Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Janot à la parade

Ballon d'Eau fraîche 2010 – Les résultats. Un vainqueur net, des challengers attachants: on a beaucoup aimé le premier BdEF.
Auteur : Jérôme Latta le 10 Jan 2011

 

Le meilleur, dans l'élection du Ballon d'Eau fraîche, restera les présentations des candidats, parmi lesquels on aurait presque préféré ne pas désigner de vainqueur. Tous auraient en effet mérité de gagner à l'école des fans que nous sommes, tant cette galerie de portraits avait mis en exergue des personnalités attachantes.

bdef2010_podium.jpg

Très largement en tête de l'élection, Jérémie Janot n'a pas l'exemplarité discrète des Ducourtioux, Hengbart ou autre Seube, et l'on verra peut-être dans sa victoire une prime au spectaculaire ou à la notoriété. Et alors? Ce premier BdEF ne récompense pas le séminariste de l'année, mais en l'occurrence un "footballeur total" qui ne mégote pas sur son engagement: Janot plonge sur les ballons non cadrés et ceux qu'il ne peut pas avoir, Janot fait le show sans calculer ses effets. Qu'il se déguise en Spiderman, chambre Jean-Michel Aulas ou passe la nuit sous la tente avec femme et enfant dans une des surfaces de réparation de Geoffroy-Guichard (authentique), Janot donne toujours 100% de lui-même. Par les temps qui courent, il n'est pas surprenant que notre nouveau trophée ait sacré cette fraîcheur-là.

Tout aussi significativement, le gardien stéphanois est loin du profil de poète, du militant ou de l'intello qui aurait pu séduire l'électorat. Amateur de tatouages, de free-fight et de pitbulls, il n'est, du point de vue de l'image, pas très éloigné du lauréat du Ballon de Plomb 2010. Mais c'est justement sa capacité à surmonter les préjugés (à commencer par celui sur son mètre soixante-seize) qui force l'admiration. Le Ballon d'Eau fraîche va ainsi au meilleur footballeur de la liste – avec Jérôme Leroy, troisième – et à un joueur qui a effectué l'intégralité de ses quinze saisons professionnelles à Saint-Étienne, les dix dernières comme titulaire en dépit des challengers mis dans ses pattes. De ce point de vue-là aussi, Jérémie Janot fait un lauréat incontestable, dont on espère qu'il inaugure un palmarès aussi enthousiasmant que ses parades les plus spectaculaires.


Résultats : Ballon d'Eau fraîche 2010
(en pourcentage des points obtenus)

bdef2010_resultats.jpg

Le scrutin s'est déroulé du 13 au 31 décembre. 6373 votants ont désigné trois choix. Les résultats ont été établis à raison de trois points pour le premier choix, deux pour le deuxième et un pour le troisième.

Jérémie Janot distance donc nettement les autres candidats, entre lesquels les voix se sont beaucoup dispersées. Juien Sablé et Jérôme Leroy ne montent sur le podium que pour quelques points. Le premier a peut-être bénéficié de son sévère mea culpa (lire sa candidature), le second d'une cote d'amour qui a compensé un profil singulier sur cette liste (et un zéro pointé sur le critère de fidélité à un club).
Tous les autres ont séduit une part significative des votants, sensibles à leurs mérites propres. En réalité, il fallait avoir un prénom commençant par J pour tirer son épingle du jeu.
Dernière remarque : pour sa première année, le Ballon d'Eau fraîche a attiré nettement plus d'électeurs que le Ballon de Plomb... On s'en veut de ne pas l'avoir inventé plus tôt.

banniere_tshirt_bdp_horizontale.jpg

Réactions

  • Cyril Gignac le 10/01/2011 à 07h53
    Belle victoire de Jérémy Janot, un joueur qui méritait d'être récompensé,... Un Maldini des pauvres en quelque sorte...

  • vertigo le 10/01/2011 à 08h11
    Comment que j'suis trop content.
    Le BdEF était clairement taillé pour lui. Maintenant qu'il l'a eu, la vraie compète peut commencer pour l'année prochaine.

  • Sens de la dérision le 10/01/2011 à 09h05
    Comme le dit l'article, pour cette première, c'est aussi une prime à l'esbrouffe et à la notoriété. Mais c'est surtout de voir Jérôme Leroy sur le podium qui me choque. En plus de sa versatilité clubesque, j'ai en mémoire quelques gestes pas très beaux.
    Voyons voir maintenant si le Ballon d'Eau Fraîche sera aussi médiatisé que le Ballon de Plomb.

  • LLBB1975 le 10/01/2011 à 09h47
    2 joueurs formés à Sainté aux 2 premières places : c'est tout sauf un hasard. L'ASSE est un club d'amour et d'eau fraîche !

  • Alain Delon? Non Alain Deroin. le 10/01/2011 à 10h18
    Seube 7ème?


    vou ete dé footix! Lol mdr.

  • Obiwan Kenobi le 10/01/2011 à 10h25
    On a un aussi beau premier Ballon d'Eau Fraiche que le premier Ballon de Plomb.
    Janot est et sera une référence dans le temps, comme Llacer.

    L'histoire est en marche...

  • Tonton Danijel le 10/01/2011 à 10h44
    Maintenant que le plus médiatique a été récompensé, on va pouvoir se focaliser à l'avenir sur des Seube, Le Lan, qui aurait mérité meilleur classement.

    Mais ce n'est clairement pas volé pour Jannot (et ceux qui craignaient que Brandao bénéficie d'un vote marseillais en sont pour leurs frais).

  • Tonton Danijel le 10/01/2011 à 10h44
    Pourquoi tant de n? Janot, of course.

  • le père fouya le 10/01/2011 à 11h18
    Jérémie Janot fête le ballon d'eau fraîche, la preuve en image.

    lien

  • buckaroo le 10/01/2011 à 11h24
    Et à l'instant sur son twitter : @cahiersdufoot super le trophe quand vous voulez pour une itw

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.