Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La définition du football

Quand une actrice de Plus belle la vie donne la définition définitive du football, on se tait et on écoute.
le 29 Jan 2010

 

Elle s'appelle Fabienne Carat et joue dans Plus belle la vie le personnage de Samia Nassri (!). Surtout, présente sur la plateau de France 4 pour le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de la Ligue, mercredi soir elle a réussi là où tant de penseurs du ballon rond ont échoué, en nous rappelant ce qu'est fondamentalement le football: un truc "pour occuper l'être humain". Merci Fabienne.



Réactions

  • Lucarelli 1 le 29/01/2010 à 16h30
    Merci Tatie d'avoir pallié à l'absence de carte mémoire.

    La vraie question est : mais bon sang, ça sert à quoi, Plus Belle La Vie ?

  • Lyon n'aime Messi le 29/01/2010 à 16h34
    A faire comprendre au monde entier (oui c'est Fabienne qui l'a dit) que Marseille c'est bieng.

  • cocobeloeil le 29/01/2010 à 17h07
    Très très instructif.
    Pourriez pas faire un article sur la crête du Girafon, comprendre le (les) sens de la vie toussa?.....
    J' ai jamais pigé pourquoi un footeux pouvait se coiffer comme ça, donc...

    Merci d'avance.

  • Popopop le 29/01/2010 à 17h14
    Perso, je n'ai strictement rien à dire ou à redire sur la-dite définition du foot.

    Pour moi, cette vidéo est priceless:

    > car cette intervention sort de nulle part (l'article auraît pu être nommé "sans transition" d'ailleurs, et aurait probablement évité la moitié des hurlements qu'il a sucité). Rien que ça, moi, fan de non-sens à la monty python, ça m'a fait vraiment rire.

    > car, comme ça a été dit plus haut, ça fait vraiment "ouais, je vais faire une émission de foot, il faut que je prépare un truc qui claque et que je le sorte, oulàlà c'est déjà la fin du temps réglementaire, oulàlà faut y aller, bon, je fais monter le gardien, et je... et merde". J'ai trouvé ça grotesque. Je n'avais aucun à priori (enfin pas trop disons) sur cette nana avant l'émission, mais le fait qu'elle se sente obligée de montrer qu'elle à bien fait ses devoirs au prof là, qui avait pourtant dit qu'il y aurait interro, sans essayer de la préfixer par le moindre début de transition, ça la montre pas vraiment à son avantage.

    > Enfin, car la tronche de DD pendant l'intervention, c'est juste magique. On dirait un gars, au bar, complètement torché, qui devise foot en parlant fort, qui se marre bien, et là, ya une connasse qui vient sortir une phrase ennuyeuse de plus de 5 mots. Le DD, c'est le gars qui d'un coup, trouve que la connasse là, elle vient vraiment de plomber l'ambiance, qu'il lui dirait bien un truc bien crade, et qu'il est vraiment trop torché.

    love it.


  • liquido le 29/01/2010 à 17h19
    Voila, tu l'as dit Popbidule, cette "connasse" avait légitimement sa place sur le fil "ni buts ni soumises".

  • Popopop le 29/01/2010 à 17h23
    Au delà du problème de "la connasse" (je sens que ça va me retomber dessus ça), je voudrais juste qu'on s'interroge sur ce qu'aurait été notre réaction si un homme avait sorti cette même phrase, dans ces mêmes conditions.

  • MarcoVanPasteque le 29/01/2010 à 17h32
    Z'avez rien compris, c'est juste le teaser du prochain magneto'o.

  • taivince le 29/01/2010 à 17h35
    Popopo: "je voudrais juste qu'on s'interroge sur ce qu'aurait été notre réaction si un homme avait sorti cette même phrase, dans ces mêmes conditions."

    On aurait probablement dit: Ta gueule, Francis!

  • olerouge le 29/01/2010 à 17h49
    Peut-être que la Fabienne, elle aime bien le foot, et qu'elle a voulu dire qu'elle en avait plein le dos des polémiques sur l'arbitrage, du déferlement de haine sur un sélectionneur qui n'a jamais que le tort de se tromper dans des choix de joueur de baballe, des leçons données à un joueur de baballe qui a mis un but de la mimine, et d'autres trucs comme ça qui minent le football.
    Alors, quand elle a vu le micro, elle a pas pu se retenir, elle s'est lancée tout de go. Elle a enfoncé ce qui est pour beaucoup d'entre nous une porte ouverte, mais vu la tête que fait Deschamps quand elle parle, visiblement, c'est pas sa façon de voir les choses.
    Enfin, bref, pas de quoi fouetter un chat.

  • Troglodyt le 29/01/2010 à 18h07
    Ou alors, la Rédac vient de relire "Sur la télévision" de Bourdieu, et elle en a marre, elle aussi, de savoir que comme Pierre jadis, elle ne pourra jamais passer à la télévision, parce que personne ne lui laissera jamais le temps de parler assez longtemps pour développer les idées qu'elle porte. Tout cela parce que les émissions sont faites par des journalistes qui sortent d'écoles où il leur est appris de limiter leurs phrases à 10 mots et leurs reportages à 3 minutes ; et que la télévision propose un mode de communication qui de ce fait réduit la portée du dialogue, et, partant, cause un risque pour la culture et la démocratie, qui doivent souffrir de la standardisation des messages et de la main-mise des politiques sur le journalisme et la télévision, ce à quoi évidemment la Rédac se refuse de participer.

    La Rédac sait qu'elle ne passera jamais dans une émission de télévision à grande écoute sur le football, ou alors qu'ils y seraient introduits par un argument réducteur ("les pourfendeurs de la Coupe de la Ligue", "les réactionnaires de l'arbitrage", "les mangeurs de singe hurleur") avec un temps de parole de 20 secondes qui ne laisse aucune chance au développement des idées profondes. D'autant que, tout le monde le sait, la professionnalisation de la communication audio-visuelle ne laisse que peu de chances à des journalistes en chemise fuschia.

    Et la Rédac vous le prouve: ce message que nous aimerions tous passer, et bien il ne passe pas à la télévision, et immédiatement, on a l'air d'une cruche, surtout lorsque l'on se présente handicapée par un CV décérébré.

    Finalement, par vos réactions, la Rédac se dit qu'elle a raison: à quoi bon continuer.

    Surtout quand le risque, c'est de faire sourire Deschamps.

La revue des Cahiers du football