Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Coupe du monde : qui c'est les plus forts ?

La Coupe du monde en infographies / 3 – Confrontations entre pays et entre continents, nombre de matches joués et moyenne de buts par sélection. Trois visuels qui interagissent et joignent l'utile à l'agréable.  

Auteur : Christophe Zemmour et Mathieu Garnier le 11 Juin 2014

 

 
L’Europe et l’Amérique du Sud sont les seuls continents footballistiques à avoir remporté la Coupe du monde, avec respectivement 10 et 9 trophées. Ce qui se traduit, avec le total de victoires, par 201 succès pour la première et 136 pour la seconde, si l'on se restreint aux confrontations strictes face aux autres continents.
 

Les nations inscrites à l’UEFA n’ont un bilan négatif que contre leurs homologues du CONMEBOL, avec 88 défaites pour 80 victoires. De ce point de vue, l’Amérique du Sud est seule à enregistrer un solde positif contre toutes les autres confédérations. L’Afrique et l’Asie se sont rencontrées 11 fois, avec un très léger avantage pour la seconde.

 

 

 



Avec autant de participations (plus de la moitié du total) et d’équipes qualifiées pour le Vieux continent, il est arrivé pas moins de 246 fois que des formations européennes s’affrontent. En comparaison, l’Amérique du Sud n’a fait se défier ses pays qu’à 19 reprises. La CONCACAF, la CAF et l’AFC présentent des assiduités très comparables, autour de la centaine de rencontres disputées – quasiment toujours contre les autres fédérations [1].

 

 


L’infographie exprime la domination des sélections majeures de l’Europe et de l’Amérique du Sud. On note, entre autres, qu'il n’y a que face à la France – et la Hongrie – que le Brésil a plus perdu que gagné. Ou encore l’Argentine contre l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Italie. La Nazionale n’a à rougir que devant la Seleçao, qui est la seule à l’avoir battue en finale (1970, 1994).

 

 

Sans surprise, les pays les plus souvent titrés (Brésil, Italie et Allemagne) sont aussi les plus présents, avec presque 100 apparitions pour la Seleçao et la Nationalelf, les seules à être au-dessus de 2 buts par match en moyenne. Tapent à la porte de cette catégorie prolifique, et composée surtout de nations assidues, l’Italie et l’Espagne, avec une moyenne à 1,57. La France se défend plutôt bien dans ce registre avec ses 1,77 pions, lui donnant un profil proche de celui de l’Argentine.
 

Le bas de l’infographie est occupé en majorité par des équipes africaines et asiatiques, reflétant également leur taux de participation et leur diversité. Constat analogue quand on trie par continent, l’AFC et la CAF ne présentant aucune formation au-delà de 1,5 buts et une majorité en-dessous de 0,92. Au contraire de l’Amérique du Sud, avec ses trois nations championnes du monde très prolifiques, et cinq autres moyennes. Un effet moyen très prononcé pour le CONMEBOL, tandis que l’Europe a finalement la distribution la plus équilibrée, avec une corrélation globalement positive entre participation et efficacité.
 


[1] À noter que l'ensemble des matches de l'Australie sont ici comptabilisés avec ceux de la Confédération asiatique de football, bien qu'elle n'y ait été affiliée qu'en 2006, ce qui explique en partie les statistiques de l’AFC et de l’OFC.

 

Réactions

  • Maniche Nails le 11/06/2014 à 08h52
    Tellement beau ce cercle ! Vous êtes d'ailleurs plutôt sens des aiguilles ou le contraire ?