Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Comment s'organise la Coupe du monde ?

La Coupe du monde en infographies / 2 - Après les bonnes têtes des vainqueurs, quelles sont celles des pays organisateurs, quel est leur parcours? Comment le calendrier a-t-il évolué et quelles ont été les affluences?

Auteur : Christophe Zemmour et Mathieu Garnier le 4 Juin 2014

 

 
On l’a vu avec la première partie de cette série, organiser un Mondial est loin de garantir le succès final. En revanche, il est très improbable qu’un pays hôte effectue un parcours catastrophique. L’Afrique du Sud est l’unique nation d’accueil à ne pas avoir franchi la barrière du premier tour. Les USA en 1994 et la France en 1938 chutent à sa sortie face au futur vainqueur, respectivement le Brésil et l’Italie.


[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

Infographie parcours des pays organisateurs de la coupe du monde


 

Quant à eux, le Chili 1962 et la Corée du Sud 2002 ont poussé la belle aventure jusque dans le dernier carré, stade où les Italiens en 1990, et dans une moindre mesure les Allemands en 2006, considèrent avoir échoué. De même que le Brésil en 1950, victime de l’Uruguay en “finale” et qui bannira son maillot blanc d’alors, avant de faire subir le même sort à la Suède huit ans plus tard et d’en faire les deux seuls cas de ce type.
 


La Coupe du monde a adopté trois types de formats: une invariable première phase de poules suivie d’un second tour de groupes soit final, soit qualificatif pour une demie ou une finale, soit enfin à élimination directe. Le premier cas n’a été expérimenté qu’une seule fois, en 1950, où les circonstances ont fait que le dernier match entre la Selecao et la Celeste a pris des allures de finale, dans laquelle un nul suffisait à l’une et une victoire était impérative pour l’autre.


[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

 

 

La compétition a majoritairement adopté un format comprenant une seconde phase à élimination directe. Elle a expérimenté un tour de poules à quatre équipes suivi d’une finale (1974 et 1978), puis à trois formations qualificatif pour une demie (1982). Le Mundial espagnol a constitué une première adaptation à une compétition à 24 équipes, avant de laisser place à un système permettant aux meilleurs troisièmes d’atteindre les huitièmes. “Problème” résolu avec le format à 32, instauré lors de France 1998.


 


Même si elle a connu quelques plateaux sur des séries de trois à quatre phases finales, lui donnant ainsi une allure en escalier, l’affluence totale de la Coupe du monde a une évolution globalement à la hausse. Son maximum a été atteint lors de l’édition américaine, pic approché par Allemagne 2006 et Afrique du Sud 2010 qui semblent définir un nouveau seuil situé au-dessus des 3 millions de spectateurs. L’affluence moyenne a connu, elle, des creux notables, en 1934 et 1938 puis entre 1954 et 1962, avant de se maintenir assez solidement autour des 50.000, excepté évidemment le cas de USA 1994.
 


La WorldCup 94 aura été très estivale (17 juin-17 juillet), décriée à cause de ces matches disputés à des moments chauds de la journée. On remarque aussi que la tendance à débuter la phase finale fin mai n’est pas si rare, même si la majorité des rencontres se déroulent à la mi-juin.


[cliquez sur l'image pour accéder à l'infographie interactive]

 


 

On ne dépasse pas, sauf exceptions (Uruguay, Angleterre) la mi-juillet, et on observe une stabilisation de la durée totale autour d’un mois, avec une répartition plutôt homogène en termes de nombre de matches, les jours à quatre rencontres correspondant désormais à la fin de la phase de poules: toutes les équipes d’un même groupe jouent simultanément, jurisprudence RFA-Autriche 1982 oblige.

 

Réactions

  • José-Mickaël le 04/06/2014 à 12h24
    Une petite remarque : en 1954 le premier tour ne se jouait pas en trois matchs mais seulement deux. Ça a l'air bizarre (puisqu'il y a quatre équipes par groupe) mais c'est ainsi. Il est vrai que certaines équipes (au moins l'Allemagne et la Turquie) ont joué trois matchs, mais c'est en cas d'égalité de points au classement : on jouait un match d'appui (du coup l'Allemagne et la Turquie se sont rencontrés deux fois...) D'ailleurs il y a aussi un système de match d'appui en 1958, ce qui fait que certains (seulement deux équipes, je crois) ont joué quatre matchs de premier tour.

  • José-Mickaël le 04/06/2014 à 12h26
    Ah, et en 1986, c'est le même système pour le deuxième tour qu'en 1990, pas qu'en 1982. Celui de 1982 (quatre poules de trois) n'a eu lieu qu'en 1982.

  • bcolo le 04/06/2014 à 13h24
    Pour 1954, le principe était que les deux têtes de série ne se rencontraient pas entre elles.

  • la rédaction le 04/06/2014 à 14h14
    Mis à jour : merci de votre vigilance.

  • TiramiSuazo le 04/06/2014 à 16h04
    Quant à eux, le Chili 1962 et la Corée du Sud 2002 ont poussé la belle aventure jusque dans le dernier carré, stade où les Espagnols en 1982, les Italiens en 1990, et dans une moindre mesure les Allemands en 2006, considèrent avoir échoué.
    ====
    Les Espagnols n'ayant pas atteint le dernier carré, il faudrait corriger cela aussi.

  • Ba Zenga le 04/06/2014 à 16h28
    Corrigé, merci.

  • theviking le 05/06/2014 à 09h41
    Intéressant, je savais pas du tout que la coupe du monde 94 avait été celle avec le plus d'affluence.
    Par contre, je sais pas trop comment comprendre la tableau avec les formats de compétitions : quand il n'y a qu'un G, ça veut dire qu'il n'y avait qu'un match de poule ?

  • José-Mickaël le 05/06/2014 à 13h20
    Si tu fais allusion à 1934 et 1938, il s'agissait d'un 1/8 de finale.

  • Le Meilleur est le Pires le 11/06/2014 à 14h21
    Il me semble, en effet, que 34 et 38 justement ne comportaient pas de match de poule, si je ne m'abuse.