Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Leçon 1 : les transferts

C'est avec fierté que l'Académie de journalisme sportif des Cahiers du football vous présente son grand projet pédagogique pour le troisième millénaire, avec la première session du "Journalisme sportif en 12 leçons", qui permettra à tous d'exercer sans peine une des professions les plus exaltantes de notre époque.
Auteur : Le journalisme sportif en 12 leçons le 6 Fev 2001

 

Fiche technique de la leçon
Niveau : moyen
Thème : les transferts
Introduction :
Les transferts sont très importants pour le journaliste de football, car ils l'occupent pendant toutes les périodes de trêve sur les terrains, c'est-à-dire de disette d'informations. C'est donc un sujet à entretenir, en profitant du mercato d'hiver pour doubler l'activité. Les transferts ne font pas vraiment rêver, mais ils stimulent l'excitation des supporters, souvent prêts à fantasmer sur n'importe quelle combinaison, même la plus fantaisiste.

Etape 1
La première tâche, essentielle et très facile, consiste à accoler un nom de joueur à celui d'un club. Le titre et l'intérêt de votre article en dépendent totalement.
La formule à connaître est donc la formule du point d'interrogation. Prenez n'importe quelle hypothèse un tant soit peu plausible et résumez-la ainsi:
"Ginola à Marseille?"
"Fonseca à Saint-Étienne?"
"Giresse à Eurosport?"
Un peu de broderie doit accompagner cet effet d'annonce afin de lui donner un surplus de crédibilité, mais si le titre est réussi, le reste importe peu.

Etape 2
Une fois annoncées un certain nombre d'hypothèses, entretenez un suspens imaginaire. Le concept central de la couverture médiatique des transferts, c'est le rapprochement. Un joueur est plus ou moins près de son futur club, il s'en rapproche tout doucement, il manque juste aux dépêches un compteur kilométrique afin que le lecteur puisse mieux évaluer l'avancement de la transaction.
Notez qu'il arrive aussi que le joueur "s'éloigne" quand l'hypothèse recule (surtout quand en réalité il n'a absolument pas bougé durant cette période, sauf pour aller acheter le pain).

Illustration (mercredi 24 janvier) :
"Loko proche de l'OL" (AFP) 17h22
"Loko tout proche de l'OL" (L'Équipe), 18h20
"Dalmat tout proche de l'Inter de Milan" (Reuters), 18h37
"Caçapa et Loko tout proches de l'Olympique Lyonnais" (AP), 21h13

Exemples corrigés:
"Panucci proche de Monaco" : CORRECT
"Monaco proche de Panucci" : INCORRECT, c'est le joueur qui se déplace, pas le club.
"Auxerre se rapproche de Toulouse" : INCORRECT, deux villes ne peuvent pas se rapprocher (ou alors elles mettront plusieurs millions d'années).
Attention, variante piège : "Le Real Madrid approche Zidane", qui signifie que le club madrilène a fait savoir à la Juve qu'il serait prêt à verser 600MF (0,5% de sa dette) pour acquérir le meneur des Bleus.

Etape 3
Même si les négociations se poursuivent sans livrer la moindre information, il convient de faire le rappel de la transaction et de tenir à jour la rumeur de transfert
Exemples
Pochettino quasiment au Paris-SG (L'Équipe) mer 24 jan, 22h20
Pochettino bientôt au Paris-SG (Sportal) mer 24 jan, 22h00
Pochettino presque au PSG etc.

Etape 4
A l'inverse, beaucoup de transactions, notamment parce qu'elles sont imaginaires, n'aboutissent pas. Il faut alors effectuer une rapide manœuvre de repli:
Exemples
Lebœuf s'éloigne de Monaco.
Lebœuf ne viendra pas à Monaco.
Note : Il est parfois possible d'assurer un service après-vente, en ouvrant un dossier "Pourquoi Lebœuf n'est pas venu à Monaco?".

Le montant des transferts
Motif supplémentaire de supputations, le montant des transferts fait rêver les foules ou les énerve, il est donc très important d'en parler beaucoup. Le jeu consiste à annoncer à l'avance le chiffre officiel de la transaction, que le club déclarera quand tout sera signé. C'est un jeu un peu idiot, car en général, les clubs mentent officiellement, mais ça occupe. Tant pis s'il serait plus intéressant de dévoiler les commissions touchées par les agents, les primes à la signature et les tarifs du fournisseur de faux passeports.

Conclusion
S'il ne nécessite pas de compétences techniques très avancées, le traitement du marché des transferts est donc un aspect du football très important pour les médias spécialisés. La réforme du système actuel ne le remettra pas profondément en cause, les journalistes ne touchant pas de commissions sur les transactions (ou alors il n'y a pas de preuves).
Il est recommandé de faire des exercices avant chaque réouverture du marché, par exemple en imaginant toutes les étapes du transfert avorté de votre joueur préféré dans votre club préféré.

—————————————————————
Le journalisme sportif en 12 leçons
Leçon 1 : les transferts
Leçon 2 : recopier la dépêche AFP
Leçon 3 : l'interview minée
Leçons 4&5 : l'autopromotion et l'éloge du patron.
Leçon 6 : titres et légendes.
Leçon 7 : pomper les articles des Cahiers
Leçon 8 : interviewer un footballeur
Leçon 9 : le consultant télé

Réactions

  • houbahouba le 06/02/2001 à 00h00
    En fait l'idéal serait de créer un Wall Street des joueurs où chacun aurait une cote. Comme ça il n'y aurait plus de secrets sur le prix d'un transfert....


    Le Zizou serait une valeur sûre, le Anelka très fluctuant selon les gifles distribuées et les buts marqués! Le Chilavert proche du zéro et le Cantona toujours bien côté au second marché du foot de plage! Seul problème les entraineurs seraient des valeurs trop "volatiles" pour être fiables: ça change trop vite de club ou de chaine de consultant !!

  • medifel le 06/02/2001 à 00h00
    AVEUX D'UN REPENTI

    J'ai moi même contribué à la grande mascarade biannuelle, orchestrée avec Brio désormais depuis quelques années, par les journalistes sprortifs INTERNET (les jeunes gominés).
    En effet pour me venger quelque peu du portail de football pour lequel je travaillait (les rach' i'm payaient plus..)
    Ah ben j'ai décidé de leur envoyer de faux communiqués de presse par e-mail, signé de l'attachée de presse du Montpellier lien
    Et ben les sans scrupules s'en sont accaparés et ca a donné l'été dernier des...

    - "Loko signe 3 ans à Bastia", qu'on retrouvera quelques heures plus tard sur lien avec une photo de Loko "le mercato ca bouge". Puis un dementi sur lien "Loko n'a pas encore signé" ou encore sur Yahoo une depêche AFP "Dementi des dirigeants bastiais" "Loko que certains avaient déja vu à Bastia..."

    - "Thimothée chez les merlus" qu'on retrouve chez yahoo (Partenariat oblige!) "L'attaquant du Montpellier Herault viens de s'engager pour 2 ans"

    - "Delaye tout proche de La Corogne" puis sur l'AFP "Delaye nie tout contact avec La Corogne" etc....


    Et tout ces bruits se répercutent trés discretement sur les journaux locaux "Des bruits circulent sur la prochaine destination de Philippe Delaye..." et de fil en aiguille, j'en ai retrouvé sur France Football, L'Equipe et les specialistes genre But etc...


    C'est tellement facile

  • El mallorquin le 06/02/2001 à 00h00
    On a aussi l'étape 5, qui est l'interview du joueur transféré, avec son long cortège de clichés.

    Exemple : "L'entraîneur me voulait vraiment", "C'est l'équipe qui me désirait le plus", "j'ai totalement adhéré au projet du club", "j'espère apporter un plus à l'équipe"...

    Note : pour certains joueurs, il est possible de réutiliser l'interview donné par le joueur six mois auparavant (Dalmat, Pédros, Gravelaine...)

  • SLY le 06/02/2001 à 00h00
    Excellent ;-)))

    Plutôt d'accord en plus dans l'ensemble, héhé...
    Je vais aller lire l'article sur JMA, ça va me remettre de mauvaise humeur ;-)


    A+

    SLY.

  • El mallorquin le 06/02/2001 à 00h00
    Le journaliste peut aussi, en très forte période de disette, et en particulier lors des mercatos bien souvent calmes du côté joueurs, parier sur les transferts d'entraîneurs. Le journaliste consciencieux dressera donc sa liste de techniciens chômeurs et y accolera celles des clubs en perdition. Bien évidemment, les règles rédactionnelles s'appliquent de la même manière aux joueurs qu'aux entraî lien
    Exemple: Fernandez approché par l'OM; Muller proche de St lien
    Le journaliste peut aussi directement solliciter les agents de joueurs. Il obtient ainsi des informations d'une précision ahurissante de type : "X" aproché par l'OM, Bordeaux, Rennes, Strasbourg et Wasquehal... En outre, ce procédé permet de remplir assez aisément les fameux tableaux de mouvements de joueurs, en plaçant un même nom dans six ou sept cases à la fois. Cela donne ainsi à l'acheteur du journal une forte agréable impression de n'avoir pas dépensé son argent pour lire des informations qui n'en sont pas.

  • pmt le 06/02/2001 à 00h00
    Ah oui, exact, mais vous avez oublié la "pêche" à l'information... ou comment les acteurs (Président, Entraineurs et joueurs) savent jouer. Courbis et Campora sont les spécialistes du "ne viendra pas, beaucoup trop cher pour nous" avant de conclure (sauf pour Leboeuf)... Et puis on pourrait rappeler les "je reste à Monaco" de Barthez et autres "clubs où on se sent bien" que les joueurs évoquent souvent dans la presse avant de partir... Dès fois, ça ne marche pas et dans les 2 sens, Stankovic aimait vraiment mieux le "climat" de Majorque et J. Leroy aurait vraiment aimé un "climat" plus doré avec beaucoup de zéro derrière...

  • Salifal le 06/02/2001 à 00h00
    Il est vrai que lorsque je me plonge dans la "bible" quotidienne du sport, "l'equipe" les seuls articles atractifs se trouvent dans la partie transfert... et en effet hors des périodes de transfert, le roman-feuilleton stop et la monotonie de notre championat reprend le lien
    PS:Oui, j'aimerais connaître les Coms des agents de joueurs... peut être dans un prochain article!

  • Ibarrategui le 07/02/2001 à 00h00
    Et puis il ne faut pas oublier l'habituelle phrase du joueur étranger (Pochettino et Vampeta en sont les deux derniers exemples):

    "Je suis trés heureux de jouer dans le pays des champions du monde!"(Ouais, c'est bien parce qu'il y a rien d'autre à dire sur le foot en France)

    "J'avais des propositions en Italie et en Angleterre, mais je préfère le jeu Français où l'on a plus d'espaces" (tu parles, c'est parce qu'à l'étranger, t'aurais pas été titulaire)

    "Je veux gagner des titres avec Paris" (la cuillère de bois, c'est au rugby!!!)

La revue des Cahiers du football