Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Antoine Griezmann, l’avènement du patron

Euro : les Cahiers sur lemonde.fr  Au fil de la compétition, Didier Deschamps a confié les clés de l’équipe de France à l’attaquant de l’Atlético. Et ce sera encore le cas ce soir face au Portugal de Ronaldo.

Auteur : Christophe Kuchly le 10 Juil 2016

 

 

Un taxi, un aller-retour Le Havre-Paris, une boîte de nuit et, surtout, une élimination trois jours plus tard lors d’un match de barrage décisif. Octobre 2012, la France se remet tant bien que mal d’un Euro qui laisse une sale gueule de bois, entre une élimination en quarts de finale et la convocation de quatre joueurs par la commission de discipline de la Fédération pour des écarts de comportement.

 

L’image de l’équipe nationale et des footballeurs en général, toujours écornée par le Mondial deux ans avant, doit être immaculée. La posture prend cependant un nouveau coup: cette fois, ce sont les Espoirs qui sont sur le banc des accusés. La virée nocturne de cinq joueurs, pourtant bien loin des dix pintes avalées par Ray Parlour avant le match du titre contre Manchester en 2002 ou des improbables soirées de Ronaldinho et tant d’autres, passe très mal après la défaite 5-3 contre la Norvège. Parmi les fugueurs: Antoine Griezmann. Un garçon sans antécédents, mais puisqu’il faut désormais être exemplaire…

 

L’histoire devrait relever de l’anecdote, mais une fois médiatisée, ses conséquences sont grandes : suspendu plus d’un an de toute sélection nationale, l’attaquant prend de l’ampleur en club et son talent devient dur à ignorer. Il marque le but qui envoie son club, la Real Sociedad, en barrages de la Ligue des champions puis l’aide à se qualifier contre Lyon d’une superbe volée acrobatique, terminant l’année civile 2013 avec plus de ballons mis dans les filets que n’importe quel autre Tricolore (18 dont 11 sur les 15 matchs de la saison 2013-2014). (...)

 

 

 

 

Lire l'article :

Réactions

Aucune réaction