Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Premier League et foot anglais

Le rendez-vous des amateurs du foot venu d'Angleterre, qui sent la sueur de pub et la bière chaude.

  • Edji le 09/03/2010 à 22h24
    Btw, MV, thanks pour ton premier post sur ma question sur l'ambiance et la violence in UK (et tous les autres aussi, bien entendu).
    J'avais un pote Erasmus fan de Millwall, donc je connaissais un peu le contexte que tu décris. Cela dit, il était loin d'être un hooligan, juste un fan fondu de foot et de stade.
    Ca vient d'où, d'ailleurs, cette tradition de la violence à Millwall ? Coin de Londres qui craint historiquement ?

  • Mangeur Vasqué le 09/03/2010 à 22h51
    Hat-trick de Bent, 18 buts déjà pour lui cette saison en PL.

    Bolton vraiment faible, de la possession et de la volonté mais pas grand chose d'autre. Pis c'est pas avec Elmander et Klasnic qui vont se sauver...
    Le match d'Elmander a duré 3 minutes, les 3 premières pis plus rien pendant une heure, pis remplacé par Klasnic...
    Wilshere a bien joué jusqu'à la 35ème (?), il s'est pris un tampon des familles de Cana, et on l'a plus revu.

    Je me demande si Coyle va pas être le premier entraîneur à faire descendre deux clubs dans la même saison depuis... longtemps (il est passé de Burnley - qui va probablement descendre - à Bolton, qui va avoir du mal à se maintenir).

    Maintenant, je suis sûr que y'a un joueur qui a porté les couleurs de 3 clubs la même saison qui sont descendus tous les 3 en fin de saison - peut-être pas dans la même division (transfert au mercato d'hiver et prêt), mais je sais plus qui et je sais plus où j'ai ça dans mes archives...






  • Mangeur Vasqué le 09/03/2010 à 23h17
    Edji
    mardi 9 mars 2010 - 22:24
    Btw, MV, thanks pour ton premier post sur ma question sur l'ambiance et la violence in UK (et tous les autres aussi, bien entendu).
    J'avais un pote Erasmus fan de Millwall, donc je connaissais un peu le contexte que tu décris. Cela dit, il était loin d'être un hooligan, juste un fan fondu de foot et de stade.
    Ca vient d'où, d'ailleurs, cette tradition de la violence à Millwall ? Coin de Londres qui craint historiquement ?

    ********************************

    Faudra que je te réponde un aut' jour, mais elle date pas d'hier cette violence à Millwall, comme je disais, beaucoup de gens s'accordent généralement pour attribuer à Millwall la naissance « officielle » du hooliganisme à Millwall (en 1966), mais quant à ses origines exactes exactes, à part le fait que Millwall se trouve dans un quartier très dur de Londres (Bermondsey), je sais pas trop.

    Ce qui est sûr c'est que Millwall a une image déplorable dans le foot anglais, des liens (véridiques ou non) avec l'extrême droite.

    En 1977, l'entraîneur de l'epoque, un certain Gordon Jago, en avait tellement marre de cette réputation qu'il avait invité les caméras du magazine Panorama à suivre le club pendant plusieurs jours (pour prouver que cette réputation de club hyper violent était entretenue par les médias, etc.).

    En fait, ça s'est retourné contre lui, c'est devenu politique, la BBC a cherché à prouver par A + B que le Front National était derrière tout ça, etc. et a interviewé et filmé Martin Webster (a l'époque le Head honcho du Front) et tous ses henchmen devant le stade de Millwall (le fameux Den) distribuant des tracts, etc.

    Ça a pris des proportions terribles, Jago a démissionné, en mars 1978 ont éclaté des émeutes terribles dans un match contre Ipswich (dizaines de blessés), parmi les plus terribles d'Angleterre dans les années sombres (si tu googles FA Cup quarter-final Millwall - Ipswich March 1978, tu verras).

    Beaucoup semble avoir eté fait à Millwall depuis pour se débarrasser de cette image terrible surtout avec leur ancien président, Theo Paphitis, une star du business et de la télé (très connu, style Tapie), un multi-milliardaire d'origine grecque-chypriote qui a fait beaucoup pour lutter contre tout ça mais il est parti dans des circonstances (je crois) un peu tulmultueuses (et j'ai jamais compris pourquoi il avait nommé Dennis Wise comme Manager, le mal qu'a fait Wise a Newcastle, c'est terrible, c'est de sa faute que Keegan a démissionné y'a 18 mois).

  • Mangeur Vasqué le 09/03/2010 à 23h23
    Reportage de Panorama sur Millwall ci -dessous (en plusieurs parties), pas de la super qualité mais à voir :

    lien

  • San-Antonio le 10/03/2010 à 08h47
    Merci et bravo MV !
    J'ai adoré et dévoré la bio de Lee Sharpe (que je ne connaissais pas, je suis donc un footix et j'assume).
    Comme d'autres je suis favorable à une relecture/correction de coquilles et caler tout ça en Une.

  • Schizo retourné le 10/03/2010 à 09h31
    C'est un peu mon boulot dans la vraie vie de relire les gens, MV, si tu veux, je peux reprendre le tout... Mais faut juste que je trouve le temps. Si ça t'intéresse, dis-moi. Et on l'envoie ensuite à Dame Rédac.

  • Mangeur Vasqué le 10/03/2010 à 10h16
    C'est vraiment très sympa de ta part, Schizo, si tu veux le faire, vas-y mais consulte la Rédac' d'abord voir si ça pourrait les intéresser, ça s'rait ballot de te taper 27 000 mots à proofread pour t'en tirer avec un niet.

    J'vais pas le refaire rassurez-vous, mais j'ai déjà expliqué en long et en large ces 10 derniers jours (surtout dans l'épisode 1) pourquoi je pense que l'histoire de Lee Sharpe (suggérée par Tricky - saluons-le, il a eu 1 000 fois raison) mérite vraiment d'être connue, pas juste pour le Lee en tant que joueur et ses péripéties pas croyables mais pour tous les évènements majeurs autour, avant, pendant et après (après son depart de Man U je veux dire). Cette métamorphose impensable du foot anglais, ayant entraînée transformation des mentalités, et tout ça et tout ça.
    Pour moi, sa carrière est pleine de moments « séminaux » (comme disent les sociologues chicos) dans l'histoire du foot anglais.

    Si elle n'a jamais été examinée et rédigée en détail (ou peut-être l'a-t-elle été dans SoFoot, je sais pas, j'ai pas tous les numéros), c'est
    qu'on a oublié ce joueur, et en fait, à vrai dire, on a oublié un peu ce qui se passait avant la PL (l'ère préhistorique de la First Division - la violence sauvage généralisée, les horreurs des années 70-80, etc. ont fait que bon, on a pas trop envie de s'y repencher non plus - on est pas trop fier de ça en Angleterre, disons).

    J'ai pas l'air mais je suis débordé en ce moment, j' fais 10 trucs importants à la fois en ce moment (je m'occupe de ma moitié qui va pas bien, je fais des trads, j'enseigne, je crée du matos pédagogique, j'écris un bouquin, etc.) alors oui, y'a sûrement plein d'erreurs dans mon récit, des coquilles, du style bancal, etc. si tu veux remettre tout ça sur pied, te gêne pas mais check avec qui tu sais d'abord.

    C'est ce que j'expliquais au début de l'épisode 1 (l'intro, en fait), je l'ai vite rédigé ce truc (avant et juste après mes 10 jours de vacances de en Espagne mi-février), puis l'ai envoyé, pis juste après le premier épisode, j'ai été « pris » par autre chose de sérieux (que j'expliquais lundi dernier) et n'avais plus trop l'esprit à tout vérifier.

  • Zof le dernier Dino le 10/03/2010 à 12h05
    En fait, MV (et ce n'est absolument pas pour ôter du crédit à ton admirable récit, parfait sur le fond, perfectible certainement sur la forme), j'avais déjà lu par ailleurs il y a quelques années l'histoire passionante de Lee Sharpe, et je crois bien que c'était dans l'édition papier de So Foot. A vrai dire, je ne vois pas trop où ailleurs que les CdF ou So Foot on lit des trucs aussi bons.

  • Raieaieaie le 10/03/2010 à 13h18
    Bravo pour ces posts sur Lee Sharpe MV, ça a beau être long ça m'a bien fait marrer. Par contre un reproche, tu n'évoques pas le Club de Valur durant le périple islandais de Sharpey et ça c'est proprement impardonnable.
    Continue à faire des petites histoires de ce type, j'aime beaucoup les post un peu anecdotes historiques de la sorte, je sais plus si c'etait de toi également l'origine du surnom de Tottenham mais bref, du bonheur.

  • Mangeur Vasqué le 10/03/2010 à 15h04
    Zof, tu pourrais retrouver le numéro du SF stp ?

    Raie, oui, l'origine du nom des Spurs, c'était bien moi le coupable, je sais plus qui voulait savoir.

    Pour ton Valur, désolé, tu m'en vois fort marri… je ne lis que la presse qui supporte le KR.
    J'allais faire un CR du Knattspyrnudeild UMFG Grindavik - Keflavík Íþrotta-og ungmennafélag où Sharpe avait bien failli marquer sur un mauvais rebond dans le brouillard, mais j'arrivais pas à tout traduire, je n'ai appris l'islandais que sur le tas (elle s'appelait Gunnfinna).

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.