Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La Ligue 1 veut couper les ponts

Une Balle dans le pied – En quittant l'UCPF au motif du conflit entre la LFP et la FFF sur le nombre de promotions et relégations, les clubs de Ligue 1 marquent leur volonté de rompre la continuité sportive et économique avec la Ligue 2. 

Auteur : Jérôme Latta le 15 Août 2015

 

 

Mardi, dix-huit clubs de Ligue 1 (puis dix-neuf mercredi) annonçaient leur démission collective de l'Union des clubs professionnels français (UCPF), afin de "former ensemble un nouveau syndicat professionnel". Un geste qui s'inscrit dans le contentieux opposant la Ligue du football professionnel (LFP) à la Fédération française du football (FFF), cette dernière ayant refusé de valider le passage à deux relégations-promotions entre la Ligue 1 et la Ligue 2 (contre trois actuellement) dès cette saison. La LFP s'est pourvue en référé devant le Conseil d'État, qui examinait le dossier ce jeudi – lire "Ligue 1 : pourquoi cette fronde des clubs de l’élite ?".

 

Cette sécession d'une partie des clubs professionnels est la dernière manifestation d'une série entamée il y plus de quinze ans. Aujourd'hui, elle marque cependant la volonté d'une rupture plus prononcée que jamais entre L1 et L2, parfaitement en phase avec le projet de verrouillage de la première (lire "La LFP met la clé sur la porte").

 

En 1999, sous l'égide de Jean-Claude Darmon (alors immanquablement qualifié de "grand-argentier-du-football-français"), six clubs – OM, PSG, Bordeaux, Monaco, Lens et Lyon – fondent le Club Europe. Si celui-ci apparaît comme l'outil de communication des partisans d'un football plus "élitiste", il va fonctionner concrètement comme un groupe d'intérêts. On apprendra en 2003, par un audit mené au sein du groupe Vivendi après la chute de Jean-Marie Messier, qu'un accord avait été conclu pour que Canal+ distribue aux membres du Club Europe un total de 250 millions d'euros entre 1999 et 2005. Ceci au titre d'un droit de préemption sur de futurs droits de diffusion — au cas où la Ligue aurait permis leur vente individuelle par les clubs. Dans les faits, cela a permis de mettre en œuvre sans attendre un système de répartition plus inégalitaire des droits TV.(...)

 


Lire l'article :

Réactions

Aucune réaction

La revue des Cahiers du football