Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La chute de l'Euro

La défaite de l'Espagne confirme la malédiction qui frappe les champions d'Europe lors de la Coupe du monde qui suit leur titre... Rétrospective.
Auteur : Brice Tollemer le 17 Juin 2010

 

Depuis vingt-cinq ans, les vainqueurs du championnat d’Europe des nations semblent dans l’impossibilité d’accomplir une performance digne de ce nom lors de la Coupe du monde suivante.

Nous sommes le 28 juin 1986 au Mexique. L’équipe de France, championne d’Europe en titre, bat la Belgique en match de classement et décroche ainsi la troisième place de la Coupe du monde. L'air de rien, en parvenant à enchaîner de fort belle manière ces deux compétitions majeures, l’équipe d’Henri Michel vient d’accomplir une performance qui ne sera pas rééditée par la suite…

Pays-Bas 1990
Deux années plus tard, au terme de l’Euro allemand, les Pays-Bas de Marco Van Basten, Ruud Gullit et Frank Rijkaard triomphent de l’Union soviétique lors d’une somptueuse finale gagnée 2-0, après avoir vaincu au bout du suspense la RFA en demi-finale. C’est le premier trophée de l’histoire du football hollandais et, à coup sûr, il en annonce d’autres.
1990. C’est l’Italie qui accueille la quatorzième édition du tournoi mondial. Les Pays-Bas sont dans la poule de l’Angleterre, l’Irlande et l’Egypte. Se révélant incapables de gagner un match, ils concèdent trois matches nuls, terminent deuxième ex-aequo avec l’Irlande. Un tirage au sort désigne celle-ci comme deuxième, les Oranje se qualifiant au titre des meilleurs troisièmes. Mais l’Allemagne (future championne) dispose facilement d'eux lors du huitième de finale...

euro_pertes_11.jpg


Danemark 1994
Le Danemark crée la sensation en Suède. Invité surprise de l’Euro 92, les Danois remplacent à la dernière minute l’équipe de Yougoslavie, suspendue de la compétition pour cause de guerre. Les coéquipiers de Peter Schmeichel sont euphoriques. Ils battent la France de Papin et Cantona en poule, les Pays-Bas en demi-finales et mettent 2-0 à l’Allemagne en finale. Le vent de fraîcheur de ces hommes du Nord ne durera pas : le Danemark ne participera même pas à la World Cup américaine en 1994 et termine troisième du groupe 3 de la zone Europe, ayant perdu en Espagne lors de la dernière journée. Il n’y aura pas de champion du Vieux continent aux Etats-Unis.

euro_pertes_44.jpg


Allemagne 1998
Les Anglais n’aiment pas l’Europe, on était prévenu. Dans des stades à moitié vides, l’édition 96 est de qualité somme toute moyenne. L’équipe de France fait 0-0 contre les Pays-Bas en quarts. Elle se qualifie aux tirs au but. L’équipe de France fait 0-0 contre la République tchèque en demi. Elle est éliminée aux tirs au but. L’Allemagne, vieillissante, remporte la coupe grâce à un but en or d’Oliver Bierhoff en prolongation.
Deux années plus tard, fidèle à ses habitudes ancestrales, elle franchit le Rhin et vient disputer la seizième édition du tournoi mondial. Composée notamment de jeunes espoirs du football germanique comme Lothar Matthäus (37 ans) et Jürgen Klinsmann (34 ans), elle termine première de sa poule, devant la Yougoslavie, l’Iran et les Etats-Unis. Après avoir difficilement sorti le Mexique en huitièmes, l’Allemagne, qui n’en peut plus d’être vieillissante, se fait balayer par la toute fraîche Croatie, qui participe à sa première Coupe du monde, 3-0 au stade Gerland…

euro_pertes_22.jpg


France 2002
La France est l’équipe de la fin du XXe siècle. Championne du monde en titre, elle va réussir un doublé inédit en s’imposant aux plats pays. La finale de ce championnat d’Europe est épique, tout comme l’ont été sa demi-finale contre le Portugal et son quart contre l’Espagne, avec le penalty raté par Raul en fin de match.
Les Bleus sont les grands favoris de la Coupe du monde 2002 et la splendide victoire 5-0 contre l’Ecosse en amical au mois de mars confirme ce statut. Mais deux mois plus tard, la France accomplit la plus piteuse performance de l’histoire des champions du monde sortant en terminant dernière de son groupe, avec un minuscule point et aucun but marqué.

euro_pertes_33.jpg


Grèce 2006
Lors de l’Euro 2004, tout semble indiquer que le pays organisateur, le Portugal, est susceptible de remporter enfin son premier trophée. Tout. Sauf la Grèce. Les coéquipiers de Luis Figo perdent à deux reprises au cours de cette compétition. La première lors du match d’ouverture. La seconde lors de la finale. Les deux fois contre la Grèce. Les hommes d’Otto Rehhagel avec leur "défense créative" créent la sensation en s’imposant à Lisbonne. Mais il ne fait pas bon d’être un vainqueur surprise d’un Euro. Comme le Danemark quatre ans plus tôt, la Grèce n’ira pas à la Coupe du monde et reste bloquée au stade des phases qualificatives, en terminant quatrième de son groupe, derrière notamment l’Ukraine et la Turquie.


Espagne 2010 ?
L’Espagne n'a pas failli à la tradition. Elle devra même, désormais, faire mentir deux autres malédictions: depuis 1962, seuls les anciens vainqueurs remportent la compétition, exception faite des pays organisateurs (l’Angleterre en 1966, l’Argentine en 1978, la France en 1998). Et jamais aucune équipe n'est allée à la victoire finale après une défaite au premier match...

Réactions

  • Gone n' Rosette le 17/06/2010 à 09h14
    l’Allemagne, qui n’en peut plus d’être vieillissante, se fait balayer par la toute fraîche Croatie, qui participe à sa première Coupe du monde, 3-0 au stade Gerland…
    ____________

    Stade DE Gerland. Sinon c'est bien.

  • Jean-Luc Skywalker le 17/06/2010 à 09h16
    J'avoue prendre un certain plaisir éhonté à voir les favoris européens se bananer mais on constate souvent que de tenter de faire des analogies avec le passé ne fonctionne pas, même si c'est depuis longtemps l'exercice favori de la presse sportive. On est donc bien renseigné sur le fait que la Suisse n'avait jamais battu l'Espagne, de même que le Mexique n'a jamais battu la France. On a su aussi que la Suisse n'a pas encaissé de but depuis 1994 en coupe du monde, mais on ne nous a pas tout de suite dit qu'elle n'avait pas participé aux éditions 1998 et 2002. On saura très probablement tous les résultats passés des équipes ayant gagné leur 3 matchs de poule dans les jours à venir.

    Dans la même série, on peut estimer que la France est en train de marcher dans les pas de l'Allemagne 82-90 : finale en 82 perdue contre l'Italie, bananée en poule en 84. Si on va en finale en sortant le Portugal en demie, c'est sûr, on gagne la coupe 2014 (contre l'équipe qui nous aura battu, a priori l'Argentine, qu'il serait préférable d'éviter en 8ème). Youpi.

  • Edji le 17/06/2010 à 09h17
    "Les Pays-Bas sont dans la poule de l’Angleterre, l’Irlande et l’Egypte. Se révélant incapables de gagner un match, ils concèdent trois matches nuls, terminent deuxième ex-aequo avec l’Irlande et se retrouvent au tour suivant grâce à un tirage au sort!".
    ---
    Euh, non.
    Les Pays-Bas et l'Irlande étaient à égalité parfaite derrière l'Angleterre.
    Le tirage au sort a désigné l'Irlande pour classer 2e cette dernière, les Oranje se retrouvant 3e.
    Ce qui ne les éliminait certes pas, puisqu'ils faisaient partie des meilleurs 3e pour être qualifiés pour les 1/8e. Mais ce face à l'Allemagne, pour le résultat que l'on connaît (avec les mamours Rijkaard/Völler du début de match, et le sublime but de Brehme). L'Irlande, elle, tombait la Roumanie, avant de chuter en 1/4 face à la Squadra de Toto...

  • Sparte HAC 47 le 17/06/2010 à 09h22
    Pays-Bas 1990 : ... terminent deuxième ex-aequo avec l’Irlande et se retrouvent au tour suivant grâce à un tirage au sort
    ---
    En fait, ils seront classés 3ème de leur poule au tirage au sort contre l'Irlande mais qualifiés en 8ème parmi les meilleurs 3èmes (formule à 24 de 1986 à 1994)

    Avant 1986, c'est plus contrasté : la RFA enchaine victorieusement Euro et WM en 1972-74, et aussi une victoire à l'Euro 1980 suivie de la finale du Mundial 82. L'Italie fait de même victoire à l'Euro 1968, finaliste 1970. Le premier titré européen, l'URSS en 1960, s'arrêtera en 1/4 au Chili. Les premiers à ne pas se qualifier pour la CM sont les Tchécoslovaques, vainqueurs en 1976, absents en Argentine. L'Espagne, déjà tenante du titre européen de 1964, ne passa pas le premier tour en 1966, où elle rencontrait déjà la Suisse ..., un signe ?

  • Sparte HAC 47 le 17/06/2010 à 09h23
    et un pt d'Edji à reverser aux Espagnols ...

  • Tonton Danijel le 17/06/2010 à 09h25
    Niveau finaliste, est-ce mieux? Non, c'est pire, à l'exception du Portugal en 2006 et des deux premières éditions post-Euro:

    1962: Yougoslavie demie-finaliste
    1966: URSS demie-finaliste
    1970: Yougoslavie non qualifiée
    1974: URSS non qualifiée
    1978: RFA éliminée au deuxième tour
    1982: Belgique sortie au deuxième tour
    1986: Espagne éliminée en quart de finale
    1990: URSS éliminée en poule
    1994: Allemagne éliminée en quart de finale
    1998: République Tchèque non qualifiée
    2002: Italie vol... éliminée en huitième
    2006: Portugal demi-finaliste

  • Alain Delon? Non Alain Deroin. le 17/06/2010 à 10h46
    Tiens, c'est marrant, d'aucuns en ont parlé sur un fil hier...

  • la rédaction le 17/06/2010 à 11h01
    Mais article écrit il y a trois mois, et simplement mis à jour hier. Comme quoi...

  • Tonton Danijel le 17/06/2010 à 11h10
    Je tiens à préciser que je ne suis pas Brice Tollemer, mes connaissances du rock se limitant à Bécassine et Tata-Yoyo.

  • JihaiR le 17/06/2010 à 11h11
    Comme quoi, et sans fayotage aucun (ou juste un petit peu), la rédaction a fait preuve d'un sacré sens de l'anticipation, alors qu'hier vers 18h00, c'était un sujet qui devenait assez évident pour être discuté.