Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Mourinho Future

"On veut des hommes"... Mercredi soir, un fantasme de puissance s'est réalisé en prime time: l'Inter a douché la grotesque fragilité du Barça. Allelujah.,
Auteur : car'Olic'ba le 30 Avr 2010

 

Ce jeudi 29 avril au matin, les belliqueux jubilent. Mourinho a fait accepter à Eto'o de jouer arrière droit, donc c'est un génie. Evidemment. Espérons qu'il ait bientôt Iniesta sous ses ordres pour le faire jouer stoppeur. Et Hleb demi-défensif. Espérons qu'il arrivera à faire de tous les créatifs de la planète des tâcherons, des maillons, des rouages. Espérons que règne enfin sur le football cette grande homogénéité brutale qu'on a vue déployée à Chelsea puis à l'Inter. Ah oui, vivement que tout cela arrive. Marre de ces mecs qui jouent à la baballe, là, qui ont envie de faire les jolis. On veut des hommes, on veut des fighters. Ça suffit les poètes, les philosophes, les machins, là. "Liquidons l'héritage de mai 68", je veux dire. Entre autres vieilleries embarrassantes.

mourinho_samuel.jpg
Walter Samuel à l'échauffement.

Comme disait Gérard Houllier hier sur le plateau de Canal+: "Les puristes n'ont sans doute pas apprécié, mais quelle efficacité!". Ben attends, bien sûr. Adaptons cette phrase à la politique: Margaret Thatcher, "Les idéalistes n'ont peut-être pas apprécié, mais j'ai redressé le pays!". Ou à la littérature: Dan Brown, "Les intellos me conchient, mais moi je vends des livres". Ou au cinéma: James Cameron, "Je l'emmerde, moi, Godard, moi les gens comprennent mes films". Ben attends. Tranquille. Foot et eau fraîche, rien à foutre. Foot et grosse couche de goudron dans ta gueule, oui.
Et évidemment, remettons en cause le niveau de la Liga, quand on voit jouer le Barça hier. Ben oui, logique. Les matches verrouillés, solides, compacts, bien en place, ça c'est du haut niveau. Le plaisir des matches ouverts, animés, des ambitions offensives, c'est pour les gogos. Le haut niveau c'est le haut niveau de résultats, pas le haut niveau de jeu.

mourinho_banc.jpg
Sur le banc de l'Inter, les remplaçants se tiennent prêt à entrer à tout moment.

Tout se tient. D'ailleurs, il ne faudra pas oublier de décerner le Ballon d'Or à Walter Samuel si l'Argentine gagne la Coupe du monde. Il le mettra à côté des bouts de maillots d'Ibrahimovic et Drogba, comme un guerrier ses scalps. C'est ça, l'image du vrai foot qu'on aime.
Et le petit Napoléon Mourinho, avec ses mimiques et attitudes aigres et condescendantes de président français, pourra enfin être élu à l'UEFA à la place de cette endive de Platini. C'est pas du cynisme, c'est du réalisme. Nuance. Et là on aura peut-être enfin le vrai sport de robots coulissants, bien coulissants, qu'on attend tous, comme en politique, comme partout, ça défend bien, c'est bien planté devant sa maison, devant l'enclos, et ça gicle sous forme de torpille. En avant vers un monde meilleur.

mourinho_briefing.jpgExclusivité: la mise en place tactique de Mourinho avant le match.

Réactions

  • Papin Jour Pape toujours le 30/04/2010 à 13h22
    Bien tenté Caro. Mais l'Inter de mercredi soir, c'était aussi du foot. Mourinho a répondu à une proposition tactique par une autre proposition tactique. Il a fait avec ses armes. Et il a eu raison. Enfin j'ai pas honte de le dire : j'ai aimé prendre du goudron plein la gueule.

  • gurney le 30/04/2010 à 13h23
    C'est bien écrit et plaisant à lire!
    Je trouve que c'est le pendant parfait à l'article de so foot qui déboîte le barça.
    Parce qu'au fond je ne met aucun vainqueur moral à cette rencontre.
    L'inter me gave, mais le Barça aussi à ses défauts.
    Match nul. Et allez le Bayern!

  • Sir Sourire le 30/04/2010 à 13h29
    Qu'est-ce qu'il est perfide, ce carolicba.

  • Charterhouse11 le 30/04/2010 à 13h30
    Trop d'aigreur tue l'objectivité.

  • Tricky le 30/04/2010 à 13h31
    Story of my life, j'ai disparu au montage.

  • Julian Rossdriguez le 30/04/2010 à 13h33
    Monsieur Parpaing, je vous reconnais bien là en amateur avisé de défense pablo ricardienne.

  • Tricky le 30/04/2010 à 13h34
    (toujours aussi savoureuse, cette évocation d'Alex Hleb, petit génie du football wengerien, acheté par pur caprice, maché puis recraché dans un avenir sordide, comme le sera très probablement l'an prochain le petit Ashley Young)

  • Jean-Patrick Sacdefiel le 30/04/2010 à 13h43
    Charterhouse11
    vendredi 30 avril 2010 - 13h30
    Trop d'aigreur tue l'objectivité.
    ----
    Ouais.
    Trop d'humour aussi. Trop de talent également.
    Donnez de l'eau tiède à ceux qui ont soif de platitude.

  • Papin Jour Pape toujours le 30/04/2010 à 13h44
    Julian Rossdriguez
    vendredi 30 avril 2010 - 13h33

    Attends notre confrontation en DTC pour rire un peu.

    [fin du HJ Fifa10]

  • Madar m'a tuer le 30/04/2010 à 13h45
    Un peu trop haineux à mon goût cet article.
    Juger Mourinho et l'inter comme les champions du béton sur un seul match (ou il joue à 10 et ont accessoirement deux buts d'avance), c'est un peu facile.
    Pour ma part, j'aime le jeu, j'aime le spectacle, mais il faut aussi savoir apprécier une équipe faire bloc et se donner à fond comme l'ont fait les joueurs de l'inter.
    Juste dommage de ne pas avoir mis un peu d'eau dans ton vin, du coup j'ai juste l'impression de lire une missive d'un supporter barcelonais aigri après la défaite.
    C'est toi qui a ouvert l'arrosage du camp nou?

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.