Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La lettre de Noël de Fred Thiriez

Le président de la Ligue nous a réservé un communiqué dont il a le secret. Mais dont nous vous donnons l'explication de texte.

le 27 Dec 2012

 

 

Le 24 décembre au matin, un Frédéric Thiriez enfiévré par l'approche du réveillon (au cours duquel on est sûr qu'il se déguise en père Noël et entone du Tino Rossi) décide de faire cadeau de son optimisme au football français. Son constat de départ est simple: le classement de la Ligue 1 est resserré et ménage de l'incertitude. Il est juste de le souligner (nous-mêmes avons souvent évoqué "l'équilibre compétitif" de la Ligue 1, ou souligné cette spécificité nationale à l'aide du Classement en relief), mais la suite relève de la logorrhée thiriézienne, avec deux phrases sur trois conclues par des points d'exclamation et un discours qui paraît encore s'adresser à des enfants de huit ans (lire le communiqué).

 

Est-il utile de commenter une initiative inutile? Peut-être, si c'est l'occasion de s'en moquer et de rappeler quelques indicateurs de l'état du football français, alors que Frédéric Thiriez, réélu en octobre, entame sa deuxième décennie à la tête de la LFP.

 

 

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

Réactions

  • Pascal Amateur le 27/12/2012 à 07h46
    Ce texte eût été superbe s'il avait été signé :

    "Frédéric Thiriez!"

    Point d'exclamation inclus. Tant pis. La prochaine fois, Fredo!

  • Tonton Danijel le 27/12/2012 à 09h35
    Encore une fois, les Cahiers du foot maîtrise remarquablement l'art de la parodie.

    Pardon? C'est vraiment le communiqué officiel de Fredo?

  • newuser le 27/12/2012 à 09h38
    Tu pourrais mettre la lettre telle quelle sans explication que ce serait drôle aussi.

    Le troubadour, le comique troupier a de l'avenir mes enfants.

  • LLBB1975 le 27/12/2012 à 09h38
    Vous êtes sur qu'on ne peut pas attribuer le ballon de plomb à quelqu'un qui n'est pas joueur ?

  • TiramiSuazo le 27/12/2012 à 10h23
    Merci pour ce cadeau de Noël!

  • magnus le 27/12/2012 à 12h13
    Il parle de la L1, Thiriez, ou il présente Intervilles?

  • Nagrom le 27/12/2012 à 13h55
    Le teasing Twitter annonçait deux phrases sur trois se terminant par un point d’exclamation, mais il était clair pour moi que c'était une petite hyperbole de bon aloi pour caricaturer notre Thiriez national.
    C'était sans compter la capacité de Frédo à s'autocaricaturer toujours un peu plus. Du grand art.

  • Jean-Luc Skywalker le 27/12/2012 à 20h22
    On rigole, on rigole, mais quel baltringue ce type quand même. Le président de la Ligue de notre compétition préférée de notre sport préféré. Je crois que je le hais en fait.

  • Cebrik Jécluse le 28/12/2012 à 03h33
    Concernant l'affluence en L1, ne serait-il pas plus juste de la pondérer avec celle de L2 (voir plus bas), vu les équipes dites "historiques" qui y sont actuellement et qui avaient toujours des affluences importantes (Nantes, Lens, Metz, Strasbourg, Caen, Auxerre...) en comparaison avec les stades un petit peu plus champêtres et faibles en affluences (Troyes, Evian, Nancy, Ajaccio...). Et puis il y a aussi les réfections des stades en vu de l'Euro (Marseille...).

    Bref, je ne connais pas les stats exactement, et il me semble que des articles sont parus sur ce problème, mais une approche sur seulement les stades les plus importants en terme d'affluence donnerait une meilleure idée et je ne jurerai pas sur une baisse de d’intérêts des stades.

    Sinon, Fred reste un maitre dans l'art de l'emphase avec du vent. Sa passion pour le théâtre sans doute.

  • A la gloire de Coco Michel le 28/12/2012 à 12h40
    Cebrik Jécluse
    aujourd'hui à 03h33
    En L2, les affluences moyennes cumulées des 14 clubs (déjà présents l'an passé) après les 16 premières journées s'élèvent à 93471 spectateurs, contre 108329 l'an passé (sur l'ensemble de la saison), soit une baisse de 13,72%.
    Et c'est pire si l'on tient compte des 20 clubs : on passe de 169072 à 129361, soit une baisse de 23,49%.

    Après, il est vrai que le changement d'horaire est passé par là.