Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

C'est quoi, un "club historique" ?

Infographies - L'expression "club historique" accorde abusivement ce statut à certains clubs, et en envoie d'autres aux oubliettes.

Auteur : Jérôme Latta le 18 Mars 2022

 

C'est quoi, un "club historique" ? L'appellation est en vogue pour désigner les grands clubs européens qui auraient la légitimité de leur ancienneté, par opposition à ces "nouveaux riches" qui briguent une place dans l'oligarchie du continent. 

Pourtant, à regarder le passé des uns et des autres en coupe d'Europe, on s'aperçoit vite que certains gros d'aujourd'hui ne l'étaient pas hier, et que beaucoup qui l'étaient hier ont disparu après le tournant des années 1990 celui de l'arrêt Bosman, de la Ligue des champions et de l'enrichissement des plus riches.

Pour aborder le sujet : 

- ci-dessous, les graphiques publiés dans le numéro 5 de la revue des Cahiers du football, mis à jour : ils proposent une chronologie détaillée des parcours européens des principaux clubs ;

- sur Une Balle dans le pied, un article et des graphiques établissant un classement des clubs selon leurs titres en coupes d'Europe, avant et après 1995. 

 

Pour agrandir les images, cliquez à droite (mais votez à gauche).

 

 

Pays-bas

 

 

Allemagne

 

 

Italie

 

 

Angleterre

 

 

Espagne

 

 

Portugal

 

 

France

 

 

Belgique

 

 

Écosse

 

 

Europe de l'Est

 

 

 LIRE AUSSI : Palmarès des clubs en coupes d'Europe avant et après 1995.

Réactions

  • Richard N le 19/03/2022 à 09h20
    Le terme de "club historique" est en effet galvaudé à force d'être utilisé à tort et à travers. C'est un peu comme tous ces mots, "mythiques", "légendaires", "emblématiques" que l'on emploie systématiquement pour donner de l'importance à un sujet (et je suis bien placé pour en parler, ayant moi-même usé et abusé de ces termes). L'heure est venue de renouveler notre vocabulaire :-)

  • gimlifilsdegloin le 20/03/2022 à 11h04
    Merci pour l'article sur Une balle dans le pied et pour cette jolie mise à jour des données ici. J'ai quand même une remarque : placer la rupture en 1995 n'est pas pertinent ; c'est à partir de la saison suivante (1996-1997) que l'arrêt Bosman est entré en vigueur, les réglements des ligues concernées n'étant logiquement pas modifiés en cours de saison. Avec ce filtre de lecture, les 2 titres européens français sont bien remportés avant le changement, de même que la totalité des coupes d'Europe de la Juventus, par exemple.

  • valdo le 21/03/2022 à 10h09
    Article éclairant et intéressant. Par contre, je suis dubitatif sur le lien entre club historique et coupes européennes. Alors ce sera sans doute l'objet d'un autre article mais des clubs comme le Rapid de Vienne, Ferencváros, l'Olympiakos, Sochaux ou le HAC s'inscrivent dans cette lignée à mon avis. La coupe d'europe c'est une autre histoire

  • Mangeur Vasqué le 21/03/2022 à 23h40
    Intéressant, merci. Ah, la « légitimité » d’un club, ou le degré de légimité, un débat vieux comme le foot. Dans les années 1920 déjà, des « parvenus » comme Chelsea (fondé en 1905) ou Arsenal (les Gunners, certes en D1 une bonne partie des années 1900, sous le nom de Woolwich Arsenal, mais sans faire d’étincelles, ils ne décollèrent vraiment qu’à partir de la fin des années 1920, un gros dopage financier leur valut le surnom de “bank of England”), étaient un peu regardés de haut par les supporters des « clubs historiques », pour le coup vraiment historiques (et donc vus comme plus légitimes) du Nord de l’Angleterre ou des Midlands, clubs créés bien plus tôt et installés de suite dans l’élite.

    J'veux pas dire mais y'a un oubli parmi « les imposteurs » dans « Une balle dans le pied » : Newcastle United, une coupe d’Europe (celle des villes foireuses, 1969 lien). D’autant plus une arnaque qu’ils n’auraient jamais dû y participer, ayant fini 10è de D1 la saison précédente. Heureusement, les Mags ont confirmé par la suite que s’ils étaient bien un vieux club ils n’en étaient pas moins un petit club à l’échelle nationale (à une ou deux périodes près, ères Kevin Keegan et Bobby Robson). Ça fait tout de même drôle de penser que les Mags établissaient des records mondiaux de transfert y’a 25 ans en gros (Alan Shearer, acheté 15 millions £ à Blackburn en 1996).

    A l’époque, le proprio était John Hall, qui avait racheté le club fin 1991 pour 3 millions £ (!), et était considéré comme un proprio très fortuné. Ce qui n’était pas le cas dans l’absolu, il avait réussi comme on dit (surtout qu'il partait de rien), il venait notamment de faire construire le Metrocentre en banlieue de Newcastle (pendant longtemps le plus gros centre commercial d’Europe, aujourd’hui en passe de se transformer en « white elephant », gouffre financier) mais c’était loin d’être un méga riche. Dingue de penser que même avec la création de la Premier League en vue, la grosse hausse droits TV, etc. quelques millions £ seulement suffisaient pour reprendre un club de D1 (certes, en l'occurrence, un minuscule club en termes d’importance, on est bien d'accord). Hall est arrivé au bon moment et à revendu en 2007, en association avec feu Freddy Shepherd, également au moment idéal (juste avant la crise de 2008. Vendu 134 m £, à Mike Ashley).

  • Jamel Attal le 22/03/2022 à 10h13
    Aucune date-pivot, forcément arbitraire, ne peut être entièrement satisfaisante, mais s'il faut en choisir une, je préfère 1995. D'un point de vue "historique", 1992 serait plus légitime, avec la création de la Premier League et de la Ligue des champions, à un moment où la croissance des droits TV a déjà amorcé la transformation de l'économie du football.

    En 1995, les effets de cette transformation se font déjà sentir, avec notamment les départs des meilleurs footballeurs français qui se multiplient, et l'année s'achève sur l'arrêt Bosman. Certes, comme tu le soulignes, son application survient la saison suivante, et il est vrai que faire passer les derniers titres des clubs français et de la Juventus dans "l'avant" est tentant… Mais les graphiques présentés ici permettent de placer le tournant où on veut :)

  • Jamel Attal le 22/03/2022 à 10h16
    Je n'ai pas désigné le NUFC parmi les "imposteurs" parce qu'il ne figurait pas parmi les membres de la Super Ligue. Même si on on peut désormais penser qu'il figurera probablement dans la prochaine tentative…

  • Mangeur Vasqué le 22/03/2022 à 22h10
    Oui, je sais, j’ai l’esprit mal tourné. Je n’ai pas pu résister, la catégorie « imposteurs » était trop tentante. Depuis que j’ai dû me rendre à l’évidence que les Magpies se maintiendraient cette saison, je somatise. Une pie s'est posée dans mon jardin l’autre jour et je me suis précipité dehors avec un filet pour la capturer et la cuisiner aux lardons & champignons. Évidemment, j’ai raté mon coup.

    Mon thérapeute foot me dit que j’ai juste besoin d’un peu de repos et que si Sunderland monte en D2, tout devrait se stabiliser dans ma tête à l’intersaison. Sauf si les imposteurs de Milton Keynes Dons montent à notre place, surtout si dans le même temps les vrais Dons (ceux de Wimbledon) descendent lien. C’est pas simple. Dans ce cas, il prévoit des séances supplémentaires.