Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Honte

Dans un impardonnable accès de démagogie, Christophe Bouchet réclame la réattribution à l'OM du titre de 1993...

le 27 Mai 2003

 

Alors que nous mettions la dernière main à notre article sur la double commémoration de l'affaire VA-OM et du titre européen de 93 et sur ses non-dits (10 ans et 6 jours), le nouvelle est tombée sur notre écran avec un sinistre écho. Christophe Bouchet, président de l'OM, réclame à la Fédération de "lever la suspension du titre remporté sur le terrain en 1993" (1).

 

Jusque dans sa formulation, l'ignominie de cette revendication est éclatante… "Remporté sur le terrain"… On croit rêver. En qualifiant de "plaie ouverte" et de "cicatrice honteuse" une affaire dont étaient à l'origine les dirigeants véreux de son propre club, Bouchet inverse totalement les responsabilités, avec une impudence exorbitante. La plaie ouverte, ce sont bien les pratiques de l'ère Tapie, révélées par l'affaire VA-OM, et ce qu'elles ont semé de tristesse et de honte à Marseille et dans toute la France du foot… Les sanctions qui avaient frappé l'OM n'étaient que justice, justice imparfaite et cruelle certes, mais elles avaient résulté d'exactions intolérables. L'OM s'en était relevé, et l'on croyait même depuis un an qu'il avait renoué avec toutes les vertus qui doivent présider à sa destinée.

 

C'est son propre bilan que Bouchet ternit aujourd'hui. On savait qu'en endossant son costume, le président de l'OM avait cyniquement épousé les conceptions les plus bêtement libérales du football moderne, on ignorait qu'il allait mettre ses pieds dans les traces du plus tristement illustre de ses prédécesseurs. Car le voilà en vil démagogue, prêt à rallumer les vieilles haines et à bafouer l'éthique la plus élémentaire du sport en endossant le discours d'un Bernard Tapie toujours enclin à accuser les autres des conséquences de ses propres errements… La démarche est purement juridique, et se base sur le fait que la suspension d'un titre n'est pas prévue dans les règlements de la Fédération… Un vide juridique qui fait écho à un vide moral terrifiant de la part du président marseillais, et à un cynisme de première ampleur.

 

Si ce type a été journaliste, ce fut dans une vie antérieure. La France est probablement le seul pays au monde où un titre de champion n'a pas été attribué au second du classement quand le premier a été convaincu de corruption. Cette décision était pourtant frappée du sceau du bon sens: ce second étant le PSG, il n'était pas besoin de jeter de l'huile sur ce feu… Mais quelle conception du sport complètement tordue amène aujourd'hui Bouchet à considérer que des faits de cette nature puissent ne pas remettre en cause le "résultat sportif" d'une compétition? Il atteint l'hypocrisie la plus totale en affirmant que l'OM a "largement subi sa peine" et que "sans jamais oublier les faits (..), cette période de 10 ans permet de lever cette suspension". Il se permet même de considérer que la levée de cette sanction serait un "signe fort" pour Marseille et les supporters marseillais. Et un signe fort pour tous les amateurs de football, Marseillais compris, afin de les en dégoûter définitivement?

 

Bouchet a-t-il été grisé par sa victoire sur le dossier des droits télé? Se trouve-t-il du génie d'avoir redressé la situation sportive et économique de l'OM? Se sent-il pousser une vocation politique locale? Il vient probablement de commettre une erreur en sacrifiant la plus élémentaire décence à ses propres ambitions, et l'on espère qu'il paiera au prix fort cette basse manœuvre. Cela dit, dans un monde du football qui ne sanctionne que d'une suspension de stade avec sursis les exactions pitoyables constatées à Ajaccio, on se doute que tout est possible. On se souvient aussi qu'en 98, le président de la Fédération, dans un accès de lâcheté, n'avait rien trouvé de plus intelligent que de présenter des "excuses" aux supporters marseillais…

 

(1) Les citations sont toutes extraites du site officiel de l'OM.

Réactions

  • Jesper Olsen le 27/05/2003 à 06h26
    Merci la Rédaction.

  • Armel le 27/05/2003 à 06h37
    Pas mieux. :-)

  • Jesper Olsen le 27/05/2003 à 06h42
    Qu´est-ce que tu fous là à 6h37 Armel ?

    Jesper qui cherche des amis.

  • Paris 14 le 27/05/2003 à 06h44
    Robert et Burruchaga vont demander le remboursement des 300000 francs.

  • Jesper Olsen le 27/05/2003 à 06h48
    MDR Paris 14 !

  • Agora le 27/05/2003 à 08h02
    Pareil que Jesper et Armel. Le radio réveil s'est allumé sur "Bouchet réclame le titre", je n'en ai pas entendu plus (était ce bien celui de 93, mais pourquoi pas celui de 2003 au titre de Monaco qui n'est pas un club et d'un match joué à Gerland en début de saison? Je me suis dit aussi qu'il réclamait peut être le titre pour l'équipe de water polo de Marseille...) mais la confirmation quelques minutes après m'a laissé un gout plus qu'amer dans la bouche.

  • gb13 le 27/05/2003 à 08h31
    avant de lire l'article, je voudrai vous dire que vous êtes déplorable ....

  • luckyluke le 27/05/2003 à 08h33
    Le titre 93 a été "suspendu". Autrement dit, on peut aujourd'hui le donner.
    A qui? Soit on le donne au PSG qui a fini 2e, soit on recalcule le classement en donnant tous les matches perdus à l'OM (et ce sera peut-être aussi le PSG, je n'ai pas fait le calcul)
    Mais si un juge (qui serait saisi par l'OM) statue que juridiquement il faut le donner à l'OM (faute de preuves par exemple, je n'en sais rien, j'émets une hypothèse), les instances du foot français seront bien embarassées
    J'ai aussi l'impression, comme la rédac, que Bouchet a vu un vide juridique et qu'il met sa morale et ses scrupules de côté (ça veut donc dire qu'il n'en a pas beaucoup) pour s'engouffrer dans cette brêche.

    A moins que, comme je l'ai écrit ailleurs, que l'OM ait peur de se voir rattraper par l'OL; mais quand même dans ce cas-là, Bouchet a encore 8 ou 9 ans devant lui (mais avec les lenteurs judiciaires...) ;-)))))

  • gb13 le 27/05/2003 à 08h50
    Quoi la Rédac ??? c'est même pas signé la Rédac !!!
    Comment signer un torchon haineux, gonflé de fiel, adressé à un public conquis d'avance alors que la plupart des cédéfistes était en culottes courtes à l'époque des faits ou écrasait ses boutons d'acné devant le miroir de la salle de bain.
    Je pense que tous les marseillais des cahiers apprécieront. Eux qui, dans la discrétion des cahiers ont fêté au Banga les 10 ans de leur titre de champion d'Europe.
    Sûr, ça n'intéresse personne ici

  • LokomotivDallas le 27/05/2003 à 08h52
    que bouchet ait une attitude décevante n'est finalement qu'anecdotique, je pense que 10 ans de temps ayantt lissé bien des choses dans les esprit cette démarche pourrait bien être couronnée de succès... et après tout si ça peut faire plaisir à qques raimu confits dans leur pastaga pourquoi pas, tout ça est purement symbolique (par contre si ça ouvre droit à reversement de primes, etc... j'espère que ce sera non).
    il semblerait que l'om attaque le cerveau... mais il n'est pas le seul