En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Aimons la Science

Le meilleur endroit pour discuter informatique, sciences et techniques (sauf celles du ballon).

  • Edji le 01/12/2021 à 10h25
    Le pire étant qu'on ne parle évidemment pas à ce stade d'obligation vaccinale pour les intéressés, mais seulement d'accessibilité au vaccin.

    On a un essai clinique fait dans les règles de l'art, une décision favorable rendue par l'instance compétente à l'échelle européenne, des avantages évidents de la mesure vs des inconvénients pour l'heure 100 % hypothétiques (en sachant que le suivi post vaccinal permettrait de les identifier aisément), un nombre important de parents responsables et citoyens qui répondraient vite favorablement…et on ne fait rien (heureusement que ça ne devrait pas durer).

    Désolant.

  • John Six-Voeux-Berk le 01/12/2021 à 10h27
    « on pourra se lancer en France (après un mois de perdu) »

    On aurait piraté ton compte ?
    C'est bien toi qui traitait BOJo de tous les noms pour avoir pris des décisions téméraires, sans attendre le retour des scientifiques (sur l'efficacité d'une seule dose plutôt que de deux?). Je ne comprends plus : il fait attendre ou ne pas attendre les conclusions des scientifiques ? Ou alors, faut-il écouter seulement les scientifiques qui (ou quand ils) iraient dans le sens souhaité ?

  • Edji le 01/12/2021 à 10h31
    Tu as manifestement raté un épisode : l'EMA a rendu son verdict et il est positif.

  • L'amour Durix le 01/12/2021 à 10h42
    Je n'ai rien contre l'irrationalité (Jessy Pi est un joueur de devoir par exemple) mais j'aimerais que tu pointes précisément les arguments irrationnels dans ce que j'ai écrit.
    Il pourrait y avoir la malhonnêteté des institutions émettant certains avis documentés mais... Ah non, ça c'est toi.
    Syle, je ne conteste pas l'extrême faiblesse du risque de la vaccination encouru par les enfants et pointé par l'EMA. Je réclame juste de le considérer au regard de l'extrême faiblesse du risque encouru par les mêmes enfants face au covid. Je vais me répéter, mais ça fait combien 0/0 (en terme de limite dira-t-on, puisqu'aucun des risques n'est réellement nul) ?
    Je rappelle également que je n'ai jamais prétendu soustraire mes enfants à la vaccination si celle-ci était décidée mais syle, tu parles de vaccination massive : ne serait-il pas plus "rationnel" que celle-ci soit atteinte grâce à la vaccination de personnes à risques ? Si le but est d'atteindre un certain taux de vaccinés, pourquoi prioriser celle de Lucas en grande section de maternelle par rapport à celle de Josiane, 50 ans, qui ne sais toujours pas ce qu'il y a dans ce vaccin. Et j'entends l'argument "enfants aux nombreuses interaction sociales" versus "les voisins antivax de Tonton qui ne sortent pas de chez eux". Mais je doute du caractère représentatif de ces derniers.

  • Edji le 01/12/2021 à 10h48
    Même sur le plan individuel, le bénéfice (éviter des formes graves de Covid, qui existe aussi pour les enfants, ainsi que des pathologies liées) est supérieur au risque (nul à ce stade) : je crois qu'un prof de maths pourrait aisément comprendre qu'on n'est donc pas dans un rapport 0/0, et ce n'est pas en répétant cette erreur qu'elle s'effacera.

  • Edji le 01/12/2021 à 10h52
    Si le but est d'atteindre un certain taux de vaccinés, pourquoi prioriser celle de Lucas en grande section de maternelle par rapport à celle de Josiane, 50 ans, qui ne sais toujours pas ce qu'il y a dans ce vaccin.
    ---
    Mais bordel, personne ne parle de "prioriser", on parle de rendre cela accessible à Lucas comme à Josiane, et tant pis si Jean-Amédée ne s'y soustrait pas parce que ses parents sont contre.
    T'as vraiment rien compris au film, c'est flippant.

  • syle le 01/12/2021 à 10h55
    L'amour Durix : je suis d'accord avec toi, il n'y a aucune raison de prioriser la vaccination des minots par rapport à celle d'adultes encore non vaccinés. C'est accessoirement pourquoi je suis n favorable depuis le début à l'obligation vaccinale.
    Je dis juste que l'autorisation de la vaccination des enfants permettrait déjà à des parents - dont je fais partie - de faire vacciner volontairement leur progéniture (avec la bénédiction de ladite progéniture, en l'occurrence) et de réduire ainsi la contagion et le risque d'apparition de nouveaux variants qui n'épargneront peut-être plus les enfants.
    Je pense qu'en l'absence de donnée scientifique tangible laissant planer un doute sur des risques éventuels, dans l'intérêt des enfants eux-mêmes à moyen terme et de la population en général (car la vaccination n'a jamais été seulement une démarche personnelle), il faut mettre en place au plus vite l'obligation vaccinale et l'autorisation de vacciner les 5/12 ans, puis dans un second temps l'obligation vaccinale pour tous.
    Et oui, à Noël, c'est peut-être Lucas qui va tuer mémé ou tonton.

  • Metzallica le 01/12/2021 à 11h01
    Ou alors Mémé et Tonton peuvent se faire vacciner et respecter les geste barrière.
    Et ne pas culpabiliser un gamin pour la mort d'un vieux.

  • Josip R.O.G. le 01/12/2021 à 11h08
    Quel raisonnement à la logique débile.
    Le même que pour les partisans de la peine de mort. Que les assassins commencent.
    Un peu comme si la question était de savoir si on trouvait normal qu'un adulte non vacciné oblige/permette à un enfant à se faire vacciner.
    C'est pas ça le débat bon dieu.

  • Tricky le 01/12/2021 à 11h12
    Oui, et puis même vaccinée, le risque n'est tout de même pas nul pour Josiane peut-être pas de mourir, mais d'en souffrir.
    Autant faire ce qu'on peut pour encore plus minimiser le risque, d'autant plus que de l'autre côté il n'existe pratiquement pas.
    Et j'avoue que je ne comprends pas cette histoire de priorisation sur un plan franco-français (ou même européen).