Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Le Replay vintage II

Des pulls moches, des insultes, de la baston, des chansons niaises, des génériques indescriptibles, des jeunes qui montent... Le Replay revisite l'histoire du foot à la télé.
le 9 Sept 2010

 

La coproduction Cahiers du foot - horsjeu.net voyage dans le temps et les coupes de cheveux. Attention, le passé commence hier.





Réactions

  • Charterhouse11 le 10/09/2010 à 02h07
    Pierre Menes dans toute sa splendeur. Kachkar ca n'a pas de pris.
    Et quel est le pas rigolo du tout qui prend Manuel Tissier au col?

  • Charterhouse11 le 10/09/2010 à 02h10
    Ah et j'ajoute que vraiment, ca reste le plus mauvais souvenir 1993, bien plus que 2010. Quand on voit comment les journalistes ou Gégé parlent, au secours quoi.

  • PEM8000 le 10/09/2010 à 02h29
    Merci beaucoup pour la musique de fin, ça rappelle le temps où Canal passait du foot (et l'enchainement des buts durait tellement qu'on pouvait se taper la musique 4 fois en boucle).

    C'est qui le caid patriote ? On lui avait planqué sa bouteille de Bourgogne grand cru avant le début du match ?

  • Praud Evolution Suker le 10/09/2010 à 03h34
    Tu ne crois pas si bien dire, il me semble que c'est le président de l'AJA de l'époque, Jean-Claude Hamel.

  • Apollo Creed le 10/09/2010 à 03h39
    Le patriote forcené, c'est Jean-Claude Hamel, ancien Président de l'AJA.
    Kachkar est quand même assez hallucinant. Et dire qu'il n'a jamais possédé un sou de l'OM.
    Sinon, Rolland sait-il qu'il est enregistré lorsqu'il parle de Pedros ?
    Et le beau David, c'est quand qu'il râle ? Lors des qualifs pour l'Euro 1996 ? Sauf erreur de ma part, j'ai souvenir de lui remplaçant contre l'Azerbaïdjan en 1995. C'est bien simple, à peu près toute l'équipe avait marqué - imaginez même une Madjer de Leboeuf - sauf lui.

  • Raymundo Menech le 10/09/2010 à 03h45
    Mince, je n’aurais pas du regarder Trappatoni s’exciter en allemand… Vais faire des cauchemars moi cette nuit…

  • chapoto le 10/09/2010 à 03h54
    Ginola qui parle, il me semble que c'est son fameux crime contre l'equipe de France d'avant France Bulgarie 93.

  • Charterhouse11 le 10/09/2010 à 04h08
    Ah voilà, Hamel. Il a un côté Serge Dassault. Et pas uniquement physique.

  • Marf le 10/09/2010 à 07h04
    Pour Ginola, c'est interview d'avant France-Bulgarie, non ? Du coup, le "j'aimerais qu'on me marque plus de respect sur ce match" est presque prémonitoire.


    Et Joël Bats.


  • Sens de la dérision le 10/09/2010 à 07h16
    Trois matchs pour Cantona, c'était vraiment un autre temps. Quel attentat quand même : s'il n'y va pas pour casser la jambe, je ne cromprends rien.
    J'aime bien le Président Hamel moi et c'est vrai que l'autre est tout étonné.
    Le pire de ce Replay c'est cette attaque de nostalgie en plein milieu, c'est vraiment pas gentil.