Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Le Héron

Auteur : Just de la Fontaine le 15 Jan 1998

 

Un jour, sur ses longs pieds, à la porte de St Cloud, Le héron au long bec emmanché d'un gros chou annonça son proche transfert. Le Perdrix-Sarcelle-Grive m'est trop petit à ce jour Les plus grands club pour moi se tirent la bourre, en voilà trois déjà signataires. Le héron en eût fait aisément son profit : Tous approchaient de lui, l'oiseau n'avait qu'à prendre. Mais il crut mieux faire d'attendre, pour mieux satisfaire son appétit. Il vivait de régime, mais exigeait la splendeur. Se démenant en comptant, son agent lui présenta bientôt de biens beaux seconds couteaux Dont salaire et enjeu feraient bien son bonheur. Le mets ne lui plut pas ; il s'attendait à mieux, et montrait un visage dédaigneux, Les prétendants rebutés, il ne trouva que de moindres propositions. "En milieu de division, c'est bien là la place d'un héron! un si pauvre cadre, mais pour qui me prend-on?" Plus personne ne voulut le prendre, lorsque la saison reprit, et au nouvel an, il finit remplaçant chez un obscur Briton peu soucieux de lui. Ne soyons pas si difficiles ; Les plus accomodants, ce sont les plus habiles. On hasarde de perdre sa place en sélection en voulant trop gagner Gardez-vous bien de rien dédaigner.

Réactions

Aucune réaction