Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Paris: un tournant différé?

Le retour de Fernandez peut aussi faire parler de football... Chronique d'un Galatasaray-PSG sans miracle mais pas sans espoir.
Auteur : De notre envoyé spécial dans son canapé, Pierre Martini le 7 Dec 2000

 

Voilà une rencontre de Ligue des champions dont l'intérêt était rehaussé par son statut de "premier match de Fernandez", et qui aura peut-être remonté des chiffres d'audience en baisse cette saison, à la grande inquiétude de Xavier Couture, directeur des sports de TF1 (pourtant, six millions et demi de crétins comme nous qui n'ont rien de mieux à faire que de regarder du foot à la télé, c'est déjà énorme).

Difficile de tirer des conclusions sur les "nouveautés" que compte prochainement apporter l'entraîneur à partir de cette seule apparition, surtout que la liste des blessés avait imposé ses propres contraintes. De plus, Fernandez a l'habitude de modifier souvent son dispositif de jeu sans se tenir à une organisation précise. On observa tout de même avec curiosité une défense à cinq, avec Ducrocq pour latéral droit et Yanovski à gauche, El Karkouri, Rabesandratana et Distin dans l'axe. Luccin était placé devant eux, avec Cissé dans un rôle plutôt étonnant de meneur axial épaulé par Robert et Dalmat, Leroy évoluant plus en pointe.
Il fut rapidement évident que le PSG n'allait pas se mettre à briller d'un coup de baguette magique, et l'on vit surtout Galatasaray venir percuter l'arrière-garde parisienne. Renforcée, cette dernière a relativement bien tenu (ne cédant que sur penalty aux poussées adverses), mais les Parisiens sont loin d'avoir retrouvé une assise suffisante pour tenir et remonter le ballon. Sans surprise, les lacunes sont donc les mêmes que celles constatées samedi dernier, et il est également difficile de conclure à un spectaculaire regain de motivation tant Galatasaray s'est montré globalement supérieur dans l'engagement et la récupération.
Les échecs répétés de Dalmat ont encore excité les interrogations sur un technicien exceptionnel qui semble parfois être privé de la moindre intelligence de jeu (un dribbleur non-passeur que Leclercq avait écarté à Lens). Letizi a encore travaillé à la chaîne. El Karkouri est très loin du joueur qui tentait des talonnades dans sa surface et des relances audacieuses, et comme ses collègues de la charnière, il a surtout cherché à dégager le plus loin possible.
À la pause les Turcs pouvaient avoir quelques regrets de ne pas avoir concrétisé leurs nombreuses occasions. Surtout qu'à la 43è minute, Dalmat avait ajusté un centre précis pour nous démentir et pour la tête de Leroy, qui passait au-dessus de la barre et à côté du coup parfait.
Malheureusement, six minutes après la reprise, au moment précis où Thierry Roland annonce les chiffres du Loto (quel sens dramatique, quelle pertinence!), El Karkouri ceinture Jardel qui offre à Umit l'occasion de déclencher une nouvelle batterie de chants de la part des supporters. Ça n'a pas la richesse harmonique des mélodies écossaises ou galloises, ni la jovialité des chorales italiennes, ça sonne un peu militaire, mais c'est repris dans un tempo parfait et avec beaucoup de conviction.
Inutile d'épiloguer sur le but refusé à Leroy. Pour info et à l'attention de l'équipe de Roger Zabel: lorsque l'attaquant écarte le bras du gardien pour placer sa tête, on peut considérer qu'il y a faute. À l'entame des vingt dernières minutes, alors qu'Anelka remplace Dalmat (71è) et crée des différences, le club d'Istanbul a un petit coup de mou et les occasions parisiennes se précisent, à commencer par une redoutable frappe du droit de Laurent Robert. Christian relaie Leroy et l'on voit enfin de vraies phases offensives, qui échouent mais montrent que les Parisiens n'ont pas renoncé (joli travail d'Anelka sur le côté droit, centre remis en retrait sur Ducrocq qui rate sa frappe, 83è). L'assurance de leurs adversaires a d'ailleurs fortement décrû dans les dernières minutes, et l'on put se rendre compte que le public du stade Ali Sami Yen ne rend pas toujours service à son équipe, surtout quand il se met à faire flipper les joueurs à la moindre passe ratée. À 1-0, il n'est peut-être pas la peine de leur rajouter de la pression.

Fernandez peut d'ores et déjà tirer quelques conclusions d'une défaite allégée par celle de La Corogne contre Milan, en ce qui concerne l'avenir en Ligue des champions, pas totalement compromis. Cette honorable prestation dédramatise aussi l'inquiétude sur la qualité du groupe, à partir duquel le nouveau coach pourra travailler avec une certaine marge de progression. Quelques terrains d'expérimentation se présenteront avant la trêve, à commencer par la réception de Metz samedi...

l'image de la semaine L'image de la semaine, c'est ce plan incroyable du réalisateur turc, qui montre au ralenti une jolie fille dans les tribunes en train de faire glisser ses doigts dans sa bouche. Un pur moment de sensualité au beau milieu d'un match, décidément, tout est possible dans le football.

Réactions

  • prince le 07/12/2000 à 00h00
    Anelka on peut l'aduler ou le haïr là n'est pas le problème mais pour parler football il y a vraiment un PSG avec Anelka et un PSG sans Anelka et l'on vu à Toulouse et hier.

  • jean merrand le 07/12/2000 à 00h00
    Que faisait Dalmat sur le terrain hier soir?

    Mou, lent, se faisant chiper le ballon des qu'un defenseur arrivait dans son lien
    Y a du boulot...

  • hapege le 07/12/2000 à 00h00
    J'ai pas du voir le même match que Luis
    qui a vu ses joueurs conquérants, osant beaucoup surtout en première mi-temps (sic!!). Il a du se tromper de côté du terrain et penser que les sauvetages de Letizi c'est le gardien turc qui les avait faits. Point positif de cette défaite, Bergeroo passera moins pour un lien
    C'est promis le jour où Thierry Rolland prend sa retraite je me bourre la gueule!!!

  • le nihiliste le 07/12/2000 à 00h00
    Si le psg a réagi, c'était bien en 2è mi-temps. En première, pour moi ils ont mangé le gazon. Késsiraconte Luis... Sinon, Dalmat a fait 2 ou 3 bons trucs. Tout le reste du temps, il a ralenti le jeu parisien.

  • JC le 07/12/2000 à 00h00
    A lire votre article je ne résiste pas à pousser mon petit coup de gueule, tout à fait inutile au deumeurant, mais ca fait du bien. Habitant en Allemagne je n´ai vu, comme d´habitude, que le résumé de PSG-Galatasaray. Ils n´ont montré en tout et pour tout que deux actions parisiennes, la première de Cisse et la dernière sur le centre d´Anelka, tout en affirmant qu´il n´y avait rien d´autre à voir, malgré le but refusé, la frappe de Robert etc...

    Et de plus les commentaires sur le groupe d´un entraineur allemand (me demandez pas lequel je m´en fous) : Pensez vous que Paris peut encore se qualifier: Paris ? Nan, pas la moindre lien
    Je suis désolé mais 8 équipes sur 16 qualifiées des premiers tours ont perdu au moins deux fois, dont le PSG. Je ne dis pas non plus qu´ils vont passer, mais quand on connait un peu le foot on évite ces jugements à l´emporte pièce qui n´ont aucune lien
    Je vous assure quand on connait la télé allemande on admire et regrette la télé francaise, et je pèse mes mots.
    Quelqu´un parlait du chauvinisme en Ecosse (je crois) sur le forum bah les allemands c´est de la folie. Ils vous font un journal le mercredi soir à 12h: annoncent: Ligue des champions, et montrent un tableau... avec uniquement le résultat du Bayern !! Ouaip !

    Désolé ca n´a rien à voir avec le sujet mais j´ai craqué ! Bonne chance au PSG et Allez Sedan.

  • le nihiliste le 07/12/2000 à 00h00
    Mais est-ce qui ont les résultats du loto, eux, pendant leur match... C'est ça qui faut voir JC. J'ai oublié quel bonheur de retrouver Fernandez le chorégraphe sur les bords de touche. Un vrai régal (faut savoir que moi j'suis un type qui rigole sur Louis de Funès). J'insiste pour Dalmat hein, un jour il va marcher sur son short.

  • olivier le 07/12/2000 à 00h00
    Désolé, mais pour moi le PSG est déjà éliminé ! Franchement, quelqu'un voit le PSG l'emporter à Milan, ce qui est indispensable pour juste espérer se qualifier ?

    Et le match d'hier ne m'a pas franchement rassuré ... Pas d'actions collectives, des joueurs complètement à côté de leurs pompes (Dalmat, El-Karkouri, auto-proclamé meilleur défenseur du monde, Yanovski comme d'habitude) et pas souvent volontaires, heureusement Létizi a fait à nouveau un très grand match (sans lui le PSG était mené 2 ou 3 à 0 à la mi-temps).

    En fin de match, je n'ai pas vu le PSG se créer d'occasions franches, désolé ! J'ai plutôt vu une équipe de Galatasaray gérer son résultat (comme les grandes équipes savent le faire) en espérant se mettre à l'abri sur un lien
    Bref, pas franchement de quoi avoir de l'espoir pour cette pitoyable équipe du PSG !

  • Stef le 07/12/2000 à 00h00
    d'accord avec toi jean merrand je suis ravi que l'OM ait vendu Dalmat car il joue comme à l'école à la récré, c'est à dire, je drible et je perds le ballon. De plus PSG a de bons joueurs mais tous le monde sait que cela ne fait pas forcement de bonnes équipes.

  • SLY le 07/12/2000 à 00h00
    Ouais !
    Et dire que je voulais parler de ce magnifique plan en réaction au très probable article que vous alliez écrire sur le match d'hier! Décidément les grands esprits se rencontrent, héhé... Dites, on peut trouver cette vidéo sur le Net pasque c'est je crois la meilleur image que j'ai jamais vu à la télé en matière de foot...;-)))


    Concernant le match, je concède, allez, 20 minutes de domination ENORME maximum aux parigos.
    Sinon ca a été assez lien
    Palme d'OR à El-Karkouri (de son vrai nom (c'est sur son maillot) "Talal Kislapeth") du défenseur le plus pourri depuis Issa et lien
    Palme d'Or aux commentateurs pour ne pas avoir vu le péno (je comprends pas qu'un étudiant devant sa télé, moi, ait pour première réaction, normale, de dire qu'il n'y a pas péno pasque le parisien tient le bras du gardien tandis que des pseudos-journaleux à dix balles ne le voient même pas au début !!! C'EST SCANDALEUX !!!

    Sans parler des commentaires sur le match de Letizi, bon, mais QUELCONQUE ! Il a peut-être fait UN arrêt de grande classe, sinon c'est des centres dans les bras ou des tirs tous mollassons...


    Enfin bref, TR et JML sont toujours aussi NULS !!!


    Sur ce, A+




    SLY.

  • ZZ le 07/12/2000 à 00h00
    Moi j'ai retrouvé le Dalmat de Lens ou de l'OM. Sinon, Fernandez ne peut quand même pas tout changer en 3 jours alors attendons pour préjuger des chances de qualification parisienne. Quant à la belle jeune fille, connaissant le degré d'obsession du couple de commentateurs, on devrait en voir de plus en plus des images comme celle-ci.

La revue des Cahiers du football