Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La Ligue 1 version Game of Thrones

La saison cinq de Game of Thrones est entamée, et alors que le feuilleton 2014/15 de notre Ligue 1 touche à sa fin, il est temps de mettre à jour les parallèles entre les deux, en évitant autant que possible les spoilers.

Auteur : Christophe Kuchly et Julien Momont le 26 Avr 2015

 

 

Parce qu'il vaut mieux prévenir deux fois qu'une, en fonction de votre avancée dans la série, il est possible que les descriptions ci-dessous contiennent quelques spoilers, mais aucun détail trop précis. Par ailleurs, certaines comparaisons sont évidemment un peu tirées par les cheveux, mais c'est inhérent à l'exercice.

 

*           *           *

 

 

Lord Petyr Baelish : Frédéric Thiriez

Au premier abord, il n’a pas l’air trop méchant. Il n’a pas de titre de noblesse mais se fond dans son milieu avec aisance. Il est en réalité le meilleur pour choisir les allégences qui l’arrangent, comme poser genou à terre devant le proche d’un prince oriental. Si on lui fait confiance, mieux vaut que ce soit avec méfiance tant il peut rapidement changer d’amis et se retourner contre vous. Et comme il est au courant de tout et a beaucoup d’amis puissants, mieux vaut ne pas trop le fâcher tant qu’il continuera à pouvoir mener sa barque aussi facilement.

 

 

 

 

Sansa Stark : le Stade rennais

Jolie et bien née, elle a en théorie de bonnes chances de mener une belle vie. Le problème, c’est qu’elle n’a pas de chance. Reine de la lose, incapable de se rendre compte des dures réalités du Royaume, Sansa fait au mieux mais se fait manipuler par tout le monde… jusqu’au moment où elle va pouvoir s’en sortir! Ah ben, non en fait. Elle serait capable de se voir refuser le trône par Nicolas Fauvergue. Elle aussi est probablement née sur un cimetière indien.

 

 

Arya Stark : Marco Verratti

Jeune intrépide et téméraire, elle ne veut pas se laisser enfermer par un quelconque carcan traditionnel ou institutionnel. Elle préfère les duels à l’épée à la couture, comme d’autres préfèrent des dribbles gracieux et des gestes techniques incensés à la destruction généralement attendue d’un milieu récupérateur. Fougueuse et brave, elle ne recule jamais face au danger, même quand l’adversaire se fait pressant.

 

 

 

 

Tyrion Lannister : Rolland Courbis

Malin et cynique, il n’est pas exempt de tout reproche. Il a d’ailleurs passé du temps en cellule, gardant tout de même quelques soutiens dans l’épreuve. En apprenant à le connaître, on oublie vite tout son passif et ses vices, et l’on retient son côté bon vivant. Adepte de discours grandiloquents, il trouve généralement toujours une pirouette pour s’en sortir.

 

 

Stannis Baratheon : l’Olympique de Marseille

Pas le gars le plus rigolo du monde, il est doté d’un “sens inflexible de la justice” et “obsédé par les affronts qui lui sont faits, d’après sa description sur Wikipedia. Autant dire qu'il ne digère pas quand une ligne le prive de ce qui aurait dû le mener à la victoire. Il se voit comme l’héritier légitime du trône, mais sa flotte a pris l’eau dans la seule bataille d’envergure qu’il a eu à mener. Il est sous l’influence d’une sorcière mystérieuse (voir Mélisandre).

 

 

Mélisandre : Marcelo Bielsa

Elle a des pouvoirs prophétiques et une foi absolue en sa propre interprétation des événements. En collaborant avec Stannis, elle espère convertir la population du Royaume à sa religion et à ses coutumes pour le moins singulières en ces lieux. Ses méthodes ont parfois du mal à être bien comprises par ses troupes. Elle exerce parfois un pressing agressif sur l’homme.

 

 

 

 

Davos Mervault : Bernard Tapie

Ancien contrebandier (il s’est fait taper sur les doigts au point de perdre ses premières phalanges), lui ne croit pas aux pouvoirs de la sorcière Mélisandre, qu’il considère comme une usurpatrice qui ne mérite pas l’admiration de Stannis.

 

 

King Joffrey : Zlatan Ibrahimovic

Il est cruel et sans coeur avec ses adversaires. Il n’hésite pas à les provoquer, à les humilier, et n’a aucune pitié pour eux. Colérique, il est convaincu que son statut lui donne tous les droits et qu’il ne doit répondre à aucune autorité. En réalité, l’institution lui met souvent des bâtons dans les roues.

 

 

Jon Snow : Claude Puel

Porter tout le malheur du monde sur ses épaules n’est pas toujours facile, mais il arrive à rester à peu près droit. Est-il gentil ou méchant? Il est surtout triste de vivre et serait imbattable dans un duel au jeu de la barbichette. Alors, quand il agit contrairement à son serment (en tombant amoureux ou en n’offrant pas de titre à son club, par exemple), ses anciens amis le prennent assez mal et veulent lui faire payer sa transgression.

 

 

 

 

Robb Stark : Luzenac

Son ascension était fulgurante. Guerrier sans expérience, il a accumulé les victoires militaires prestigieuses et devenait une menace sérieuse pour la couronne. C’en était trop pour les dirigeants du Royaume, qui ont comploté en secret afin de l’éliminer tragiquement, avec une cruauté extrême et sans aucune mansuétude.

 

 

Lord Varys : Jean-Michel Aulas

Il est le Maître des chuchoteurs, d’aucuns diraient l’expert des gazouillis. Il défend ses propres intérêts en même temps que ceux du Royaume. Rares sont les polémiques à la cour dans lesquelles il n’est pas plus ou moins directement impliqué. Ses sourires et ses paroles sont à prendre avec précaution tant il est à l’affût de la moindre opportunité de comploter en coulisse.

 

 

 

 

Daenerys Targaryen : Ghislain Printant

Elle apprend à gouverner sur le tas, même si elle peut avoir un peu de mal à saisir toute la portée de ses décisions. Mère des dragons qui crachent un feu à l’intensité seulement égalée par les fumigènes d'un stade corse, elle se veut juste et adopte une posture maternelle envers son peuple. Ses beaux discours convainquent initialement les foules, mais leur application concrète ne satisfait pas tout le monde et les résultats sur le long terme peinent à apparaître...

 

 

Khal Drogo : Brandao

Guerrier puissant, avide de combat, il ne faut pas s'arrêter à son apparence fruste et féroce. Hors du champ de bataille, il peut être sensible. Il a tout de même du mal à comprendre la notion de consentement dans ses relations avec les femmes...

 

 

Propositions des lecteurs

 

Brienne: laide, droite et fière, excellente dans son métier, toujours prête à aller au combat là où sa foi la porte.
Équivalence: Marcelo Bielsa (Sens de la dérision), David Luiz (visant)

 

Ramsay Snow/Bolton: antipathique, brutal et effrayant même pour sa maison.
Équivalence: un hooligan ou Nicolas Anelka (Sens de la dérision)

 

Jorah Mormont: ancienne gloire, banni devenu espion à l'affût.
Équivalence: Bernard Tapie (Sens de la dérision)

 

Theon Greyjoy: beau gosse mais traître par excellence, paye sa trahison.
Équivalence: Fabrice Fiorèse (Sens de la dérision), Frédéric Déhu (visant)

 

Bronn: il va où on lui donne de l'argent mais il a l'air d'être un bon gars.
Équivalence: Stéphane Dalmat (Sens de la dérision).

 

La montagne: vieille gloire imbattable, il est mort mais on le soupçonne de pouvoir revenir à la vie. On aimerait s'en débarrasser, mais il est toujours là.
Équivalence: l'ASSE (Sens de la dérision), Pascal Dupraz (magnus)

 

Cersei Lannister: malgré son statut et sa richesse, sa nullité politique l'empêche d'accéder aux plus hautes marches.
Équivalence: le Stade rennais (Sens de la dérision)

 

Tywin Lannister: riche et compétent, puissant mais décadent, fourbe mais respecté, fin stratège.
Équivalence: le PSG (Sens de la dérision), Jean-Michel Aulas (visant)

 

Mance Rayder: le seul à avoir réussi à unir le peuple libre mais ne pèse rien par rapport au reste du royaume.
Équivalence: les Cahiers du Football (Sens de la dérision)

 

Ygritte: rousse et combattante qu'on a appris à aimer.
Équivalence: Jérémy Mathieu (Sens de la dérision)

 

Hodor: géant très costaud, simple d'esprit, répète inlassablement les mêmes choses.
Équivalence: Jean-Michel Larqué (Sens de la dérision)

 

Beric Dondarrion: malgré les blessures, veut toujours continuer à se battre.
Équivalence: André Ayew (magnus)

 

Loras Tyrell: chevalier aux fleurs, jeune dandy métrosexuel, préféré de ces dames.
Équivalence: Yoann Gourcuff (visant)

 

Lord Varys: agit dans l'ombre mais décide de bien des choses.
Équivalence: Jorge Mendes (visant)

 

Mestre Pycelle: prétend disposer d’une grande fontion mais se couche devant les puissants, donneur de leçons.
Équivalence: Frédéric Thiriez (visant)

 

Jon Snow: le mur, c’est son truc.
Équivalence: Pablo Correa (visant)

 

MàJ le 27/04 à 10h51

 

Réactions

  • sansai le 27/04/2015 à 02h43
    Génial.

    Mais je sais pas combien de temps il va me falloir pour vous pardonner Courbis en Tyrion et Aulas en Varys.

  • Sens de la dérision le 27/04/2015 à 09h22
    Pourtant Aulas en Varys me paraît être le plus pertinent. Un mec droit comme Stannis comparé avec le club qui traîne le plus d'affaires en France, sérieusement ? Davos en Tapie, au secours.

    Allez je propose les miens.

    Brienne : laide au possible, elle est droite et fière, excellente dans son métier, elle ne renonce jamais à ses principes même si elle peut en pâtir. C'est évidemment Bielsa.

    Ramsay Snow (Ramsay Bolton, vous n'avez pas suivi ou quoi ?) : antipathique, ne reculant devant aucune brutalité, même les gens de sa maison ont peur de lui. Ce devrait être un hooligan. Ou Nicolas Anelka.

    Jorah Mormont : ancienne gloire, il est banni, devient espion et est de nouveau banni. Mais il reste toujours dans le coin en espérant gagner les faveurs de la reine. Bernard Tapie assurément.

    Theon Greyjoy : beau gosse mais traître par excellence, il n'est aimé par personne. Fiorèse c'est évident.

    Bronn : il va où on lui donne de l'argent mais il a l'air d'être un bon gars. Plutôt bon bretteur, il n'est certainement pas le meilleur. C'est Stéphane Dalmat.

    La montagne : vieille gloire imbattable, il est mort mais on le soupçonne de pouvoir revenir à la vie. C'est l'ASSE.

    Cersei Lannister : elle croit que c'est son statut qui l'empêche d'accéder aux plus hautes marches du pouvoir. En fait, malgré la richesse de sa famille, elle est juste politiquement nulle. Pour le coup c'est bien le Stade Rennais.

    Tywin Lannister : riche et compétent, il a failli arriver à prendre le trône mais aura un destin funeste. Le PSG.

    Mance Rayder : il est le seul à voir réussi à unir le peuple libre mais en fait il ne pèse rien par rapport au reste du royaume. Ce sont les Cahiers du Football bien sûr !

    Ygritte : si elle n'était pas rousse, on pourrait l'imaginer dans l'équipe type. Mais faut pas déconner quand même. Jérémie Mathieu.

    Hodor : géant très costaud, il est en fait simple d'esprit et répète inlassablement les mêmes choses. Jean-Michel Larqué.

  • magnus le 27/04/2015 à 09h29
    Carrasso-Hot Pie, il y a quelques années.
    Pascal Dupraz-Gregor Clegane: personne comprend pourquoi il est gratuitement méchant, on espère se débarrasser de lui mais il est toujours là.

    André Ayew-Beric Dondarrion: malgré les blessures, veut toujours continuer à se battre.

  • le 27/04/2015 à 09h30
    J'adore ces exercices de style, et celui-ci est très réussi.

    Par contre (et désolé de faire le grammar nazi), on dit "son apparence frusTe". Ca fait partie de mes obsessions, comme "un espèce de" ou "il faut mieux".


  • Yohan Cowboy le 27/04/2015 à 09h52
    Ah ah, excellentes vos propositions. On va actualiser l'article au fur et à mesure !

  • visant le 27/04/2015 à 09h54
    Il y a deux choses avec lesquelles on ne plaisante pas : le rab de frites du mardi midi et Games of Thrones. Et là ça va beaucoup trop loin.

    En tant qu’avocat auto-proclamé du chevalier-oignon je m’insurge. Non, Bernard Tapie ne peut en aucun cas être comparé à Davos Mervault. Ils ont seulement en commun leur passé de contrebandier mais Davos s’est repenti jusqu’à servir celui qui lui a coupé les doigts ! Un peu comme si Tapie était devenu valet de chambre de Le Graët ou directeur sportif de Valenciennes. Davos il aurait remboursé au quintuple ce qu’il devait au Crédit Lyonnais. C’est un homme intègre, fidèle et dévoué tout ce que ne sera jamais Nanard. Tapie c’est Roose Bolton à la rigueur.

    Quant à Sansa, la comparaison au Stade rennais est parfaite. En revanche, son problème ce n’est pas la chance mais la lâcheté (d’où la perfection de la comparaison vous aurez noté). Sansa est aussi courageuse qu’un Brandao après un coup de boule, mais sans jamais mettre de coup de boule.

    Quelques propositions pour la route et pour ne pas paraître aussi froid et désagréable qu’un Stannis.

    Loras Tyrell (Chevalier aux fleurs) – Yoann Gourcuff : jeune dandy métrosexuel, Yoann est le préféré de ces dames. Fils d’une famille puissante de l’ouest, il impressionne dès son plus jeune âge par sa maîtrise technique lors de joutes dominicales. Plein de promesses, au zénith de sa popularité, il décide de s’allier aux troupes Lannister mais déçoit par ses blessures à répétitions. Fantomatique lors des dernières saisons, sa fin de carrière demeure totalement incertaine.

    En parlant des Lannister, Aulas ferait un très bon Tywin : plein d’or mais décadent, puissant et souvent désagréable, fourbe mais respecté, fin stratège.

    Theon tourne-casaque - Frédéric Déhu, évidemment. Ils payent souvent chers leurs "trahison".

    Varys – Jorge Mendès : l’homme qui agit dans l’ombre mais qui décide de bien des choses.

    Brienne de Torth – David Luiz : faisant preuve d’un grande piété et probablement puceaux, ces deux-là sont toujours prêts à aller au combat là où leur foi les porte. Grands combattants ils font malheureusement souvent preuve de maladresse. Aiment les ponts.

    Mestre Pycelle – Thiriez : ils prétendent disposer d’une grande fontion mais se couchent devant les puissants dès que l’occasion se présente. Donneurs de leçons, ils font acte de présence depuis des décennies sans que quinconque ne semble remettre en cause leurs compétences pourtant visiblement défaillantes.

    Jon Snow – Pablo Correa : parce que le mur, c’est leur truc.

  • Pascal Amateur le 27/04/2015 à 09h54
    C'est quoi, Game of Thrones ?

  • jeannolfanclub le 27/04/2015 à 11h18
    "You know nothing about football Claude Puel" (vous êtes de grands malades).

  • José-Mickaël le 27/04/2015 à 11h34
    Pascal Amateur
    aujourd'hui à 09h54
    > C'est quoi, Game of Thrones ?

    C'est le titre d'une série américaine inspirée d'un roman de S.F. interminable. En français le titre est "Le trône de fer". De nombreuses personnes utilisent le titre en anglais, peut-être pour faire genre « ben moi j'regarde les séries en V.O. » ou juste « ben moi je m'y connais en anglais », je ne sais pas.

    (Oui, je suis maniaque, et je n'ai pas pu m'empêcher de saisir la perche que tendait Pascal Amateur dans un autre but...)

  • Portnaouac le 27/04/2015 à 12h30
    José-Mickaël
    aujourd'hui à 11h34

    ---------------

    Au moins, avec Dallas, on n'avait pas ce genre de problème de titre en VO ou en VF...