Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Génération ZZ

Autoportrait craché : Christophe Dugarry – Je suis la mèche la plus rebelle du football français depuis la retraite d'Olivier Rey. Et comme consultant, il n'y a pas mieux placé que moi.

Auteur : Thibault Lécuyer le 23 Mars 2010

 

Je suis longtemps passé pour un paria. Un incompris trop sensible qui avait besoin d'être aimé. Vous imaginez un personnage de Marc Levy porté à l'écran par Ron Howard? Voilà. Je vous ai bien eus. Sarkozy a réussi à faire avaler qu'il avait changé à trois mois des élections. Je n'ai pas eu besoin de plus pour devenir médiatiquement impitoyable.


C'est Mathoux qui me l'a dit quand il a confirmé ma période d'essai: "S'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, tu dois avoir le QI d'un prix Nobel". Et pas un prix Nobel version Lech Walesa un soir de réveillon. Vous vous souveniez que Walesa avait eu le prix Nobel? Non? Lui non plus, à cause de la soirée qui a suivi la remise du prix. Il paraît que l'expression "se mettre une mine" vient de là. On aurait dit Govou à Séoul fêtant sa première Peace Cup.

dugarry_auto_1.jpg

J'avoue, pendant ma carrière j'ai un peu surjoué mon émotivité. Mais je peux le dire maintenant: dans le football il faut surtout savoir s'en prendre plein la poire. Comme pour le concept de frappe préventive, c'est un point de vue plus facile à appréhender quand on est du côté de ceux qui tapent. Marcel Desailly s'est évertué à l'expliquer à Sagnol en 2006. Qu'est-ce qu'on s'est marré tous les deux à relire les numéros de L'Équipe de 1997 pour trouver des formules à balancer sur les Bleus.


Desailly, quand on a commencé à l'appeler The Rock en Angleterre, il y a eu une erreur de traduction. On a tous cru qu'ils l'appelaient le roc, alors que c'était le roque, comme aux échecs: action d'échanger ses positions ni vu ni connu. Depuis qu'il est consultant internationalisé et multidiffusé, sur la BBC ils le surnomment Rock'n'Payroll. C'est Marcel qui a m'a appris à jouer au bonneteau avec mes idées. Depuis, Jean-Pierre Bernès a proposé de me donner des cours de morale.


Dugarry coupeur
Je suis devenu si fort pour défendre les idées contraires à ce que j'ai toujours représenté que Vincent Peillon m'a demandé de bosser à la rénovation du PS. Ma carrière chaotique les a sûrement touchés. La belle gueule obligée de revenir dans son patelin parce qu'elle s'est vautrée chez les grands, ça a dû leur rappeler Ségolène Royal. C'est que les grands n'ont pas été tendres avec moi. Quand je suis arrivé à Barcelone en provenance de Milan, avec ma dégaine de drag-queen un lendemain de cuite, Van Gaal m'a surnommé "les talons italiens".


Sur le marché du virage à 180 degrés, j'ai deux maîtres: Jean-Michel Larqué et Jacques Séguéla. Séguéla est imbattable: changer de candidat entre les deux tours de la présidentielle, personne ne fera mieux. Mais Larqué, je lui tire mon serre-tête. Réussir à donner des leçons quand on a sa carrière d'entraîneur et sa capacité à changer d'avis dans son taxi entre TF1 et RMC, respect. Quand j'ai commencé dans le métier c'est lui qui m'a donné le meilleur conseil: "Si à quarante ans tu n'as pas de tête de Turc, tu as raté ta vie".


Dugarry poteur
Pour être sûr, j'ai pris Brandao et Domenech. Raymond c'était pour faire comme les copains. Il y a eu la Génération X, la Génération Y. De trois coups de tête, Zidane nous a transformés en génération ZZ, aussi appelée Génération mythes errants. Lizarazu, Lebœuf, Pires, la fine équipe. ?Bixente, on s'est habitué à l'appeler par le diminutif de son nom, Liza. Mais depuis qu'il fait notre SAV dans son émission culturelle sur RTL (Le Basque et l’enclume, incarnées par la même personne), Manu Petit utilise le diminutif de son prénom: c'est notre bitch.


Le temps joue pour moi. Dans dix ans, les abonnés auront été lobotomisés par les analyses de Ménès. Ils auront oublié le joueur que j'étais. On dit que comme le vin, les hommes s'améliorent avec le temps. Mais de n'importe quelle piquette, on peut tirer un excellent vinaigre.



Le diaporama de Christophe Dugarry?
dugarry_auto_diapo.jpg

> Autoportrait craché : Pierre Ménès
> Autoportrait craché : Michel Seydoux

Réactions

  • Raspou le 23/03/2010 à 03h03
    Ah non ah non, y a deux trucs qui marchent pas!

    Le roque en anglais, c'est "the castle".

    Et z'avez pas interverti nom et prénom chez Bitch Liza?

    Oui, je sais, à cette heure-là, je suis un peu tatillon.

  • Qui me crame ce troll? le 23/03/2010 à 08h58
    J'aime bien la phrase de fin !

  • MarcoVanPasteque le 23/03/2010 à 09h19
    Très bonne cette tartine de rire pour le petit déjeuner. Merci.

  • vendek1 le 23/03/2010 à 10h42
    Génération mythes errants. Lizarazu, Lebœuf, Pires, la fine équipe

    ______________________

    Ouais, ouais ! Vous pouvez vous moquer ...
    Vous verrez quand Leboeuf aura gagné Koh Lanta !

  • wedr2 le 23/03/2010 à 10h55
    Très très bieng, mais Dugarry Coupeur quand même...

  • jeronimo le 23/03/2010 à 10h56
    Mais, je suis le seul ici à ne pas détester notre comtesse Du Garry nationale ?

    Quitte à faire le mouton de Panurge (meilleur consultant selon l'Equipe Mag), je ne le trouve pas inintéressant à entendre pendant un bon match. Il a ses errances, en particulier à l'encontre (parfois) du corps arbitral et de Domenech (plus souvent), mais avec ce que nous avons dans les loges des commentateurs, nous n'avons pas le luxe de faire les difficiles.

    J'avais beaucoup aimé son best-of pour le micro de Plomb (flemme de chercher le lien). C'était pas du Leboeuf quoi.

    Je ne sais pas, mais moi Dugâchis, c'est autant la langue contre l'AfSud, le col relevé du maillot, le fantastique lob contre Sainté, les larmes dans les bras de Zizou, que l'incroyable raté contre le Brésil. Et comment oublier sa légendaire désinvolture lorsque, cheveux aux vents et maillot encore taché de sang, il envoyait son 45ème crochet extérieur sur l'aile gauche dans la même partie...

    Bref publier un autoportrait dans la lignée de celui de l'ignoble Ménès, ça me tarabuste ! Mais ne dit-on pas que l'on peut rire de tout ?

  • Tonton Danijel le 23/03/2010 à 11h02
    jeronimo
    mardi 23 mars 2010 - 10h56
    Mais, je suis le seul ici à ne pas détester notre comtesse Du Garry nationale ?

    > Je préfère comme toi rester sur l'image du joueur qui n'était pas le dernier à mouiller le maillot sur le terrain, et de l'excellent comparse de Josse à la coupe du monde sur M6.

    Bref publier un autoportrait dans la lignée de celui de l'ignoble Ménès, ça me tarabuste ! Mais ne dit-on pas que l'on peut rire de tout ?

    > Et sur tout le monde! Les CdF ne vont pas s'amuser à taper tout le temps sur les mêmes. Et pour Duga, le cas est particulier vu que les CdF l'avaient trouvé assez prometteur lors du mondial. Raison de plus pour pointer qu'il part en vrilles depuis son entrée sur Canal +.

  • MarcoVanPasteque le 23/03/2010 à 11h05
    Fait pas ton Candide jeronimo, si tu enlèves la fin du précepte, ça n'a pas le même sens. La phrase exacte c'est "On peut rire de tout mais de n'importe quoi".

  • Qui me crame ce troll? le 23/03/2010 à 11h16
    Je l'aime bien aussi le Dugarry, d'ailleurs je l'aimais bien en tant que joueur. J'aime sans doute les causes perdues puisque je ne trouve pas Menes si inintéressant (bon je ne lis que son blog).

  • jeronimo le 23/03/2010 à 11h32
    En y repensant deux secondes, j'y vois une analogie avec Thierry Gilardi, que je ne pouvais (vraiment) pas blairer... jusqu'à ce qu'il ne disparaisse et soit remplacé par vous-savez-qui.

    Si demain Dugarry disparaissait du PAF, je suis certain que beaucoup le regretteraient pour son enthousiasme et son franc-parler (dans le bon sens du terme, pas le sans-langue-de-bois hein), moins que pour la rigueur tactique de ses analyses.

    Vous préféreriez Desailly peut-être ?