Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Bale 2018, Gareth Air Wales

Un jour, un but - Le 26 mai 2018 à Kiev, Gareth Bale exécute une reprise de volée ahurissante qui donne au Real sa troisième Ligue des champions consécutive. 

Auteur : Christophe Zemmour et Richard Coudrais le 26 Mai 2022

 

Gareth Bale vient tout juste d'entrer en jeu à la place du décevant Isco. Il se porte dans la surface de réparation, aux côtés de Benzema et Cristiano Ronaldo, reconstituant le trio BBC qui fait la joie de la presse madrilène, en réponse au MSN du FC Barcelone.

 

 

Le Brésilien Marcelo, de l'aile gauche, adresse un centre aérien vers la surface. Benzema et Ronaldo sont trop avancés. Un mètre derrière eux, le Gallois comprend également que la trajectoire du ballon passera dans son dos, à moins de tenter un geste fou.

Qu'il tente : il s'élève dos au but pour reprendre de volée le ballon du pied gauche, se jette très haut et frappe le ballon comme il vient, lequel part quasiment à la perpendiculaire. Loris Karius, le gardien de Liverpool, surpris par la folie du geste, est irrémédiablement lobé.

 

 

Quelque chose de Zidane et de Cristiano

C'est un but renversant qui est marqué ce soir-là, le 26 mai 2018 au Stade olympique de Kiev, à la 64e minute de la finale de Ligue des champions qui oppose Liverpool au Real Madrid. Sur le banc de touche, Zinédine Zidane, l'entraîneur du Real, ne cache pas combien il est impressionné par ce but.

Lui-même avait été l'auteur, en 2002 à Glasgow, d'un but de volée comparable, non pas dans la forme, mais dans l'audace avec laquelle le geste a été exécuté. Devenu entraîneur, ses relations avec Gareth Bale ne sont pas toujours simples, mais le Français admet qu'il a trouvé un successeur sur ce plan.

Gareth Bale célèbre son but aérien en faisant l'avion vers le drapeau de corner puis se laisse glisser à plat ventre sur la pelouse. Ses coéquipiers se jettent sur lui : Marcelo, l'auteur de la passe, puis Kroos, Sergio Ramos, Casemiro, Benzema, Ronaldo, Varane, Nacho... 

Parmi eux, Cristiano Ronaldo a su apprécier en connaisseur. Deux mois plus tôt, le Portugais a marqué un but très comparable à Turin : une reprise en retourné parfait contre la Juventus en quart de finale aller, acclamé comme le plus beau but de l'année. La gestuelle de Bale est probablement moins gracieuse, mais n'en demeure pas moins spectaculaire.

Les joueurs de Liverpool pensaient avoir fait le plus dur, dix minutes plus tôt, en égalisant par Sadio Mané. Mais les Reds ne sont pas épargnés par le sort durant cette soirée ukrainienne. Leur meilleur joueur, l'Égyptien Mohamed Salah, est contraint de sortir après une demi-heure de jeu, victime d'une clé de bras de Sergio Ramos qui lui a déboîté l'épaule.

La passe de trois

En deuxième période, c'est le gardien Loris Karius qui fait des siennes. Il relance un ballon à la main vers un coéquipier, mais n'a pas vu Karim Benzema, à son côté, qui tend la jambe pour dévier la trajectoire du ballon et le regarder rouler vers la cage. Le dernier Français à avoir marqué en finale de Ligue des champions, c'était Zinédine Zidane...

À 2-1 pour le Real, le Gallois, en pleine confiance, envoie d'une lointaine frappe du gauche un ballon que le malheureux Karius voit glisser sur ses gants. Si le Gallois vit une soirée de rêve, celle-ci est un cauchemar pour le gardien des Reds, coupable de deux grosses erreurs.

Dix jours après la finale, on diagnostiquera à l'Allemand une commotion cérébrale qui aurait été provoquée par un coup à la tempe que lui avait asséné Sergio Ramos en début de seconde période. Sans doute l'explication de sa fébrilité. On se demande dès lors qui, de ce troisième titre européen consécutif du Real, est le véritable héros : l'aérien Gareth Bale ou l'obscur Sergio Ramos ?

Ce but répond à celui de Ray Kennedy en 1981, qui avait permis à Liverpool de battre le Real Madrid au Parc des Princes, et donné au club anglais sa troisième Coupe des clubs champions européens.

En 2022, les deux clubs se retrouvent pour la troisième fois en finale. Celle-ci devait avoir lieu à Moscou, mais elle sera finalement organisée au Stade de France. Liverpool y voit un bon augure.

Réactions

  • Tonton Danijel le 26/05/2022 à 20h27
    "Celle-ci devait avoir lieu à Moscou, mais elle sera finalement organisée au Stade de France."

    Euh, non, pas à Moscou, mais à Saint-Petersbourg, non?

  • Ba Zenga le 26/05/2022 à 23h35
    Oups oui, tu as raison. Dame Rédac, possible de faire la modification svp?

  • Seven Giggs of Rhye le 27/05/2022 à 16h05
    Merci pour l'article, c'est toujours un plaisir de revoir ces buts. Je dis ces buts parce que je suis allé voir pour la centième (millième ?) fois la volée de Zidane contre Leverkusen. 20 ans après, j'ai toujours les mêmes émotions.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.