Déclarama

Juninho: "Je pense, avec beaucoup de respect, que notre équipe des années 2005 et 2006 avait toutes les qualités pour battre le PSG d’aujourd’hui. Mais j’admets que c’était peut-être plus facile pour nous. Parce que nous rêvions de gagner tandis que Paris en a l’obligation." (le JDD, 13/04)


précédente     

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @kamzo_m: Contre Guingamp en finale, le Stade rennais aura le choix entre écrire une ligne à son palmarès ou une page à sa légende.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

jouer derrière

"Chelsea ne s'avoue pas vaincu" (Canal+). Seulement une demi-douzaine ce soir-là chez John Terry.

Chelski comme Schumacher

"Chelsea est encore tombé !" (lequipe.fr)

Rio de généraux

"Rio : intervention militaire." (sport24.com)

prêtre défroqué

"Les Young Boys surpris." (lequipe.fr)

Youssou N'Dour +1

"Keita, huit secondes, un but." (lequipe.fr)

Schalke Oum Fier

"Schalke se verrait bien en dauphin." (lequipe.fr)

Amoche ! Amoche ! Amoche !

"Larqué taille encore Valbuena." (maxifoot.fr)

régime du gant

"Carrasso a repris." (lequipe.fr)

sex blatter

"Blatter ne se mouille pas." (lequipe.fr)

nervous breizhdown

“Ça se crispe à Rennes.” (lequipe.fr)

lock Hoeness

"Hoeness, trois ans et demi de prison." (lequipe.fr)

stars à domicile

"Avec Cabaye et Digne, le PSG a enfin des joueurs qui frappent à la porte." (eurosport.com)

Grosso mono

"Grosso nommé coach des jeunes." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 08h39 - JohnMurdok : Ca y est ! On connaît enfin les playoffs de la saison 2013-2014 : à l'Est Indiana (1)-Atlanta... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 08h34 - Dan Lédan : Et content pour Joce aussi !! >>


Les Princes de Louis II

aujourd'hui à 08h25 - Freddy : Pas très étonnant que la coupe de France parle plus aux joueurs de Guingamp qu'on à nos... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 08h23 - OLpeth : Incroyable, je suis d'accord avec (une partie d') un post de Coach Sirtema. "Je crois que votre... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 08h22 - liquido : Edji > Piketty ne versera pas du côté de Lordon, ça reviendrait à se couper l'habitus, c'est... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 08h20 - losc in translation : Victoire des Ducks sans trop trembler (4-2 après avoir mené 4-0) >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 07h57 - Marius T : Junior, l'idée est à creuser l'année prochaine avec une équipe des 45 et plus avec JL 13 ( 2... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 03h06 - LYon Indomptable : Haaas'aitkaaaaay, Merci ! Noté. s'avoir, s'avoir ? Qui s'ait ? Qui s'aura ? J'espère pour... >>


Libertadores / foot sud-américain

aujourd'hui à 02h56 - Zigmunt l empereur : Vélez Arsenal Atlético Mineiro The Strongest Gremio Cruzeiro Santos Laguna Bolívar >>


In barry we trust

aujourd'hui à 01h21 - chapoto : La 22ème franchise de la MLS fera ses débuts en 2017 à Atlanta. La franchise a été attribuée... >>


Les posts remarquables

En rouge et noir !

dugamaniac

15/04/2014 à 22h57

C'est toujours un sublime spectacle de la nature que de voir une espèce s'adapter à son environnement: le Rennais fête sa victoire en demie comme un sacre.

>> voir ce post dans son fil

Scapulaire conditionné

Zorro et Zlatan fouillent aux fiches

14/04/2014 à 11h18

Allons les amis ! Moyennement haut les coeurs ! Certes chaque match est une purge avec une fin plus prévisible qu'un scénario de Brian de Palma, mais il y a encore de la place pour de l'optimisme.

D'abord cette fin (et mileu et fin du début aussi) de saison est parfaitement dans le ton pour les vrais supporters girondins, ceux comme moi avec un pull en cachemire posé nonchalamment sur les épaules. Pour nous, trop d'excitation signifie manches du pull qui tombent dans le verre de Saint-Julien, et notes de pressing à répétition. Une fin de saison aussi moyenne, c'est également l'année prochaine peinarde sans l'ascenseur émotionnel de la Ligue Europa, qui rend difficile la digestion du magret.

Ensuite, on peut très bien profiter de cette fin de saison et profiter de l'optimisme passablement distillé par les autres équipes. Y a largement de quoi être modérément content. Match nul de Reims ? Oh la belle affaire pour nous, ou quasiment ! Bastia qui perd contre une équipe de bas de tableau ? Voilà qui va nous aider à consolider cette belle place dans le ventre mou ! Toulouse qui perd ? Je me frotte un peu les mains.

Non vraiment je crois qu'il y a la place pour la bonne humeur modérée.

>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

AKK, rends tes sets

13/04/2014 à 23h00

Cette saison, je suis fier de mon équipe.
Ils affichent une envie que j'ai rarement vue, qu'ils gagnent, qu'ils perdent, ils se battent jusqu'à la dernière minute, et ça, ça fait plaisir !!!

>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

Gone n Rosette

12/04/2014 à 18h09

Mes chers cofilaires,

Y-a-t-il un intérêt à regarder le match de dimanche ?
Faut-il que nous perdions notre temps à rester assis sur notre canapé en sirotant une bière devant un spectacle affligeant de déséquilibre ?
Faut-il nous infliger une raclée prévue de longue date, qui confinera au ridicule tant l'écart entre les deux équipes qui s'affrontent demain ferait passer le match licorne vs yahourt pour équilibré ?

Dimanche, mes chers cofilaires, nous jouons le Paris Gaz de Schiste Football Club.

Alors oui, vous allez me dire qu'entre notre équipe et celle de la capitale, la différence est telle que le suspense inhérent à la glorieuse incertitude du sport est réduit à peau de chagrin, et que vous allez probablement préférer occuper cette soirée à des activités plus passionnantes, comme le comptage de vos boîtes de caviar restantes, ou la découpe d'une plaque commémorative à la gloire de Sidney Govou.

Certes, je comprendrais que vous préféreriez déboucher ce Chateau Yquem 1987 avec deux magnifiques réfugiées Ukrainiennes que vous avez eu la bonté de recueillir chez vous, plutôt que de manger une pizza devant un match qui s'annonce ennuyeux comme un débat entre Copé et Cahuzac sur la gestion des actifs financiers dans un pays fiscalement non coopératif.

J'admettrai que vous souhaitiez occuper votre temps à écouter la symphonie en ut de Bizet en vous faisant masser les pieds par une magnifique réfugiée roumaine plutôt que de pleurer face à un spectacle affligeant d'un résultat connu d'avance.

Mais quand même, voir le PSG prendre une dérouillée, ça vaut le coup de laisser tomber le train train quotidien non ?

Ce soir, si le temps le permet et que le Château Yquem n'est pas bouchonné,

Onvalétaper.

IGIT



>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

asunada

11/04/2014 à 14h24

Le retour de Turin a été bien long, entre la fatigue et cette sensation bizarre et trop habituelle d'être passé tout près, mais pas tant que ça.

Mais c'était une belle soirée, de celles dont on se rappelle plusieurs années plus tard. De celles qui prolongent le virus du supportérisme pour plusieurs années.

3h30 de route aller, un peu de bouchons, un trajet pas fait pour les prolos(5 péages sur les 300 km, 2 en France et 3 chez les Piémontais, plus le Frejus hors de prix, faut pas aller à Turin tous les weekends, parce que ça fait un joli budget, rapporté au km parcouru), une file qui traaaaîîîîîne pour la fouille (on nous a même fait enlever les chaussures pour certains...), une défaite frustrante et le tunnel du Frejus fermé jusqu'à 1h45, mais malgré tout, c'était bon.

Parce que le Stadio Juventus est une très belle enceinte, de taille raisonnable, mais bien finie, bien fermée, où on voit super bien de partout je pense et avec une bonne acoustique.

Parce que le parcage lyonnais était plein, que ça a bien chanté, même une fois la défaite consommée. Les chants où le Sud (dans l'anneau supérieur) répondait au Nord (anneau inférieur), ou le Aou simplement à la main claquaient franchement bien. Mention spéciale au Capo, pas gêné plus que ça par le fait d'être privé de mégaphone. Comme la Juve n'a pas non de vrais kops qui chantent pendant 90 minutes, je pense qu'on nous a entendu assez régulièrement.

Parce qu'on a vibré, parce que ces explosions de joie et ces étreintes hystériques avec les collègues de toujours dans les travées sont toujours aussi kiffantes. Ces matches européens n'ont pas d'équivalent niveau adrénaline. Je revois encore la mine de Gonalons finir au fond des filets, j'ai même vraiment cru que Mvuemba allait percer la muraille Buffon sur son joli coup-franc.

Parce que même s'il n'y a pas de curva juventini digne de ce nom, 40 000 tifosi qui chantent l'hymne de la Juve, c'est beau. Chez nous à Jean Jaurès, on a une flopée de types qui ne rient que quand ils se brûlent. Chez eux, les latérales sont assises, chantent peu, mais quand ils s'y mettent, c'est TOUT le monde, et ça envoie.

Enfin, parce que le match était très plaisant. Pirlo, même avec ses cannes de papi, c'est toujours un régal. Le combat du troisième âge avec Malbranque valait son pesant de cacahuètes. Les mouvements entre les lignes et les trajectoires de passe que trouvent les joueurs offensifs bianconeri sont un régal. Et en face, on n'a pas été ridicule, loin de là. Qu'un milieu Gonalons-Ferri-Mvuemba-Malbranque gêne autant Pirlo-Vidal-Marchisio, c'est surprenant. Qu'on fasse jeu égal avec Koné et Tolisso arrière latéral, qu'on réduise à ce point l'influence d'Isla et Asamoah, ça devient franchement bluffant. J'avoue avoir été moi aussi dépité sur le coup par les changements de Garde, mais ça reste presque anecdotique à côté de la réussite tactique qu'aura été cette double confrontation. Je lui tire vraiment mon chapeau car entre les jeunes, les habituels remplaçants et les tauliers un peu carbos, c'était loin d'être gagné d'avance. La Juve était bien plus forte, a mérité sa qualification, mais on a su les faire douter et on a fait tout ce qu'il fallait pour que l'exploit soit possible. Il nous a manqué un peu de chance Marchisiesque.

Faisons en sorte d'y retourner l'an prochain, ça manque déjà!

Du rhum, du foot, c'est ça qui rend heureux, que l'diable nous emporte, on n'a rien trouvé d'mieux (bisous Dark Side et Zenon, ça me donne envie de chanter du Patrick Sébastien, du Frankie Vincent et du Carlos, tiens!)

>> voir ce post dans son fil

Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

Dehu Sex Machina

10/04/2014 à 17h50

Aiguisé comme Lahm, pointu comme Couto

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

Raïeaïeïe

09/04/2014 à 09h14

Enfin Bref, je crois que la C1 cette année on l'a Demba Ba


>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

Joey Tribbiani

08/04/2014 à 23h01

Le tournant du match c'est quand même ce foutu pénalty non sifflé sur Nilmar !

Oups ... pardon, plantage de fil

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

matthias

07/04/2014 à 19h57

La semaine dernière, je m'étais mis à flipper en sortant du boulot, 3 heures avant le match. Là, je flippe depuis ce midi: j'ai servi à rien au boulot, j'ai acheté l'Equipe pour la première fois depuis 3 ans, j'ai écouté RMC dans la voiture (pour rien en plus), j'ai à peine manger. Je sens que je vais avoir du mal à dormir, et j'en suis à espérer que ma femme ne veuille pas faire de câlins ce soir de peur de ne pas y'arriver. Foutu PSG, va.

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

le petit prince

06/04/2014 à 22h02

Scandale : à force de disputer des matchs sans enjeux, le PSG n'est pas loin de prendre la tête du classement LFP du "fair-play".

En effet, large leader avant cette journée, Valenciennes a pris 4 biscottes et un gros rouge, soit exactement le petit déjeuner de Jean-Louis Borloo. Bel hommage d'une ville à son ancien maire.

Rennes s'étant également mis hors-course (comme prévu puisque le fair-play est assimilé à un trophée) le PSG est sur le podium. C'est un peu la honte. À quoi ça sert d'avoir Zlatan, Verratti et Motta dans l'équipe si c'est pour jouer comme des bisounours...

Heureusement, Lorient résiste encore. Nantes aussi, en attendant ce soir.


Et parce que ce post est encore un peu trop propre, je dois ajouter un ou deux trucs :

- la chevauchée fantastique de Lucas contre l'OM, c'est un tout droit digne de Pancrate ! On connaissait le mec qui sniffe la ligne de touche, on a maintenant celui qui peut vérifier que le rond central est bien situé exactement sur la droite qui relie les deux points de pénalty. Sammy Traoré avait fait mieux.

- le slalom de Pastore contre Chelsea, c'est une action égoïste, techniquement assez moche, et tactiquement médiocre. Ce mec est lent, mais Terry et Lampard sont encore plus lents, alors ça passe. Je la lui pardonne uniquement pour deux raisons : premièrement, il a eu une réussite incroyable et il a marqué ; deuxièmement, j'admets que chercher à s'empaler dans la défense sans lever la tête n'est pas complètement absurde quand on mène au score dans le temps additionnel face à une équipe de contre. Il cherchait une faute ou un corner et il a accidentellement mis un but. À noter que Cabaye attendait la balle à la même place, à peu près, que sur la passe en retrait de Lucas à Leverkusen.

- avec 6 buts dont 5 en L1, Edouard Céhessecé est notre quatrième meilleur buteur. Quelle putain de recrue ! On parle toujours de nos joueurs qui touchent des millions et marquent un but tous les 6 mois, mais lui il gagne que dalle et il marque des buts. Zéro salaire, zéro prime, six buts. L'arme fatale en vue du fair-play financier.

- on remercie Jérémy Ménez d'avoir parfaitement joué son rôle de bouc émissaire, et à Zlatinson Cavanibra d'avoir planté 62 buts. Ces deux faits ont permis à Pastore, Lucas et Lavezzi d'attendre tranquillement le printemps pour commencer à réaliser des performances plus ou moins à la hauteur de nos espérances.

- à part Edouard Céhessecé, nos joueurs les plus en forme sont Areola et Chantôme. Oh, wait... Qu'est-ce que ça va être quand Cavani va se souvenir comment on fait un contrôle.

- on aurait tous juré sur les saintes reliques de Bernard Mendy que si un jour on avait Laurent Blanc comme entraîneur, Mamadou Sakho vendu en Angleterre, élimination précoce en Coupe de France, et un Parc des Princes à l'anglaise, on arrêterait de s'intéresser à ce club. Aujourd'hui, plus personne ne commente les choix de Laurent Blanc, on trouve qu'Alex tient la baraque, on a déjà été jeter un œil sur Viagogo, et quoi qu'on en dise on sait au fond de nous que même un déménagement au Stade de France et le recrutement de Ravanelli et Dugarry dans le staff technique ne suffiraient peut-être pas à tuer le supporter du PSG en nous. D'ailleurs, tous les mecs qui avaient une âme ont quitté le navire il y a déjà longtemps. Si tu lis encore PEM en 2014, a fortiori si tu y écris, c'est qu'il est trop tard pour toi. Ils te possèdent. Même toi le kikonjou. Tu es irrécupérable. Tu le sais.

- depuis la disparition du katogan de Pastore, c'est vraiment très calme au niveau capillaire. Rabiot, ça ne compte pas : tous les grands caniches sont coiffés comme ça.

- c'est il y a combien d'années que David Beckham a été recruté au PSG par l'homme fort du club, vous savez, Leonardo ?

- Mathieu Bodmer.

>> voir ce post dans son fil


Raphaël Cosmidis
2014-04-17

aucune réaction

Pastore top 6 : une histoire de buts

Malgré une inconstance qui persiste, malgré les désaccords qu'il suscite à son sujet, Javier Pastore a régulièrement rappelé son immense talent à travers des buts de classe. Sélection de ses plus belles finitions sous le maillot parisien.


La Gazette de la L1 : 33e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les minutes • Le rébus officiel • Les observations • La vidéo • Les images de la semaine • L'equipe-type des anagrammes • L'infographie • Le rébus à peu près • Le 3-5-2 de Just de La Fontaine • Les immanquables • La bonne enseigne


Les Dé-Managers
2014-04-15

dernière réaction
16/04/2014 à 13h10

Dans les cartons des Dé-Managers : #23

Cette semaine, tout le monde va de l'avant: les milieux de la Fiorentina, la Roma, le bloc de l'Atlético, Shinji Kagawa... Pendant ce temps, Marcelo Bielsa constate l'agitation depuis les tribunes.