Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

  • Red Tsar le 18/10/2021 à 19h18
    * Avançant dans mes lectures, j'ai trouvé réponse à deux de mes questions dans le QSJ de Déprats (désolé pour la qualité) : lien
    * Bonnefoy analyse aussi le vers shakespearien iambique fondé sur une accentuation des syllabes paires 2, 4, 6, 8, 10 (même si, apparemment, William fait de nombreuses exceptions pour jouer sur les rythmes) : « A HORSE, a HORSE, my KINGdom FOR a HORSE ».
    * Bonnefoy regrette que, du coup, ça ne puisse pas ressortir en français, sauf à forcer la diction.
    * En avançant dans les lectures que vous m'avez suggérées, un truc me fascine vraiment : la géographie shakespearienne pour tous les territoires non britanniques, complètement fantasmée, crépusculaire, nébuleuse, onirique... J'imagine bien un beau livre d'art, genre fausse vieille encyclopédie.
    * Sinon, à vos avis : Hamlet lors de son « to be » : il se lamente sincèrement ou il manipule ceux qu'il a remarqués en jouant au dépressif ?

  • Julow le 18/10/2021 à 19h22
    T'arrête un peu de nous confronter à nos silences gênés de frimeurs pris sur le fait ? Tu vois pas qu'on a UN JEU, là ?

    (pour Hamlet, je le relis bientôt, je te dirai la vérité ultime et définitive)

  • John Six-Voeux-Berk le 18/10/2021 à 19h38
    Sur Hamlet, si tu veux rire (enfin je me comprends), tu peux regarder "Enquête sur Hamlet : un dialogue de sourds" de Pierre Bayard (l'auteur du livre que personne n'a lu et que tout le monde cite : "Comment parler des livres qu'on n'a pas lus").

    Dans cet ouvrage, Bayard recompose une querelle homérique entre deux spécialistes du divin William : pour le premier, Hamlet est un fou, qui a des hallucinations et et à qui le deuil et la mélancolie suggèrent une entente criminelle entre sa mère et son oncle ; pour le second, Hamlet est l'incarnation d'un désir vertueux de justice, qui se heurte au tragique de l'existence.

    Et bien sûr selon Bayard, les deux ont raison alors qu'ils défendent des lectures difficilement conciliables. Et comment ça ? Spoiler, spoiler, spoiler : parce que ces deux commentateurs ne lisent pas le même texte ; ou plutôt, en apparence, ils lisent le même texte, dans les mêmes éditions de référence, mais ils le reconstruisent/citent différemment. Conclusion : 1/ même quand on croit ne pas interpréter un texte, on a déjà commencé ; 2/ les textes ne sont pas stables quand bien même on les croirait fixés pour des siècles sur du papier ou d'autres supports ; 3/ notre civilisation fondée sur l'écrit n'a plus qu'à se retenir par les cheveux pour ne pas tomber dans le vide.

  • Red Tsar le 18/10/2021 à 20h06
    Excellent, encore merci à vous. Et je suis avec grand plaisir votre jeu. Je suis curieux de voir les résultats finaux !

  • Milan de solitude le 18/10/2021 à 20h31
    Mais il faut jouer, Red Tsar et les autres ! Pas de nouvelle participation depuis hier. Nous sommes toujours à 27. Allez ! nous avions dépassé allègrement la quarantaine la dernière fois. Julow, dis-leur aimablement de jouer.

    lien

  • Julow le 18/10/2021 à 21h26
    MILF MARADONA BIERES GRATOS UNION DE LA GAUCHE
    GROUP SEX SUPER STREAMING CLEMENT CHANTOME




    Bon, ben maintenant que vous êtes là, jouez ci-dessus !

  • Red Tsar le 19/10/2021 à 08h13
    Chantôme (what else ?)... Bien joué Julow, j'ai failli cliquer.
    Pour te répondre Milan, j'ai été regardé le questionnaire au départ et après j'ai réfléchi pour voir si je connaissais autour de moi quelqu'un qu'était passé par la rue d'Ulm pour me filer un coup de main et non, du coup, j'ai pas osé me lancer. Oui, je sais, c'est très con et inutile d'argumenter car tu as par avance raison. Promis, la prochaine fois je ferai un effort.
    En tout cas merci d'organiser ça, aussi bien pour ceux qui participent que pour tous ceux qui, comme moi, se complaisent dans le voyeurisme.

  • inamoto le 19/10/2021 à 08h58
    Milan de solitude hier à 20h31
    ---
    Ca m'avait échappé, je joue dans la journée! Merci Milan.

  • L'amour Durix le 19/10/2021 à 09h06
    Bel exemple du mec qui ne joue que pour gagner.
    Il n'y a pas à dire, ça les a changés les supporters parisiens, l'arrivée du Qatar !

  • Franco Bas résilles le 19/10/2021 à 10h52
    Red, au cas où tu serais au 1er degré, où tu aurais raté l'étape précédente, et où tu pourrais surmonter tes inhibitions, ce type de jeu ne valorise pas seulement celui qui a les "bonnes" réponses, mais aussi celui qui a les "meilleures", au sens où elles réunissent plus de suffrages.
    Autrement, dit, dans le questionnaire de Milan, à première vue je connaissais une réponse et j'avais un doute sur une deuxième ; pour les autres, j'étais comme Sulemana devant une tribune messine dimanche dernier.
    Donc, j'ai soigneusement évité de fournir une réponse exacte pour les deux premiers cas, et pour les autres, j'ai fait comme Jérémy Gélin quand il cherche un partenaire par une passe longue. J'ai pris tellement de plaisir sur ce terrain, que j'ai rendu deux questionnaires (en fait, je n'avais pas vu que le ballon était rentré).
    Lors de la phase 2, quand il a fallu sélectionner parmi les réponses fournies, pour celles dont la réponse m'était aussi obscure qu'un plan tactique de Genesio, j'ai coché les suggestions que je trouvais appropriées - ou trop drôles pour ne pas mériter une reconnaissance publique.
    Pour finir, j'ai mené quelques vérifications, à l'aide d'un moteur de recherche et de ma bibliothèque, ce qui est plus efficace qu'un normalien dans le premier cas, et m'a entraîné vers des lectures transversales, dans le second.
    Pardon pour ce petit pavé, si tu avais déjà tout compris...