Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Ils en ont trop fait

Trophées de l'UNFP, trophée de la Ligue 1, Ballon de Plomb 2007: la fin de saison se prête au heavy metal.
> Olympia stadion
> Pour nous, ce sera le Trou de balle
> Ballon de Plomb 2007 : c'est la mi-temps
le 21 Mai 2007

 

Olympia stadion

Canal+ et l'UNFP ont donc procédé à leur raout annuel, à l'Olympia et avec Hervé Mathoux en maître de cérémonie (un job inhabituel, on s'en est rendu compte quand il parti un peu fort dans les aigus en début de cérémonie). Un exercice convenu qui a le mérite d'être plus rythmé que ses équivalents cinématographique. Au fait, qu'est devenue l'appellation "Oscars du foot"? Conçue comme une émission de variétés, le programme a été jalonné de séquences humoristiques (le SAV d'Omar et Fred, Caméra Café, le Marcel d'Or) et d'un intermède musical en playback avec Shy'm régurgitant un morceau de guimauve.

Houllier sacré
Manifestement, la soirée a été en partie financée par les appels au vote surtaxé pour élire le plus beau but de la saison, à en croire le nombre d'invitations lancées par l'animateur. Au passage, on ergotera sur le retourné d'Ilan, moins pur et parachevant une moins jolie action que le ciseau de Landrin. Mais le plus pénible reste cette terrible manie d'appliquer des effets visuels aux images de jeu, au point de les rendre floues et pénibles à regarder. Si on décernait des trophées de la sottise, les réalisateurs télé en rafleraient beaucoup, avec leurs modes stupides.
Plutôt que de discuter le palmarès, sur lequel chacun aura son idée, on peut relever quelques moments saillants. Comme l'hommage hypocrite à des arbitres qui se sont fait malmener toute la saison, ou l'attribution du titre de meilleur entraîneur, qui lui avait échappé l'an passé, à Gérard Houllier. On ne sait toutefois pas si ses joueurs ont voté pour lui.

Zidane jamelisé
samir_yazid.jpgFinalement, le moment le moins légitime de la soirée sera paradoxalement le plus divertissant, en dépit de son caractère absolument attendu. Car remettre un énième Trophée à Zinédine Zidane ne s'imposait pas, si ce n'est pour exhiber le consultant vedette de la chaîne. Mais avant la "Sophie Marceau" de celui-ci – un grand blanc dans son discours, étant malencontreusement resté bloqué au milieu d'une phrase (1) –, Jamel Debbouze a réussi à être drôle à l'improviste ("Je n'ai pas oublié le trophée, il arrive en talons") ou dans le texte ("En 1998, il marque deux buts en finale de la Coupe du monde et il abolit le racisme pendant 48 heures").
Un duplex avec Saint-Tropez nous a également offert quelques images de la colonie lyonnaise, en goguette avec Jean-Michel Aulas. Probablement pour préparer l'atelier maquillage de la dernière journée. Ou pour entamer les renégociations de contrat.

(1) On aura aussi noté sa conclusion très "Danone" à l'attention de toutes les ménagères (pardon, les mamans) qui font le plus difficile mais aussi le plus beau métier du monde...


L'idée de la soirée
Faire chanter une interprète de R'n'B à la française dans l'espoir de la maquer avec un footballeur afin d'optimiser les retombées dans la presse people et la presse jeunes.

La devise strasbourgeoise de la soirée
Stéphane Cassard: "Dans les moments difficiles, il faut savoir faire la fine bouche".

Les compliments ambigus
"Mickaël Landreau, artisan du maintien du PSG en Ligue 1".
"Anelka dit de [Benzema] qu'il sera le futur grand attaquant de l'équipe de France".

Le moment de flottement

Le gros plan sur Mamadou Niang suite à la réflexion sur la plus belle bite de la saison dans le SAV d'Omar et Fred.

Les observations en vrac
> Toutes ces rétrospectives de la carrière de Nasri, c'est un peu inquiétant.
> Une émission sur la L1 sans une seule seconde d'Alexandre Ruiz, c'est super reposant.
> Quand on voit Frédéric Diefenthal dans le civil, on se rend compte qu'en fait, il est brillant dans Taxi.

Le Trophée émotivité
> "Aujourd'hui je remerciye toutes les personnes qui m'ont permise d'assou.. soumir à ma passion, le football" (Nelly Viennot).

Les Trophées de la vanne de la soirée
> "Je suis un peu déçu parce qu'on n'a pas vu le but de Poissy. Et pourtant c'est un beau magasin". (Omar & Fred).
> "Tu vois Hervé Mathoux, j'ai du respect pour toi, mais j'aurais dû ramener une boîte de Whiskas" (Jamel Debbouze).
> "Je voudrais rendre hommage à cette vingt et unième équipe dont on ne parle pas beaucoup au niveau du collectif, on en parle surtout individuellement, et qui, à mes yeux, a réalisé une grande saison" (Bertrand Layec).



Pour nous, ce sera le Trou de balle

Grand inventeur de tire-bouchons électroniques et autres gadgets fort utiles au petit commerce, Frédéric Thiriez a eu le bonheur manifeste de révéler, sur le plateau de Téléfoot le nom du nouveau trophée de la Ligue 1. Un patronyme désigné par les internautes qui, après avoir proposé des noms de baptême, ont été appelés à choisir lequel l'emporterait. Ce sera donc Hexagoal (1). Ça lui apprendra à organiser des sondages idiots.
Histoire de rendre la peine incompressible, le président de la Ligue a également annoncé que son boulon de plomb ne serait abandonné à un club – comme cela fut le cas du portemanteaux de manchot précédemment remis aux Lyonnais – qu'après l'obtention de cinq titres consécutifs. En d'autres termes, il faudrait espérer que l'OL remporte les quatre prochains championnats pour s'en débarrasser. C'est vous dire si on est mal barrés.

trophee_l1_sondage.jpg

En ce qui nous concerne, nous nous en référerons à un scrutin plus censitaire, et ne considérerons pas le trophée sous un autre nom que celui attribué par les lecteurs des Cahiers, à une large majorité (voir ci-dessus: le Trou de balle. Nous nous engageons même à populariser cette appellation et à en élargir le périmètre.

(1) 53,8% des 23.563 votes en ont décidé ainsi. Un chiffre assez minable compte tenu de l'audience du site de TF1 et de la promotion effectuée par la chaîne et la Ligue (à titre de comparaison ce sont plus de 10.000 votes, validés par retour d'e-mail, qui ont élu le Ballon de Plomb 2006).

trophee_l1_3.jpg
En fixant longuement le Trou de balle, vous verrez apparaître Gérard Collomb.


Ballon de Plomb 2007 : c'est la mi-temps

La fin de la saison, c'est aussi le moment où l'on peut relever les temps de passage pour une compétition qui concerne bien plus de footballeurs que le Ballon d'Or: le Ballon de Plomb, évidemment. Et pour mériter ce trophée, il peut être plus judicieux de disparaître que de se faire remarquer sur les terrains. Au risque de se faire oublier, parfois. Mais vous pouvez compter sur nous pour vous rappeler l'inexistence du fabuleux Stéphane Dalmat: encore inscrit, théoriquement, à l'effectif des Girondins de Bordeaux, avec lesquels il aura disputé treize matches de championnat (dont quatre comme titulaire) – soit le même total que l'an passé au Racing Santander –, il sera parfaitement éligible. Il a en tout cas réalisé une vrai saison de plombisable, faisant illusion en début d'exercice auprès des crédules qui ont cru à son "retour", avant de s'auto-dissoudre comme à son habitude. Dalmat, le non-footballeur le mieux payé de histoire?

ballondeplomb.jpgDans un autre genre de disparition, à l'anglaise cette fois, saluons également le départ de Blaise Kouassi vers le Qatar après une résiliation expresse de son contrat, à deux journées de la fin. Il rejoint Al-Rayyan, où a évolué le second BdP de l'histoire, Fabrice Fiorèse. On aura aussi remarqué les efforts de Damien Gregorini pour se relancer dans un club qui a glissé aux confins du Classement à l'envers. Et honnêtement, une L1 sans ses fameuses sorties aériennes serait-elle aussi attractive?
Mais enfin, il est un peu tôt pour évoquer la liste des candidats. En revanche, pour les prétendants, une grande partie du titre se jouera dans les semaines qui viennent, avec des choix de carrière qui s'avéreront cruciaux.

Réactions

  • Loul le 21/05/2007 à 03h18
    "Au passage, on ergotera sur le retourné d'Ilan, moins pur et parachevant une moins jolie action que le ciseau de Landrin."

    Allez pour le plaisir d'ergoter moi aussi (on sent la trêve poindre au bout du mois, échauffons nous pour la meubler du mieux possible)...

    Je comprends totalement que le but ait été accordé (et si j'avais été membre de la 21ème équipe de L1, lâche arbitre que j'aurais été, je l'aurais probablement validé en raison de critères esthétiques) mais s'il fallait le discuter c'est bien plus sur sa validité les multiples ralentis montrant bien que le stéphanois met le pied là où le parisien veut mettre la tête.
    Et si la reprise de Landrin est magnifique pour les photographes elle ponctue parfaitement une action où les verts joueront comme à l'entrainement sans opposition, tant les troyens furent sur ce passage honteusement absent du début de la séquence jusqu'à sa conclusion en multipliant les absences incroyables à ce niveau de jeu (à croire qu'il y avait un concours de "démarquage" organisé par Furlan ce jour là).

    Mon suffrage serait bien allé au petit tahitien (qui ponctue une chevauchée superbe, face à une vraie défense le chargeant même à la limite, par un geste de grande classe) si les sondages - infection préoccupante de nos démocraties - ne m'en avait pas dissuadé en faisant ressortir l'inutilité de l'effort d'une non abstention.

    La retransmission de cette cérémonie aura au moins eu un mérite à mes yeux : celui de me faire apparaitre la troublante ressemblance entre un Jean-Michel Aulas blafard et ridé avec l'ignoble comte Doku des trois premiers épisodes de l' "hexalogie" star wars.
    Cette comparaison me laisse plein d'espoir pour l'attribution du titre de champion de L1 2007/2008 et donc potentiellement pour l'intérêt de cette prochaine compétition, George "Jean-Michel" Lucas ayant décidé d'arrêter les comptes à six réalisations pour cette saga qui tire sur la corde à fric et a réussit à fatiguer son public pourtant dépendant.

  • Loul le 21/05/2007 à 03h41
    Après une petite vérification il m'apparait une erreur qui sera difficilement pardonnée par les aficionados de la Guerre des Etoiles.

    J'ai confondu dans mon précédent message deux personnages : le comte Dooku et le sénateur Palpatine (qui deviendra chancelier suprême du G14 avant de ... mais chut c'est un secret).

    Voilà qui réparera, j'espère, l'outrage.

  • Raspou le 21/05/2007 à 05h04
    Je préfère vous prévenir tout de suite, cette année, je vais mener une campagne virulente pour la suppression du Ballon de Plomb, blague de potaches sympathique quand elle est faite 1 ou 2 fois en comité restreint mais de plus en plus déplacée quand elle s'institutionnalise et se médiatise largement.

    Là j'ai piscine donc je ne développe pas, mais ça va saigner, ce sera à la limite du supportable, faudra interdire le site aux moins de 21 ans.

    Supprimons le Ballon de Plomb.

  • Raspou le 21/05/2007 à 05h35
    Waouh, d'ailleurs l'article "Ballon de Plomb: c'est la mi-temps" est en Une de Yahoo!

    Camarades, il va falloir agir vite et frapper fort: Supprimons le Balon de Plomb.

  • 5ylV@iN le 21/05/2007 à 07h35
    Un "l" de moins à Ballon de plomb, c'est un début Raspou.

  • la chevre le 21/05/2007 à 08h07
    Le but de l'année est élu à 3 journées de la fin de l'année. C'est pour reposer les buteurs de L1 ? Si une equipe marque un but comme celui des argentins contre les serbes durant la CM2006, on leur tape sur le dos en leur disant que c'est bien, mais c'est trop tard?

  • Daniele Bonnet A le 21/05/2007 à 09h26
    Même pas un p'tit quelque chose sur la p'tite mise en scène archi-prévu de Zizou remettant le trophée du meilleur espoir à Nasri, comme un symbole.

    Tout en prenant soin par la suite de dire " non non y'a rien à voir, Nasri c'est pas zizou "

    Alala. Merci Canal.

  • luckyluke le 21/05/2007 à 09h28
    la chevre
    lundi 21 mai 2007 - 08h07

    C'est comme dire à Richert qu'il est le meilleur gardien de la L1 juste après un super match à Nancy!!!

  • animasana le 21/05/2007 à 10h23
    va faire un match à Nancy quand t'as pas désaoulé depuis une semaine...

    Pour Richert, c'est totalement mérité.

  • luckyluke le 21/05/2007 à 11h19
    Disons alors que Coupet a été considéré comme étant hors concours.

La revue des Cahiers du football