Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Les Cahiers, numéro 4

La saga continue : en avant-première, programme, extraits et bonus de la dernière livraison du seul journal de foot et d'eau fraîche.
le 9 Fev 2004

 

>> AJA : la brochure publicitaire "Votre fils est ailier et il tire des deux pieds, il est défenseur central avec un gros potentiel, milieu récupérateur hyperactif… N'hésitez plus sur le choix de son centre de formation !" Notre cellule investigation s'est procuré la plaquette du centre de formation de l'AJ Auxerre, grâce à laquelle les parents de jeunes footballeurs sont convaincus de confier leur Espoir aux bons soins de Guy Roux et de son élevage de champions. L'argumentaire est imparable: un environnement protégé; une herbe plus verte; le label agriculture biologique; une éducation rigoureuse; un encadrement de haut niveau; des débouchés dans toute l'Europe, etc. Sans oublier "L'AJA : un club grave tendance pour toi le jeune".

>> 7 manières de regarder un match de football "Chaque match a sa vérité" : c’est vrai pour les joueurs comme pour les spectateurs. Notre guide pratique, rédigé sous la férule de notre consultant Thibs, délivre analyses et conseils pour vivre pleinement votre passion en évitant les écueils de chaque situation: Avec ses meilleurs potes, Dans un bar, En famille, Avec des filles, À la radio, Pendant un mariage, Tout seul à la maison… > Bonus-Web : la 8e manière de regarder un match de football UN LIVE SUR INTERNET AU BUREAU Le match typique: Brésil-Angleterre en Coupe du monde à 10 heures du matin (fonctionne aussi très bien avec le tour de France). Derniers recours après que les demandes de vacances, de RTT, ou d'arrêt maladie soient restées lettres mortes, cette pratique demande une extrême indulgence envers les pauvres envoyés spéciaux qui tentent l’impossible mission de retranscrire l’émotion que ces veinards de tire-au-flanc ressentent devant leur écran de télévision. On se sent souvent stupide à bondir de sa chaise ergonomique ou à serrer un point rageur au dessus de l’agrafeuse à chaque occasion manquée. Le direct live peut entraîner des crampes à l’index à force de cliquer sur "Actualiser". Remarque / conseil : Pour bien vivre un direct en ligne, il est capital de parfaitement maîtriser le Alt-Tab pour éviter de se faire griller par son chef. Phrase récurrente : "Tu peux me retrouver le dossier Johnson qu'on a dû refiler à Bernard, celui du 4° étage?" Variante catastrophique : Le direct live en plein Conference Call. >> Scoop : la suppression du hors-jeu de position Sans le dire à personne (ou presque), l'International Board a techniquement supprimé le "hors-jeu de position". En attendant que la FIFA en avertisse les arbitres, les joueurs, les entraîneurs et la presse, les Cahiers du football vous révèlent la teneur des nouvelles instructions sur ce point essentiel des lois du jeu…

>> Faut-il avoir peur des Ultras ? C'est le "dossier" du numéro : les Ultras braillent, les Ultras enfument, les Ultras mettent l'ambiance ou le souk… Les associations de supporters se trouvent devant la nécessité de conquérir une nouvelle identité en accédant, peut-être, à une certaine maturité. En tout cas, "entre la tentation de la violence et l'émergence de nouvelles revendications, les Ultras se plient assez mal à l'idéal des dirigeants"… Pour aborder le phénomène, nous avons fait appel à Nicolas Roumestan (socio-ethnologue qui l'a étudié de près en accompagnant les South Winners de Marseille), reconstitué l'historique du mouvement depuis l'Angleterre du 19e siècle, recueilli les témoignages des "galériens du samedi soir" (supporters de "petits" clubs), et concocté un "Parlez 'Ultra' en 10 expressions" qui sera utile pour se fondre dans la population des virages. Extrait : Capo : nom très masculin, tiré de l’italien ("capo" = "chef"). Jeune homme torse-nu (même par -8°C) qui, dos au terrain, hurle les consignes gestuelles et vocales à ses camarades de tribune. Ne pas confondre avec "capot". Exemple de phrase susceptible de créer un malentendu : "J’ai ouvert le capo, je m’en suis foutu partout". >> Biétry, nous voici Après le choc Sacdefiel-Hardy du précédent numéro, c'est Pierre Martini qui s'attaque à l'un des plus gros morceaux du PAF footballistique: le monumental Charles Biétry, l'homme qui analyse les crachats de footballeur. Une biographie expéditive et quasiment définitive, enrichie du précieux témoignage d'un téléspectateur. >> Mais aussi : Le Mondial du calembour oppose la Serbie et la Roumanie, deux romans racontent le football vu du Cameroun et du Sénégal, Bastia est pris dans la tourmente nationaliste, Jean-Patrick Sacdefiel bombarde l'Allemagne, Johan Micoud prend sa revanche, le Mercato fut bien mou, la palette graphique barbouille l'écran, ma femme est une actrice, le Coup de fil traquenard trompe Charles Villeneuve, trouvons un ennemi commun à Paris et Marseille… >> Et toujours : Les Trophées du mois, les Listings, les Mots du foot, la Vignette Kebab, le Foot expliqué à ma femme, les Brèves, les Lucarnes, la Revue de stress, le Bloc-notes, les Faux jumeaux…

>>Quelques questions auxquelles répond le numéro 4 Quel entraîneur a interdit à ses joueurs de se brosser les dents avant une finale, afin d'effrayer les adversaires par une haleine de chacal? Que ressent-on dans la peau de Jérôme Leroy? Peut-on comparer Pedro Pauleta à Emmanuel Chain? Quel site officiel parle couramment le footballeur? Comment revoir Allemagne-Pays-Bas 74? Qui a dit que les Français n'ayant pas regardé la finale du Mondial 98 étaient majoritaires? Quelle est cette saucisse? >>À vous de jouer Vous pouvez vous ruer chez votre dealer de journaux habituel : le plan de distribution a été modifié, mais les kiosques parisiens et ceux des grandes villes de province sont particulièrement bien servis, les "Relay" l'étant presque tous dans l'ensemble de l'hexagone. La liste des détaillants sera mise à jour prochainement. Il est possible de commander en ligne le N°4 et ses prédécesseurs sur journaux.fr. Pour les partisans du moindre coût et du moindre effort, l'abonnement s'impose — d'autant que les problèmes de délais postaux rencontrés précédemment sont désormais résolus. Rappel : quelques conseils de base > N'importe quel marchand de journaux peut vous commander les Cahiers dans des délais réduits, en lui précisant qu'ils sont distribués par les MLP. > Le bouche-à-oreille, outre ses effets érogènes, aura le double avantage de faire de vous un leader d'opinion et d'étendre la sphère d'influence des Cahiers du football. > Attention, il existe une grossière contrefaçon des Cahiers du football nommée "France Football".

Réactions

  • luckyluke le 09/02/2004 à 08h49
    (prems)
    donc demain midi je trouve mon journal dans ma boîte aux lettres?
    Sinon, j'ai droit à un numéro gratuit? ;o))

  • tyty le 09/02/2004 à 09h57
    Bah à saint Lazare je suis sur de le trouver facilement, comme d'habitude.
    C'est même le seul avantage à se taper cette foule dantesque. D'ailleurs faudrait en faire un slogan pour tee-shirt ca...;-)

  • Dero le 09/02/2004 à 10h13
    Quand on clique sur la une en marge de l'édito, on retombe sur la une du numero 2 !

  • luckyluke le 09/02/2004 à 11h28
    Apparemment ça a été corrigé!

  • Dero le 09/02/2004 à 12h46
    Oui ;)
    D'ailleurs, en parlant de cette une, je ne comprends pas pourquoi l'ultra "crane rasé" à une echarpe rouge et bleue...Un supp de l'OL ? ;)

  • BéPéCé le 09/02/2004 à 13h06
    et pourquoi le gentil supporter a une écharpe rouge et noire ... un sup du stade rennais ? ralala ce faro ...

  • luckyluke le 09/02/2004 à 13h42
    Reste à savoir si c'est l'OL ou le PSG.... (ptet les deux...)
    (y a des cons partout!)

  • CoinCoin le 09/02/2004 à 14h20
    Un slogan juste pour toi, tyty ?
    Genre : "A Saint-Lazare, je ressuscite" ?-)

  • paulsmithfr le 09/02/2004 à 16h21
    Pourriez vous prevenir votre Webmaster que nous sommes desormais en 2004. :-))

    Merci

  • L'ours Bob le 09/02/2004 à 21h35
    Le gentil supporter symboliserai plutot un hippy qu'autre chose selon moi. Enfin ce que j'en pense...

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.