Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Ivan de la peine le 24/05/2022 à 14h35
    El Mata Mord : vrai question, qu'entends tu par "modifié mon mode de vie (et celui de ma famille, parents inclus) en conséquence" ?

    Sinon concernant le dernier point de Red star ("revoir l'organisation du territoire pour limiter les déplacements ou les effets de bulle thermique"), je trouve réellement dommage que l'on ai pas profité de la pandémie pour basculer vers plus de télétravail qui aurait peut-être permit d'alléger les grandes métropoles et repeupler les campagnes. Mais bon, douce illusion, avenants aux contrats pour t'autoriser à bosser 2 jours semaine depuis chez toi, retour à la case départ et T2 à plus de 300K sur Toulouse !

  • Roger Cénisse le 24/05/2022 à 14h37
    Sur le dernier point, malheureusement, ça n'est pas dire à 50% des parisiens qu'il faut aller habiter en province mais plutôt à 50% des provinciaux / ruraux qu'il faut aller habiter en ville, en immeuble, sans jardin.

    Si on parle rendement énergétique, limitation des transports, etc... l'habitation collective et plus largement les grands centres de populations sont nettement plus efficients que des villages isolés dans la campagne.

    Est-ce qu'on est tous prêts à renoncer à notre "rêve" de maison avec jardin et sans voisins trop proches, j'en suis pas sûr.

  • Le Zouav le 24/05/2022 à 14h50
    Plus que le TINA, je vois surtout des injonctions contradictoires à la pelle.

    On peut alerter autant qu'on veut sur tout les dangers liés aux changements climatique présent et futur, direct et indirect, c'est voué à l'échec si dans le même temps, le modèle de société qu'on continue de promouvoir à travers tout les "...tainments" (les pubs, les RS, les films, les séries, les musiques, les figures publics, ...), consiste à n'être quelqu'un que si tu consomme beaucoup, si tu voyage beaucoup, ...

    D'un coté il faut arriver à rendre … attirant, une forme de décroissance, mais il faut dans le même temps "déconstruire" (hihihi) l'idéal de position social qu'on nous a vendu depuis des décennies, et la soutenabilité de tout un tas d'activité, actuellement plutôt accessible mais qui ne pourront plus l'être (en tout cas beaucoup moins) à l'avenir.

  • El Mata Mord le 24/05/2022 à 15h04
    Liste non exhaustive essentiellement basée sur plus de sobriété et de frugalité à tous niveaux (ce qui ne signifie pas frugalité dans l'absolu) :
    - Plus aucun déplacement en avion.
    - Véhicule plus petit et à consommation réduite, changé 1 fois tous les 10 ans au lieu de 2 à 3 fois.
    - Déplacements en transport en commun tant que faire se peut. Ou covoiturer le plus possible.
    - Limitation à 1 grand déplacement en voitures (900 km aller) par an depuis 2012 et 5 de moins de 300 km.
    - Nouvelle isolation de la maison en 2012 et remplacement de la chaudière à gaz par 1 pompe à chaleur.
    - Culture de fruits et légumes sur 15m2 dans le jardin. Et achats de produits locaux (laitiers + fruits et légumes) dans une ferme à moins de 5 km de la maison ;
    - Planification des repas pour limiter le gaspillage alimentaire ;
    - Alimentation en produit frais en majorité (hormis pour les enfants jusqu'à 2 ans).
    - Arrêt d'utilisation du streaming vidéo depuis 2016.
    - Limitation de la consommation de viande et poisson à 4 repas par semaine (sur 14) ;
    - Limitation de la température à l'intérieur de la maison (19°C) ;
    - Vêtements neufs (pour adultes) achetés avec parcimonie. Sinon, économie circulaire ;
    - Consommation d'eau du robinet au lieu de minérale en bouteilles en plastique ;
    - Ne plus prendre de bain pour les plus de 5 ans du foyer (ok depuis 2019) ;

  • Koller et Thil le 24/05/2022 à 15h09
    OLPeth :
    Ça parlera peut-être plus aux gens que le sauvetage des ours polaires de leur dire que si on ne fait rien on va avoir des méga feux comme en Californie, des inondations dans tout le sud comme à La Roya, des coupures d'électricité en pleine canicule (plus de clim ni de ventilo), etc.

    -----

    Ce que tu dis me paraît d'un optimisme infini. Tu demandes à des êtres humains de prendre une décision "sacrificielle" à titre personnel pour diminuer un risque potentiel à l'avenir. Si ça marchait, ça se saurait et il n'aurait pas existé de problèmes de santé publique tels que l'obésité, le tabagisme ou l'alcool. Et encore dans ces derniers exemples le risque est porté par l'individu lui-même, sur ce qu'il a de plus précieux, sa propre santé. Le risque environnemental est beaucoup plus diffus et indirect...

  • El Mata Mord le 24/05/2022 à 15h11
    Tout à fait, je complète mon propos :
    Dire à 50% des gens en IDF qui habitent en maison individuelle et en logements collectifs d'aller vivre en province uniquement en logements collectifs. Idem pour 50 % des ruraux qui habitent en maison individuelle d'aller vivre dans le centre-ville de la "grande ville" la plus proche dans des logements collectifs.

  • Sens de la dérision le 24/05/2022 à 15h13
    En fait tu es devenu "pauvre".

  • Classico le 24/05/2022 à 15h18
    La simple existence de la publicité contrevient fondamentalement à l'intention d'instaurer un minimum de frugalité dans la consommation. La pub nous fait consommer sur le fondement du désir, pas du besoin. Il serait interessant de savoir de combien exactement on ferait reculer la consommation si on décidait de supprimer intégralement la pub au niveau mondial. Et il serait intéressant également de savoir quelle serait la répercussion de ce recul de la consommation globale sur l'emploi et les finances publiques de chaque pays du monde. Le système a besoin d'être en surregime productif pour fournir de l'emploi et soutenir nos modes de vie...

  • suppdebastille le 24/05/2022 à 15h22
    Énorme +1 , Emmanuelle Wargon s'est fait démolir en disant cela et pourtant elle avait parfaitement raison mais c'est évidemment très difficile à entendre.

  • Pascal Amateur le 24/05/2022 à 15h26
    Tu veux supprimer le seul endroit où on peut voir un Caucasien, un Africain et un Asiatique ensemble, qui plus est souriants aux anges ? Tu n'es pas pour la paix des peuples, bouh.