Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.

le 13 Jan 2014

 

 

L'avantage d'un tel vainqueur, c'est qu'il permet de tordre le cou à l'idée que le Ballon de Plomb serait l'élection du "plus mauvais footballeur de Ligue 1". Avec Florian Thauvin, le malentendu est levé: quelle que soit la suite de sa carrière, il y a fort peu de chances que le plus jeune vainqueur de l'histoire du BdP (il va avoir vingt-et-un an dans quelques jours) devienne ce mauvais footballeur. En ce sens, le Marseillais s'inscrit plutôt, au palmarès, aux côtés de Fabrice Fiorèse (2004) et Benoît Pedretti (2005), eux aussi sanctionnés pour l'opportunisme de leurs choix de carrière. Mais cette fois, Thauvin a planté un nouveau jalon dans l'histoire du mercenariat des footballeurs en voulant rompre un contrat avant même d'avoir commencé à l'honorer. C'était trop, c'était plus que suffisant pour l'emporter avec une avance considérable, et un pied nickelé du mercato comme Florian Marange, son dauphin, n'y pouvait rien.
 

 

Ballon de Plomb 2013 Thauvin

 

Qu'on ne vienne pas dire que Thauvin l'a emporté sur sa notoriété: Issam Jemaa avait battu Yann M'vila, Moussa Maazou avait devancé André-Pierre Gignac, Yohann Demont n'avait fait qu'une bouchée d'Hatem Ben Arfa. Qu'on ne vienne pas non plus mettre ce titre sur le compte de la seule mobilisation lilloise: l'écart est trop conséquent, et il a été acquis dès les premières minutes du scrutin.


Plus vraisemblablement, cette victoire exprime l'exaspération très générale contre l'opportunisme des joueurs, opportunisme qu'on ne doit cependant pas leur imputer exclusivement. La comédie jouée par les dirigeants des clubs concernés est tout aussi édifiante, dans cette affaire: entre le manque de scrupules des uns (qui ne manqueront pas, en cas d'inversion des rôles, de geindre sur l'indignité des joueurs) et l'hypocrisie des autres (qui en ont profité pour réaliser une excellente opération financière), c'est le procès d'un football cynique qui est fait, un football insultant pour les supporters des deux camps et de tous les autres.
 

Le Ballon de Plomb, que beaucoup prennent plus au sérieux que nous-mêmes, n'a évidemment pas la vocation de rappeler les acteurs du football professionnel à un peu de raison. On se demande cependant quel message parviendrait à leur faire comprendre que le spectacle écœurant qu'ils donnent parfois finira bientôt par dégoûter ceux qui, au départ, aimaient le plus ce sport.
 

LE PORTRAIT DU VAINQUEUR
 


Les résultats du scrutin

4.673 votes confirmés par e-mail, exprimés du 3 au 10 janvier, soit 1.766 électeurs de plus que lors de l'édition précédente (sur une période comparable), 434 de moins qu'en 2011 (avec, alors, une semaine de plus pour voter).

 

Ballon de Plomb 2013;résultats du scrutin

 

Plus de la moitié des suffrages pour Thauvin, cela constitue une victoire écrasante qui relègue très loin Florian Marange et Jordan Ayew, au coude à coude sur les autres marches du podium avec moins de 14%. Les deux joueurs incarnaient deux conceptions opposées du trophée, le Bordelais pour un BdP "victime du foot" et le néo-Sochalien pour un BdP "tête-à-claque". Alou Diarra a résisté (9,2%), mais échoue dans la course au titre pour la troisième fois consécutive.


Joey Barton (4,7%) et David Bellion (3,7) se partagent les miettes. La non-attribution, qui avait atteint la deuxième place l'an passé, figure à la dernière position, ce qui suggère que la pénurie de candidats se mesure peut-être plus en quantité qu'en légitimité...
 


Le palmarès

2003 : Francis Llacer
2004 : Fabrice Fiorèse
2005 : Benoît Pedretti
2006 : Bernard Mendy
2007 : Matt Moussilou
2008 : Frédéric Piquionne
2009 : Mateja Kezman
2010 : Yohan Démont
2011 : Moussa Maazou
2012 : Issam Jemaa
2013 : Florian Thauvin

 

Réactions

  • Josip R.O.G. le 13/01/2014 à 11h03
    Connait-on le vote des Cédéfistes?

  • pipige le 13/01/2014 à 11h07
    J'avoue ma grande surprise à la vue des résultats, en particulier d'un si grand écart entre le 1 et le 2.


  • Papin Jour Pape toujours le 13/01/2014 à 11h14
    Thauvin ? Aïe...

  • Pascal Amateur le 13/01/2014 à 11h19
    Eh bien maintenant on peut mettre l'ode à Thauvin.

  • Papin Jour Pape toujours le 13/01/2014 à 11h19
    @ Josip

    Ca me semble difficile dans la mesure où le vote se fait par mail...

  • Jean-Luc Skywalker le 13/01/2014 à 11h24
    J'avais voté pour lui tout à fait pour les raisons listées dans l'article. On peut ergoter sur le fait qu'il soit bon footballeur et qu'il ne serait donc pas éligible. A partir du moment où il était dans la liste, on peut donc voter pour lui, et c'était évident qu'il allait gagner haut la main. C'est bien, ça a le mérite de montrer qu'on ne peut pas se foutre de la gueule du monde impunément (si tant est que ce trophée soit vraiment une punition pour son lauréat). Le jour où Thiriez sera dans la liste, ce sera un plébiscite digne de Ben Ali vous à coup sûr.

  • Papin Jour Pape toujours le 13/01/2014 à 11h24
    @ Josip

    Ca me semble difficile dans la mesure où le vote se fait par mail...

  • Jean-Luc Skywalker le 13/01/2014 à 11h25
    Je me suis pas relu hein...

  • Di Meco le 13/01/2014 à 11h25
    Une seule chose à dire à propos de ce vote :
    "The yes needs the no Thauvin against the no."

  • Licha Sauvage le 13/01/2014 à 11h32
    48%, la vache... déjà que je ne m'attendais même pas à le voir élu...