Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Liverpool, un hiver dans le rouge

Le champion d'Angleterre connaît un début d’année cataclysmique qui prend sa source il y a plusieurs mois et dont il est encore difficile de mesurer la portée. 

Auteur : Christophe Zemmour le 8 Mars 2021

 

 

Au moment d’aborder les fêtes de fin d’année, Liverpool était encore leader de Premier League, ce championnat qu'il avait tant désiré qu’il avait enfin et brillamment remporté lors de l’exercice 2019/20. Depuis, la saison a pris des allures de désastre. 

 

Le club de la Mersey est directement passé de la meilleure série à domicile de son histoire (68 matches sans défaite) à sa plus mauvaise (6 revers en cours) – et à une incapacité à marquer sur une action de jeu depuis plus de dix heures.

 

Ces records sont certes à pondérer en cette période de compétitions à huis clos, mais ils dénotent tout de même une singulière rupture dans l’histoire récente de cette équipe. Les failles dans l’implacable machine ne datent cependant pas d’hier.

 

 

 


Un mal en germe

Plus précisément, la mini-trêve hivernale de 2020 avait entamé la dynamique de l’équipe de Jürgen Klopp qui avait jusque-là tout emporté sur son passage, ne concédant qu’un nul à Old Trafford. Les Reds avaient alors connu la défaite à Watford en championnat, à Chelsea en Cup et sur le terrain de l’Atlético en Ligue des champions – avec aucun tir cadré à la clé.

 

Surtout, ils n’apparaissaient plus aussi souverains, même lorsqu’ils gagnaient. Et quand, enfin, ils redevinrent vraiment excellents, le temps d’une soirée européenne à Anfield face aux Colchoneros, une histoire de gardiens leur coûta la qualification pour les quarts de C1.

 

Puis il y eut la pandémie et la longue période de confinement qui s'ensuivit. Le titre fut rapidement validé à la reprise fin juin, la saison achevée – non sans concéder un revers cuisant à City, mais sans susciter non plus de préoccupation majeure dans un contexte si particulier.

 

Les regards se sont ensuite rapidement tournés vers la saison 2020/21, commencée par trois succès consécutifs puis une incroyable déroute (2-7) à Aston Villa. Les transferts de Thiago Alcantara et Diogo Jota recelaient pourtant des promesses d’évolution technique et d'adaptabilité tactique.

 


Blessures et défaillances

Malheureusement, le milieu de terrain espagnol s’est blessé lors du match aller à Everton, le jour même où Virgil van Dijk a très probablement dit adieu à sa saison. Et le jeune Portugais, qui avait su se montrer si décisif lors de ses premières apparitions, s’est blessé face à Midtjylland, subissant une indisponibilité de plusieurs semaines.

 

Les blessures ont été une source incessante, presque absurde de problèmes pour Jürgen Klopp, qui a dû improviser d’innombrables fois pour construire sa défense centrale. Certains de ses choix furent critiqués, notamment celui d’y placer Fabinho ou Jordan Henderson et donc de se priver de leur apport au milieu de terrain.

 

Au manque de variété, de conviction et d’idées offensives observé depuis fin décembre se sont ajoutés des défaillances individuelles et un doute profond dans le jeu, qui semble se détériorer irrémédiablement.

 

Si elle a pu proposer des prestations convaincantes à Tottenham et à West Ham, la formation de Klopp a drastiquement rechuté depuis ses deux revers consécutifs à Anfield face à Brighton et à City. Le titre s’est alors envolé, et certains cadres comme Alisson, Alexander-Arnold ou Firmino ont été auteurs de prestations indigentes.

 


La perte du plaisir

Il ne reste donc plus grand-chose à espérer en championnat pour Liverpool. Une qualification directe en Ligue des champions par ce biais semble peu probable à l’heure actuelle. Les Reds sont cependant toujours en lice dans ladite compétition, et même plutôt bien placés pour accéder aux quarts grâce à leur victoire (2-0) à l’aller face à Leipzig.

 

Mais, en l’état des choses et en l’absence de ce public qui leur manque tant et qui les aidait à fournir ce petit effort supplémentaire pour faire tourner les événements en leur faveur, il est impossible d’entretenir la moindre certitude.

 

Ce Liverpool dépourvu de réussite, d’énergie, de rythme et d'idées l'est surtout de plaisir. Comment imaginer une formation dirigée par Klopp manquer de cet ingrédient essentiel? Cependant, il ne faut pas oublier ce qui a été accompli jusqu’ici, ni la qualité intrinsèque des joueurs qui la composent: cette équipe est peut-être plus à réveiller, à secouer qu’à reconstruire.

 

Parmi certaines personnes s’élèvent des voix demandant le départ de Klopp. Mais comment imaginer, sinon comme une terrible injustice, que cet homme parte sans avoir eu l’occasion de réparer voire de faire évoluer cette équipe qu’il a mis tant de temps et d’énergie à bâtir? Comment imaginer qu’il n’ait pas la chance d’être dûment salué par le public d'Anfield?

 


 

Réactions

  • chapoto le 10/03/2021 à 01h04
    Un bien mauvais 1er choix de draft.