Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Liga, prisma de luz

Sous le soleil (et les étoiles) de la péninsule ibérique

  • Espinas le 15/09/2021 à 10h13
    Cela dit, le Barça avait pris 8-2 la dernière fois contre le Bayern, avec Messi, Suarez et Griezmann. Là, ils ont une masse salariale divisée par 2.

  • L'amour Durix le 15/09/2021 à 10h25
    La différence de buts serait donc proportionnelle à la masse salariale ?
    Une seule solution alors pour battre le Bayern : les joueurs doivent renoncer à leur salaires et payer le club !

  • leo le 12/10/2021 à 13h57
    Radek Bejbl aujourd'hui à 13h22
    Enormément d'amour pour tous ces joueurs et le boulot de Luis Enrique mais l'écart de niveau avec la grande Espagne (et la France) est délirant. Oyarzabal c'est 10 buts par an dans une équipe qui n'est jamais top 4, Fati est chanceux d'être toujours joueur pro, Ferran est remplaçant à City, Rodri un bon milieu de système, Gavi un gamin. C'est comme si la France jouait avec Fulgini, Laborde et Cherki.
    ---

    Je réponds ici pour pas polluer le fil des Champions des la Ligue des Nations 2021:

    La liste espagnole pour la finale à 4 de la Ligue des Nations:

    Unai Simon: 24 ans, Athletic Bilbao. International depuis 2020.
    De Gea : l'ombre de lui-même en équipe d'Espagne
    Robert Sanchez: 23 ans, Brighton & Hove (!)
    Reguilon : 24 ans, Tottenham
    Marcos Alonso : 28 ans, remplaçant à Chelsea (titu cette année ?)
    Azpi: 32 ans, Chelsea
    Pau Torres: 24 ans, Villarreal
    Laporte : 27 ans, Remplaçant à City (à nouveau titulaire cette saison ?). Pas convoqué en Bleu...
    Iñigo Montoy... euh Martinez: 30 ans, Bilbao
    Eric Garcia: 20 ans, titulaire dans un Barça très faible, auteur d'un début de saison catastrophique, remplaçant à City avant.
    Pedro Porro: 22 ans, Sporting du Portugal.
    Gavi: 17 ans, première saison en première division, 5 matchs...
    Koke: 29 ans, Atlético Madrid
    Sergi Roberto: sérieux...
    Mikel Merino: 25 ans, Real Sociedad
    Busquets: 33 ans, Barça, encore formidable en équipe d'Espagne.
    Rodri: 25 ans, City
    Yeremy Pino: 18 ans, Villarreal
    Pablo Fornals: 25 ans, West Ham
    Oyarzabal: 24 aans, Real Sociedad
    Sarabia: 29 ans, remplaçant au PSG, prêté au Sporting
    Ferran Torres: 21 ans, remplaçant à City
    Bryan Gil: 20 ans, Tottenham

    Aucune star, du joueur de complément. Je dirais que les seuls joueur de très haut niveau sont Azpilicueta, Koke et, en équipe d'Espagne mais plus au Barça, Sergio Busquets.

    Il manquait Pedri, Morata, Dani Olmo, Gerard Moreno et Ansu Fati. Aucune star parmi ceux-là non plus, les seuls ayant le potentiel étant Pedri et, surtout, Ansu Fati.

    Assz déprimant de faire cet exercice, à vrai dire. Luis Enrique fait vraiment un formidable boulot avec ce matériel. Ok, c'est souvent jeune, ça peut encore évoluer...

  • Radek Bejbl le 12/10/2021 à 14h09
    Je te rejoins sur à peu près tout, et encore je suis mitigé sur Azpi (qui ne jouait plus avant que Lampard ne soit viré, ce qui est un peu la faute du coach mais témoignait d'un recul) et Koke (dont j'ai l'impression qu'il n'a pas progressé depuis cinq ans, même si ça reste très bien). J'hésite à mettre Rodri dans les joueurs de très haut niveau, tout comme j'hésite entre l'amour et la détestation selon les semaines selon qu'on ait la version indolente ou non. J'espère vraiment que Fati va reprendre le cours de sa progression parce qu'il coche quasiment toutes les cases. Et j'attends de voir l'évolution de Pino et Gil, qui ont un profil dribbleur pas si courant en Espagne et sans doute plus de lucidité que Traoré pour savoir quoi faire une fois le défenseur éliminé.

  • JeanLoupGarou le 12/10/2021 à 14h17
    leo aujourd'hui à 13h57

    Il manquait Pedri, Morata, Dani Olmo, Gerard Moreno et Ansu Fati. Aucune star parmi ceux-là non plus, les seuls ayant le potentiel étant Pedri et, surtout, Ansu Fati.

    >> Ce ne sont pas des stars mais un Morata ou un Moreno dans cette équipe qui fait 75% de possession contre à peu près n'importe qui, je ne vois pas pourquoi ils ne pourraient pas planter à gogo.
    Pas besoin d'avoir 11 stars, Pedri, Fati, ceux qui ne flopperont pas parmi Gavi/Pino/Gil, etc, et les très solides autres joueurs (Ferran, Rodri), c'est déjà très bien.

    On a été champions du monde avec Giroud en 9 qui ne jouaient plus en club depuis 3 ans, et des latéraux qui célébraient leurs premières sélections (dont Pavard...).

    Kante-Pogba-Griezmann-Mbappe, une charnière à son pic de carrière et un gardien solide sur sa ligne, c'est tout ce qu'il faut.

  • leo le 12/10/2021 à 14h21
    Et où vois-tu des Kanté, Pogba, Griezmann et Mbappé dans le groupe espagnol ?

  • Tonton Danijel le 25/10/2021 à 12h02
    Eh bien, en page 5 après le Classico...

    Un match que le Real a gagné grâce notamment à deux contres rondement menés, le pauvre Memphis étant malheureusement à l'origine des deux (une perte de balle sur le premier face à David Alaba - au départ et à la conclusion du contre, il est un peu moins responsable sur le second vu que Coutinho et Piqué se gênent sur sa remise et permettent aux Madrilènes de se dégager avant le contre assassin conclus par Lucas Vazquez mais le Memphis de Lyon aurait sans doute tenté la frappe, on sent le manque de confiance du néerlandais). La satisfaction barcelonaise reste Kun Agüero qui a sauvé l'honneur d'une belle reprise à la fin d'arrêts de jeu bien plus intense que les 90 minutes précédentes, le Real ayant semblé tout en contrôle et guère menacé par ses hôtes.

    Un peu d'espoir quand même côté catalan: ce qui manque surtout c'est une bonne dose de réalisme (en espérant que Memphis se remette rapidement la tête à l'endroit), mais il y a un peu de mieux qui devrait leur permettre de revenir sur les places qualificatives en C1, ce qui serait déjà bien dans cette période de transition.

  • Ô Marc, Overmars le 25/10/2021 à 13h13
    J'ai pris le match 5 minutes avant cette fameuse action précédent le 2e but. Pas trop suiveur de Barcelone, j'avais cru voir que Memphis y avait démarré en trombe, et là tu parles de manque de confiance flagrant. Il s'est passé quoi (hormis une mauvaise série de résultats, un jeu triste à pleurer et un coach de plus en plus rouge et bouffi) ?

  • Label Deschamps le 25/10/2021 à 13h42
    Ce Memphis n'aurait été qu'un feu Depay ?

  • Aulas tique le 25/10/2021 à 13h48
    C'est mal, docteur, de souhaiter du mal à ses ex?