Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Revue de Stress spéciale Cruyff

le 25 Mars 2016

 

 

Le stress est pour nous, la revue est pour vous. On a laissé dériver nos filets pour ramener toutes sortes de choses à la surface, à voir, à regarder, à lire, à réfléchir et même à oublier.

 

 

Les images

Le cortège funéraire de Cruyff partira d’Amsterdam pour rejoindre La Grande-Motte par l’A6.

 

La Une de L’Équipe du jour est superbe.

 

 

Beaucoup d'illustrateurs se sont essayés au portrait de la star. En voici quatre. Dans le sens de la lecture: Zoran Lukic, David Diehl, Case Jernigan, Geo Law.

 

 

 

 

 

 

Les vidéos

Jeudi soir, à la 14e minute, le match amical entre Feyenoord et le Sparta Rotterdam a été interrompu pour rendre hommage à Johan Cruyff (via @roycod).

 

 

 

 

 

 

Pour revoir Johan Cruyff en action (et pas seulement les compilations de highlights, il y a quatre-vingt-dix-sept matches disponibles sur Footballia. Bonne régalade.

 

C’est un peu passé aux oubliettes, mais Johan Cruyff a joué aux États-Unis. Il a notamment marqué ce joli but.

 

Johan Cruyff était aussi un grand théoricien du jeu. Ici, il explique son schéma de jeu en “diamant”.

 

 

 

 

L'infographie

Johan Cruyff en citations, par Bleacher Report.

 

 

 

 

 

 

Du numéro 14

Gilles Juan – Les débats font (calmement) rage sur les forums chrétiens, mais puisque Jean-Paul II a fêté les 2000 ans de sa naissance en 1986, on peut considérer que c’est bel et bien à 14 ans que la vierge Marie a mis Jésus au monde.

 

À part ça le nombre 14 a quelques fonctions dans la bible. Ainsi, évangile selon Matthieu, 1:17: “Il y a donc en tout quatorze générations depuis Abraham jusqu'à David, quatorze générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone, et quatorze générations depuis la déportation à Babylone jusqu'au Christ.

 

Le reste des usages remarquables du nombre 14 est trop tiré par les cheveux pour faire naître la moindre symbolique claire est durable (dans les textes sacrés, n’est pas le 7 qui veut). 14 n’est même pas un nombre premier. Il ne rime avec rien. Tirer les lettres qui le compose pour poser Q U A T O R Z sur un E au scrabble serait merveilleux mais c’est quasiment improbable. Et on cherche encore midi à 14 heures. Il est soi-disant arrivé plein de trucs à Henri IV autour du nombre 14, on a donné ce numéro à du carbone, mais le seul et unique phénomène historique qui viendra troubler cette histoire tranquille est que Cruyff se l’est approprié. Jalousement. C’est un fait inédit: il n’y a pas de tradition du 14. Au foot, le 10 c’est fameux, c’est magique, mais le 10 c’est normal qu’il y en ait d’autre, le numéro 10 a eu tellement de porteurs valeureux que le numéro a pris son autonomie, il est devenu un concept général.

 

Tandis le 14 est resté concret, singulier, incarné: c’est à Cruyff qu’on sera comparé, et c’est par rapport à Cruyff qu’inéluctablement, on sera dégradé. Qui prétendra “Cruyff? Mais non c’est par rapport à Henri que j’ai choisi ce numéro” verra son entourage lui rire tendrement au nez. C’était un numéro vierge de toute fable et de tout usage, jusqu’à ce que Cruyff, l’allégorie du football total et gracieux, choisisse ce flocage.

 

 

 

 

 

La devinette

Champion d'Italie deux fois en tant que joueur, j'ai également remporté quatre titres de champion en tant qu'entraîneur, dont un là où j'avais raccroché les crampons. Attaquant créatif, j'étais également un grand buteur. J'ai trouvé les filets à 156 reprises en club et été finaliste de Coupe d'Europe des clubs champions contre une formation dirigée par Cruyff. Après des passages à l'étranger en tant que coach, j'ai retrouvé mon pays natal, où mon équipe peine à atteindre les sommets.

 

La réponse de la dernière fois : Yacine Abdessadki.

 

 

 

Les immanquables

Les meilleurs aphorismes de Johan Cruyff rassemblés en un seul article (lemonde.fr).

 

Johan Cruyff est un révolutionnaire qui a changé notre façon de voir le football (guardian.com).

 

Peu de personnes connaissent mieux Johan Cruyff que Simon Kuper. Une bonne raison de lire son article (ft.com).

 

Retour sur le jour où, bien avant Messi et Suarez, Johan Cruyff a tiré un penalty à deux (sofoot.com).

 

Trois principes pour comprendre le football total (20minutes.fr).

 

Portrait de l’icône Johan Cruyff (football365.com).

 

Récit de l’enfance du génie, qui a construit son toucher de balle sur les pavés d’Amsterdam (sofoot.com).

 

Oui, Johan Cruyff a été sifflé avec le maillot du PSG au Parc des Princes (20minutes.fr).

 

Johan Cruyff vu par l’un des grands noms de l’ennemi madrilène, l’ancien joueur qui parle le mieux du foot: Jorge Valdano (sofoot.com).

 

On vous l’avait recommandé dans les Cartons dernièrement, c’est l’occasion de relire ce superbe article sur “l’Église de Cruyff” (bleacherreport.com).

 

Sinon, on vous conseille le So Foot spécialement consacré à Johan Cruyff, il est très bien.

 

 

 

 

Les boulettes

Morgan Schneiderlin, comme tout le monde, a voulu rendre hommage à Johan Cruyff. Sauf que l’agence anglaise qui gère ses réseaux sociaux s’est planté dans l’orthographe du prénom et a publié une photo du gardien Jan Jongbloed.

 

 

De son côté, le Guardian a confondu Cruyff avec Rob Rensenbrink.

 

 

 

 

 

Les articles de la cave

Il est impossible de circonscrire en un texte un footballeur (et entraîneur) comme Johan Cruyff. On prendra peut-être mieux sa mesure en l’abordant par un match ou une compétition particulière: la Coupe du monde 1974, par exemple, dont la finale avait été l’aboutissement manqué d’un parcours phénoménal, pour les Pays-Bas et leur numéro 14. "Cruyff 74, la symphonie inachevée".

 

Autre lecture: l’interview de Chérif Ghemmour, auteur de la seule biographie en français de Johan Cruyff, pour revenir sur le phénomène, sa personnalité, son impact.

 

 

Réactions

  • michelidalgo le 26/03/2016 à 14h32
    Sur ce point précis, je crois que c'est aussi une question de génération. Dans les années soixante-dix, j'ai toujours vu la première orthographe largement dominante. Enfin, il me semble...
    (qui est ce Zidane ?)

  • José-Mickaël le 26/03/2016 à 18h51
    Il me semble que le 'ij' de Cruijff" joue le rôle d'une seule lettre, comme notre 'oe' par exemple (je ne l'écris pas correctement car l'Unicode semble ne pas passer sur le forum). La preuve, c'est que la ville d'IJmuiden s'écrit comme je viens de le faire, et non Ijmuiden.

    Or cette lettre 'ij' n'existe pas dans notre langue (ni en anglais). On la remplace donc par 'y', comme on le fait avec le "es-zet" allemand.

    Donc :
    - Dans le contexte d'un teste en néerlandais, il faut utiliser la lettre 'ij' (collés) néerlandaise.
    - Dans le contexte d'un texte en français (ou en anglais), on utilise son équivalent 'y'.
    - Par contre, les deux lettres 'ij' sont erronées : en néerlandais il faudrait les coller, et en français 'ij' n'est pas équivalent à 'y'. (C'est la même erreurs que si, dans un texte en français, on écrivait B un "es-zet" en capitale.)

    Ceci explique que l'écriture "Cruyff" soit employée y compris par Cruyff dans ses activités annexes (je cite Radek).

    Me trompè-je ?

  • Radek Bejbl le 26/03/2016 à 19h03
    Ce que je sais, au-delà de la linguistique, c'est que Johan a rapidement adopté Cruyff quand il a compris que c'était beaucoup plus facile à marketer à l'étranger. Je suppose que le fait de remplacer par un Y s'est systématisé plus tard puisque personne n'écrit Dirk Kuijt.

    A l'inverse, le fait de remplacer ü par ue en anglais dans Thomas Mueller par exemple ne fait pas du tout école (il faut dire que c'est moins joli alors qu'enlever le "ij" assez technique embellit).

  • michelidalgo le 26/03/2016 à 19h10
    Oui, Cruijff a anglicisé son nom à la fin des années 1970, pour la raison indiquée par Radek. (voir par exemple lien)
    Par contre, enlever le "ij" me semble faire perdre un peu de son charme à la graphie. Ou bien alors un effet de la nostalgie. Mon fils m'a réclamé mon vieux maillot orange, tout à l'heure. Il lui va mieux qu'à moi, aujourd'hui. Trop de ventre et plus assez de cheveux.

  • José-Mickaël le 26/03/2016 à 19h30
    Radek Bejbl
    aujourd'hui à 19h03
    > [...] puisque personne n'écrit Dirk Kuijt.

    Si, les Néerlandais (je viens d'aller voir sa page Wikipédia en néerlandais). Et c'est normal : la lettre 'ij' existe chez eux, ils l'utilisent. Elle n'existe pas dans les langues étrangères, donc on la remplace par son équivalent 'y'.

    Si un Belge passait par là pour confirmer (il me semble que la plupart des Belges francophones connaissent le néerlandais).


  • Radek Bejbl le 26/03/2016 à 20h03
    Oui je sais, je parlais de la systématisation du remplacement (je vis pas loin de la frontière néerlandophone et n'ai jamais vu de Y mais ne connais pas assez la langue pour faire une analyse poussée). Son nom a été d'emblée modifié, ce qui n'a pas été le cas de Cruyff.