Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La Gazette de la Ligue 1 : 37e journée

Auteur : Alex Lagazette le 23 Mai 2013

 

 

Les résultats de la journée
Paris SG 3 - 1 Stade Brestois
Evian Thonon Gaillard FC 2 - 0 Valenciennes FC
AS Saint-Etienne 2 - 0 Olympique Marseille
ES Troyes AC 1 - 0 Girondins Bordeaux FC
Stade de Reims 1 - 0 FC Lorient
Montpellier HSC 0 - 0 Lille OSC
Stade Rennais 1 - 1 Ajaccio AC
OGC Nice 1 - 1 Olympique Lyonnais
AS Nancy Lorraine 1 - 2 SC Bastia
FC Sochaux 1 - 2 Toulouse FC

 

 

Le Classement en relief

Le CER prend trop de place, cliquez dessus pour le retrouver dans ses proportions originelles.
 

 

 

 

 

 

Les gestes


Les deux scuds d'Ibrahimovic. S'il a tiré aussi fort, c'est sûrement parce qu'il visait Papin sur le plateau de BeIn Sport.


Le solo de Khlifa, qui refuse de voir son quart d'heure de gloire s'éteindre: grand pont à l'entrée du rond central, course effrénée puis frappe chirurgicale de trente mètres au ras du poteau. Il rajoute même une passe décisive sur le but du 2-0.
 

La Kartoffeln de Clément Grenier qui ressuscite un instant Juninho dans l'équipe lyonnaise.

 

 

 

 


D'abord les Verts qui gagnent un truc en foot, maintenant le retour des phares jaunes, mais où s'arrêtera le revival des 70's ?

 

 

 

 

 

La minute

La minute zlatanesque de Zlatan Ibrahimovic
“C’est un honneur pour moi de recevoir ce trophée, un double honneur de le recevoir des mains de David Ginola. Car il faut savoir que je respecte tous les joueurs de football. Qu’il n’aille pas s’imaginer qu’il soit le seul que je respecte.” (Canal+) 

 

 

 

 

 

L'équipe-type mystère


Ce onze-type réunit des joueurs ayant vécu un peu le même genre de saison...

  


Réponse de la dernière fois : tous les joueurs ont été prêtés par un club de L1 à un club de L2 durant leur carrière.

 

 

 

 

 

Les observations en vrac


Les dirigeants qataris sont insatiables : avec leur maillot Playmobil by Mondrian, ils se positionnent sérieusement pour la Cacamiseta 2013.
 

À l'issue de la 37e journée, les Troyens atteignent leur meilleur classement depuis la première journée: 18e.
 

Vu que les "plus beaux buts" choisis pour les trophées de l’UNFP sont presque tous des gestes individuels, il faudrait créer la catégorie de la plus belle action collective.
 

Le Stade Brestois 29 affiche 29 points et un solde de -29 buts... à une journée près c'était inscrit dans les annales pour l'éternité...
 

Si vous cherchez un exemple de stat à la con, on a vu ça.
 

Il aura fallu trente-sept journées à Lyon pour comprendre que c'était plus facile de marquer sur un coup franc direct quand on laissait Greninho s'en charger.
 

Diawara ouvre le score pour Ajaccio sur un coup de flipper, et obtient du même coup un point et une extra ball pour le maintien.
 

Ilan, Modeste et Grégorini sont impliqués dans un des plus beaux buts de la journée. Ça n'était pas Nancy-Bastia, mais le retour des morts-vivants.
 

Sinon, Philippe Carayon a fait sur Canal+ un reportage mettant en scène Valencygne, la mascotte du VAFC. On aurait aimé vous en dire quelque chose, mais le choc a été trop violent. Il est possible que des dommages irréversibles aient été infligés à la frontière entre le premier et le deuxième degré.

 

 

 

 

 

Le rébus officiel 

 


 

[Réponse de la dernière fois : Jonathan Pitroipa / jaune - at - tant pis - trois pas].

 


 

 

 

 

Les immanquables de la semaine


Inter Verdi-Bayern Wagner, le match du bicentenaire en live chez Slate.


Brésil 2014 : les stades de Recife et Brasilia inaugurés – des images sur info-stades.fr.
 

Horsjeu.net démonte un édito de Pierre Siankowski.
 

La rumeur de départ d’Ancelotti n’est pas une information, explique Deux pieds décollés.
 

Ornithologie : des aigles qui ressemblent à Arsène Wenger, ou l’inverse.
 

L'analyse du nouveau logo de l’OGC Nice par Moustache FC.

 

 

 

 



À quelques mètres de là, Franck Ribéry est bien embêté: sa blague l'empêche de satisfaire au contrôle antidopage.

 

 


 


La stat utile


Est-ce que la distance à parcourir pour un déplacement à l’extérieur a une incidence sur le nombre de points rapportés? La réponse à cette question varie selon l’époque considérée. De 1932 à 1992, la corrélation est nette et assez continue: plus le voyage est long, plus la moyenne de points pris baisse. Depuis 1992, qu’il y ait 250 ou 800 kilomètres à parcourir, le rendement (un peu moins d’un point par match) varie peu. Les équipes rapportent également plus de points (0,98) lors des deux dernières décennies que lors de la période précédente (0,87).


Intuitivement, les principaux facteurs qui viennent à l’esprit sont l’amélioration des temps et du confort des transports et la meilleure préparation physique. En revanche, l’effet distance semble encore jouer... dans le cas des “derbies” (moins de 200 km), plus favorables à l’équipe visiteuse. [cliquez sur l'image pour....]

 


NB : le barème de la victoire à trois points a été appliqué à l'ensemble des résultats.

 

 

 

 

L'extrait gratuit


38e. Faute sur Barton, ce dernier sort un papier de sa poche et semble se calmer. Je pense que son psy lui a glissé quelques proverbes hindous.
40e. Sur l’action suivante il va même taper dans la main de son adversaire, au final je pense que c’était son plan de communication.
42e. Sale soirée pour Mendes qui se fait à nouveau passer dessus par Brandao. Pourtant, tout le monde le sait que le meilleur pied de Brandao, c’est sa tête. 2-0.


Bob-Loulou, Marseille vu du ciel : "ASSE-OM: Le diable veau Vert"

 

 

 

 

Le rébus officiel (mais plus facile)

 


[Réponse du rébus officiel mais plus facile de la dernière fois : Brandao / (Mike) Brant - (Etienne) Daho].
 

 

 

 

 

 

Le coin fraîcheur


Les larmes de Beckham
nous font oublier pendant quelques instants qu'il n'est pas seulement un homme tronc et un exceptionnel coup marketing.


La gousse d'ail de Lavezzi
sur Thiriez et la calotte de ce dernier en guise de riposte, dignes des plus belles bagarres fraternelles. Seul le chat-bite manquait à l'appel.
 

L'anecdote de Sakho après le dernier match de Beckham : "On l'avait appelé pour venir faire un barbecue... et il est venu! David Beckham la popstar en train de manger des merguez dans le jardin de Sylvain Armand". (Canal+)
 

La tentative de relativisation de Sébastien Puygrenier au micro de Canal+, qui dit que "Ça ne reste que du foot", mais dont les yeux embués disent tout le contraire.
 

L’hommage rendu des supporters montpelliérains à René Girard: c’est bien d’avoir un peu de mémoire dans le football.

 

 

 

 



"La frappe de McFadden? Oui, je pense que je l'aummpfpmf !?!
- Crois-moi, c'est pour ton bien."
 

 

 

 

Le championnat à l'envers


Si la Gazette à l’envers a manqué la grande fête de l’accession de Brest en L2 la semaine dernière, elle est bien présente, cette fois, pour saluer la détermination nancéenne. Malgré les doutes de ces dernières semaines, l’ASNL a enfin tourné la page des dix ans de lose romantique sous Pablo Correa pour renouer avec le succès.
 

Qui terminera au pied du podium? Les Troyens ne sont pas à l’abri d’un Waterloo, mais ils surveillent leurs trois poursuivants avec sérénité, car sans pression: ils savent que seule une bonne surprise peut les attendre...
 

 

 

 

 

La rétrogazette de la 37e journée


1983/84 : (28/04/1984) : Au Stade des Costières, le FC Metz s’impose 7-3 sur le terrain d’un Olympique nîmois déja promis à la relégation. Toni Kurbos inscrit six buts.


1988/89
: (20/05/1989) : À la Beaujoire, le FC Nantes et l’AS Cannes font match nul 1-1. Coté cannois, un gamin de même pas dix-sept ans y fait ses grands débuts, Zinédine Zidane.
 

1995/96 : (11/05/1996) : Au stade Roudourou de Guingamp, l’AJ Auxerre arrache le match nul (1-1). Une journée avant la fin du championnat, le club de Guy Roux décroche son premier titre de champion de France.

 

 

 

 

 

La bonne enseigne


Il ne nous a pas été précisé ce que cet établissement lisboète ouvert la nuit proposait exactement, mais nous nous sommes pris à imaginer qu'il accueillait les amateurs de très longues déclarations d'amour. (Merci à Charlie pour cette BE)

 



Merci à Ci-gît Gignac, di mektass, Freddy, Gold Digard, Gouffran direct, Jean-Manuel Tetris(te), lyes215, Marf, Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà, newuser, Rhonealpinho pour leurs contributions. Le rébus officiel est de celle de Nadine Zamorano, le rébus officiel mais facile de la rédaction (en hommage à un de ses rédacteurs historiques). La stat utile a été motorisée par @matamix et @boris_1899. Les lucarnes sont issues de l'Alterdiaporama. Leurs auteurs sont tixuoty, Portnaouac et matthias.

 

Réactions

  • José-Mickaël le 23/05/2013 à 01h42
    Youpi, j'ai trouvé le rébus officiel, le vrai, celui qui d'habitude m'échappe complètement ! Et là, paf ! direct ! Grâce à mes connaissances de pointe en géographie et en charcuterie, ce qui m'a permis de reconstituer tout le reste (d'ailleurs je ne sais toujours pas qui c'est sur la 2è photo et sur la dernière...)

    Et le rébus facile est toujours aussi facile. Cela dit il y a un piège dans la 4è photo, attention...

    Tout ça témoigne que je suis dans une forme intellectuelle unique. Tiens, c'est le moment de m'attaquer à des problèmes aussi difficiles que le rébus : la conjecture de Goldbach, la matière noire, comment rembourser la dette de l'état, un plan de paix au Proche-Orient...

    Ah, zut, j'avais pas vu l'heure, il faut aller me coucher, dommage.

  • vertigo le 23/05/2013 à 05h57
    Trouvé aussi, et je dois dire que s'il y a un joueur pour lequel il me semblait impossible de faire un rébus, c'était bien celui-là. Chapeau Nadine, une fois de plus.

  • Marius T le 23/05/2013 à 08h07
    C'est le petit cœur entre les gonzes qui m'a mis sur la piste et la taille du rébus, pour Joachim Marx c'était plus facile.

  • le Bleu le 23/05/2013 à 08h21
    Patate au singulier, c'est Kartoffel. Le suffixe -n ou -en signale le pluriel...

  • manuFoU le 23/05/2013 à 08h29
    "(d'ailleurs je ne sais toujours pas qui c'est sur la 2è photo...)"

    Moi je l'ai reconnu mais ce que j'aimerais bien savoir, c'est ce qu'il y connaît aux femmes.

    Superbe rébus, en tout cas, et jolie gazette de fin de saison. Je me demande si ça ne va pas plus me manquer que les matchs de l'OM pendant l'intersaison.

  • Alain Delon? Non Alain Deroin. le 23/05/2013 à 08h52
    Les deux rébus sont magnifiques. Well done guys.

    Je peux bosser l'esprit tranquille.

  • Cafu de Paille le 23/05/2013 à 09h02
    ETM
    Ils ont tous été expulsés après avoir été entrés en jeu ?

  • Tonton Danijel le 23/05/2013 à 09h32
    Le rébus officiel, c'est la première et dernière image que je ne reconnais pas. Après, il a été immédiatement trouvé grâce au département cher à François Baroin.

    Sinon, pour le rébus non-officiel, j'en profite pour dire que le contributeur historique qui l'a inspiré avait un des meilleurs pseudos sur les CdF.

  • Sens de la dérision le 23/05/2013 à 09h33
    José-Mickaël
    aujourd'hui à 01h42
    ---
    C'est bête, tu aurais pu profiter de cette forme intellectuelle pour résoudre l'ETM même si j'ai bien une idée : je pense qu'ils ont tous eu une fin de carrière en eau de boudin. Ou alors un truc du genre : ils ont fait moins de la moitié des matchs titulaires.

    En tout cas j'ai trouvé le rébus juste grâce au département en question.

  • Ba Zenga le 23/05/2013 à 09h48
    Bravo pour les rébus, j'ai l'impression de m'améliorer en même temps qu'eux!