En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Cacamiseta 2018 : les candidats

La neuvième édition de l'élection du pire maillot d'élite organisée par Lucarne Opposée n'est pas la moins fournie en horreurs. Lequel des dix candidats pourra déstabiliser l'ogre bordelais, bien décidé à garder son titre?

Auteur : La rédaction le 15 Mars 2018

 

 

C'est le moment que vos zygomatiques attendent plus que vos rétines. Une plongée dans le n'importe quoi vestimentaire où, année après année, les équipementiers rivalisent d'imagination pour se mettre à la hauteur de Bordeaux. Les Girondins, seuls doubles vainqueurs et tenants du titres, n'ont plus rien à prouver mais continuent pourtant à se remettre en question. L'orgueil du champion, sans doute. Lucarne Opposée a exploré le musée des horreurs, suivez le guide!

 

Cette neuvième édition est tout aussi relevée que les précédentes et certains regretteront que leur favori n'ait pas passé le difficile cap de la sélection. Comme chaque année, et à l'image de cette tenue de Wycombe rendant probablement hommage à Jorge Campos ainsi qu'aux paquets de Skittles, les clubs des divisions inférieures, non-éligibles, sont volontairement allés très loin dans le n'importe quoi. Ces méritants recalés sont présentés ici. La rédaction soulignera notamment le maillot de l'Atlético Astorga, qui rend plus hommage au catcheur Giant Gonzalez qu'à David. Les candidats, eux, sont là.

 

 

 

  

 

Passion rayures

Verticales ou horizontales, les rayures continuent à orner ces maillots d'un goût douteux. Et ils posent pas mal de problèmes. Du côté de Bursaspor, on trouve ainsi un genre de spirale qu'on croirait sorti d'une illusion d'optique. Attention cependant: ici, fixer l'écran ne fait pas apparaître un visage mais simplement un bon gros mal de tête. Pour Huddersfield, on est en revanche plus proche de l'onde radio dessinée par un enfant de cinq ans, sans qu'on sache exactement expliquer l'organisation géométrique du maillot. 
 

Ces deux premiers suspects, très impressionnants (qui a pensé à associer ce rouge avec du noir et blanc à Huddersfield??), sont rejoints dans le n'importe quoi par les combinaisons irrégulières de vert du Sporting et de Feyenoord ou les gribouillages sur les bandes de l'Espanyol. Le modèle n'a aucune cohérence esthétique et les couleurs douteuses viennent ajouter une touche de folie – ou faire diversion. Troublé, le spectateurs ne sait plus où regarder.

 

[cliquez sur l'image pour qu'elle fasse plus mal]

 

La liste est complétée par deux ambitieux sortis de leur zone de confort, Bruges et la Juventus, qui partent dans une direction chromatique totalement opposée à leur logo et au bon goût. On trouve aussi Fribourg et son motif forestier, et Utrecht, digne représentant de la filière rose, utilisé ici dans un dégradé pyramidal qui met bien en valeur le nom du sponsor. Lequel, renseignement pris, met également un rose agressif partout sur son site.

 

Et puis, au milieu de tout ça, il y a le taulier girondin. Que dire de neuf? Et bien que Puma, sans pouvoir égaler le maillot incroyable de l'an dernier, surnommé "le Maazou textile" dans le milieu de la couture, a bien cerné ce qui faisait sa force: le rose fluo. Présent par touches autour d'une nuée de noir sur une tenue sans scapulaire, il apparaît également sur le logo. Un hommage au tuning? Pas tout à fait selon le site du club, pour qui il "fait écho à un sport iconique et incontournable de notre région: le surf. Il s’inspire des combinaisons en néoprène chères aux surfeurs et véhicule son énergie grâce à une combinaison de couleurs modernes et audacieuses." Malheureusement, seul Videoton aura eu l'occasion d'affronter les héritier de Kelly Slater.

 

Si l'une de ces tenues vous a véhiculé de l'énergie, c'est le moment de la soutenir. Vous avez jusqu'au mardi 20 mars pour voter.

 

 

PALMARÈS
2010 : Bordeaux
2011 : Auxerre
2012 : Evian Thonon Gaillard
2013 : Barcelone
2014 : Liverpool
2015 : St Mirren
2016 : FC Köln
2017 : Bordeaux

Réactions

  • Redalert le 15/03/2018 à 02h09
    Je dois vraiment pas être doué mais, comment qu'on vote sur mobile ???

  • Tonton Danijel le 15/03/2018 à 08h23
    En effet, le lien donné en bas de page n'est pas bon (j'atterris sur les mention légale de lucarne opposée).

    J'ai pu quand même accéder au bureau de vote à partir du site.

    Sinon, le maillot d'Huddersfield, il donne quoi quand on a branché le décodeur?

  • OLpeth le 15/03/2018 à 08h49
    Entre la trahison de couleur de la Juve et l'horreur sonique d'Huddersfield (ça ressemble à un diagramme de fréquences), mon cœur balance. Mais je récompense l'innovation, ce sera les Anglais.
    A quand un diagramme d'effet doppler sur un maillot ?

  • Ba Zenga le 15/03/2018 à 09h31
    Longtemps hésité entre Huddersfield et Utrecht, puis finalement Freiburg a fait un baroud d'honneur de dernière minute qui lui a valu mon vote.

  • Parkduprince le 15/03/2018 à 09h59
    il manque ce maillot ... lien

  • McManaman le 15/03/2018 à 10h17
    Pour Huddersfield, aussi laid soit-il, ce n'est pas une innovation, mais la reprise de l'atrocité portée en 91-92, époque parmi les plus sombres de notre histoire en terme de maillots (surtout en Angleterre).

    lien


  • Sens de la dérision le 15/03/2018 à 10h19
    En fait, les équipementiers semblent avoir deux idées principales : innover pour faire des horreurs OU reprendre des maillots historiques s'ils sont affreux.

  • Redalert le 15/03/2018 à 10h56
    Sur PC c'est plus facile et mon choix s'est porté sur celui d'Huddersfield, il fait tellement mal aux yeux ! J'ai découvert celui d'Utrecht hier sur FIFA en me disant qu'il ferait un bon candidat (avec mention pour le sponsor Zorg).

    Dans les recalés, c'est très dommage pour certains, le bariolé jaune hommage à Campos est magnifique.

    Encore une belle année pour les ophtalmos.

  • Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà le 15/03/2018 à 19h30
    Moi j'aime bien celui de la Juve. Forcement qu'ils doivent trahir leurs couleurs puisque l'idee des maillots 2nd, c'est de pouvoir jouer contre des equipes qui jouent avec les memes couleurs que toi.

  • Jeff Tran Hui le 15/03/2018 à 19h49
    Pour moi Huddersfield a une longueur d'avance.

    Paradoxalement je trouve la rangée du bas "pas si pire".

La revue des Cahiers du football