Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Et avant le coup d'envoi, mettons-les en touche!

Tribune des lecteurs - Un mousquetaire en appelle à la littérature pour porter l'estocade au duo vedette de TF1…
Auteur : Jartagnan le 29 Mars 2004

 

Dans le célèbrissime Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, Cyrano, lors du premier acte, chassait le comédien Montfleury de la scène pendant une représentation théâtrale, sous prétexte qu'il l'avait dans le nez, si je puis dire. Et cette scène cocasse et savoureuse, j'en rêve quasiment à chaque représentation footballistique donnée en direct sur TF1. Je rêve de voir un héros parlant en vers, en feutre à plume, la moustache au vent, s'occuper du cas des deux commentateurs, pour les bouter hors de la scène, hors du micro, hors du temps... Je rêve de voir quelqu'un empêcher le premier de nous annoncer fièrement en pleine phase de jeu l'anniversaire de son beau-frère, de nous parler du prochain match du Variété club de France jouant à Saint-Locqdu-le-haut pour le compte des alcooliques anonymes ou la condition précaire de son jardinier qui ne touche pas les Assedic à cause d'un cor au pied, avant d'enchaîner sur la question minitel du jour, dont la banale facilité déconcertante leur permettra de faire croire au téléspectateur de base qu'il a une culture générale monumentale, tout en arrondissant grassement leurs fins de mois. Je rêve de voir quelqu'un faire taire le second censé être là pour expliquer le jeu, désorientant le spectateur par ses commentaires toujours un peu orientés, mais rarement dans le bon sens, dont les interventions sont souvent à contre-courant, quand elles ne sont pas carrément façon madame Soleil, pestant pour dire aux joueurs où se trouve le jeu, sans penser que ce même joueur au ras de la pelouse n'a pas forcément le même champ de vision que lui du haut de son carré de commentateur. Je rêve de voir quelqu'un enlever le pathétique et la niaiserie du service des sports de la première chaîne, pour y mettre un peu plus de vie et d'enthousiasme lors des matchs de foot, comme c'est le cas la plupart du temps sur d'autres canaux, afin surtout d'arrêter de prendre le téléspectateur pour ce qu'il n'est pas… Mais ce rêve commence à m'embrouiller le cerveau Et serait-ce moi, attifé en Cyrano ? Et serait-ce moi, qui parle ainsi tout en vers ? Et contre les deux, je m‚en vais donc à la guerre Parce que, depuis de long mois, que dit-je, d'années, il faut le reconnaître, je les ai dans le nez ! J'essaie pourtant de ne pas être trop violent, Mais c'est dur de contenir tel tempérament Le plus simple, serait de leur poster mon CV Mes mensurations, mon cursus et mon grand nez, Avec, en avant, mes deux avantages aidant, Je demande sûrement moins en appointements Et, de plus, humainement il est improbable Au niveau des commentaires, d'être plus minable Ce que je reproche, c'est un grand RIEN dans un tout Ils se croient forcés d‚avoir un avis sur tout Obligés d'avoir raison sur n'importe quoi Quitte à raconter carrément n'importe quoi Ils laissent dans leurs poches analyses et statistiques Préférant pubs Mac Do et shampoing orgasmique Et c‚est sans compter sur ces juvéniles ardeurs Qui force à chaque match à cracher sur un joueur, Voyant uniquement que ce qui les arrangent Ce n'est vraiment pas leur honneur qui les démange Glorifiant les adversaires russes ou espagnols Insultant le légat français tel un guignol Mais je tairai ces tendances bien machiavéliques Au nom de l'objectivité journalistique Celle-là même que l'on sort, comme sa dernière cartouche Pour en résumer, ils parlent tout comme je me mouche ! Il serait bon alors de leur fermer la bouche Et avant le coup d'envoi, mettons les en touche ! Retrouvez En garde, l'actualité de l'AS Monaco maltraitée par les mousquetaires.

Réactions

  • Axl le 30/03/2004 à 10h05
    Leonardo > tu t'adresses à qui?


  • Pemcran, sa patate et moi le 30/03/2004 à 12h36
    On peut les détester mais qui d'autres qu'un Thierry Roland peut oser un "Ca, ça doit rentrer comme papa dans maman"????????????

  • Fredevils le 30/03/2004 à 14h09
    Je propose que la Rédaction alourdisse le caratère sélectif des exigences de forme contenues dans la charte du forum : qui n'écrit pas en alexandrins est viré du site sur le champ.

    C'est un pied-de-nez, mais je mets un smiley.
    :o)

  • Newking57 le 01/04/2004 à 12h04
    d'alexandrains, je ne propose point:

    mais bon j'ai bien aimé hier le "À GAUUUCHE Giuly, À GAAAUCHE!"

    suivi du très d'actualité "Il a pas vu à gauche, il a préféré à droite mais c'est pas passé."
    Enfin celle-là il a bien sûr pas pu la faire intentionellement.


    mais c'est vrai que Zidane manque à l'EdF pour faire une passe DECISIVE à droite qd Larqué (la grande star de la très grande équipe de France des 70s) hurle "À GAAAUCHE" (parce qu'à la réflexion... il demande souvent à gauche quand même)

La revue des Cahiers du football