien après la bataille, mais je viens de me refaire les "Calls". Et c'est vraiment chouette. Format court, expérience mémorable.

  • Eric Sikh Aura le 18/10/2021 à 15h22
    Cette semaine on a regardé la première saison de After Life, série de Ricky Gervais

    Synopsis rapide : après la mort de sa femme d'un cancer, Tony a perdu l'envie de vivre et decide de ne plus faire, et dire, que ce qu'il veut sans soucis des conséquences

    On a vachement aimé.
    Il ne faut pas s'attendre à une comédie pure jus mais plus à une "dramédie". Un mélange de moments de douceur et des passages comiques à la Ricky...

  • forezjohn le 18/10/2021 à 15h30
    After Life c'est très bien. Gervais commet une oeuvre très simple(narration, mise en scène...) mais d'autant plus poignante, je trouve. Rien que les scènes avec son chien arrive à être très forte avec pas grand chose.

  • Bale de jour le 18/10/2021 à 16h43
    J'ai trouvé ça fadasse pour ma part. Globalement, je trouve que c'est une pente descendante depuis Extras pour Gervais.

    After Life, le postulat est vaguement sympa, mais il est quasi balayé dès le 2e épisode avec des passages melos pas du tout crédibles (Gervais dans ce rôle, c'est pas possible).

  • coach_mimi le 18/10/2021 à 17h49
    Je serais pas aussi sévère que Bale en mettant le curseur du mélo qui dégouline de trop au début de la deuxième saison qui est pour moi vraiment trop mièvre ou pas assez autre chose mais jamais juste.
    Gervais, si doué quand il s'agit d'être cynique se perd totalement dans son océan de bons sentiments, en plus de se louper dans les grandes largeurs sur certaines relations (de mémoire, il y a vraiment des scènes embarrassantes).

    Mais tout ça est sans grande importance car...

    SUCCESSION EST DE RETOUR !!!!!

    Et Curb your enthusiasm la semaine prochaine !!!!!