Sur le fil

RT @DomRousseauBlog: Foot: les banques ne veulent plus faire crédit aux clubs français https://t.co/HmKLHhJ9c3 via @libe

RT @BoucherieOvalie: @cahiersdufoot C’est une définition comme une autre pour un basque

Et aussi que c’est un mormon consanguin. https://t.co/Lwu8XTnoea

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Chansons pour les pieds

"Djibril Cissé en concert avec Mariah Carey." (lequipe.fr)

Arnold Sortez-les-Chèvres

"Coupe de France de football : ‘mission commando’ pour Marseille." (lemonde.fr)

Santa Barbara : nouvelle saison ?

"Le cas Puel en suspens." (lequipe.fr)

A Boli in your head

“Passi : ‘J'espère qu'on va trouver le déclic dans la tête des joueurs’." (Twitter)

Ljubljanania

"Le coach de Ljubljana congédié pour insulte raciste." (lequipe.fr)

Virement virtuel

"Une heure avec HoloLens." (lemonde.fr)

Prendre les matchs et un parrain

"Un parrain de la mafia arrêté grâce à une pizza et à un match de football." (lemonde.fr)

Marcelo Lipide

"Le football français promeut la malbouffe américaine." (lemonde.fr)

Olive et Tomate

"La ligue 2 devient la ‘Domino's Ligue 2’ pour les 4 prochaines saisons. " (lexpress.fr)

Sexit

"Karim Benzema ne participera pas à l’Euro." (lemonde.fr)

Charlatan Hart ? Oh, oh, oh. Génie fier Hart ?

"Hart, top ou flop ?" (lequipe.fr)

Les taches de Blanc ?

"PSG : un banc qui va manquer de bouteille." (lequipe.fr)

Raymond Kéruzéro

"Domenech sélectionneur de la Bretagne." (lequipe.fr)

Les posts remarquables

Toujours Bleus

Tonton Danijel

24/05/2016 à 16h39

Je sais pas, en ce moment je suis surtout en train d'imaginer que ton ordi tombe en panne.

>> voir ce post dans son fil

Les CdF : cahiers de doléances

newuser

23/05/2016 à 15h20

C'est ça votre liberté d'expression à nous la jouer #jesuischarlie ???
Vous vous planquez derrière vos petits atouts d'admins et de modos pour effacer un post sans injures, complètement dans la charte parce qu'il dérange un peu un de vos superbes rédacteurs qui est plus intelligent que tout le monde.

C'est de la putain de censure de merde.

Facho !!

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

Raïeaïeïe

22/05/2016 à 08h56

De retour du stade (enfin, je suis rentré il y a un peu plus longtemps que 8 h du matin quand même).
Je ne suis pas réellement concerné par ce nouveau record, j'étais là bas, sans y être vraiment...
La France va organiser l'eurovision du football apparemment (oui parcequ'avec autant de participants je sais pas comment on peut qualifier ce tournoi) dans un mois. On leur dit quand qu'ils sont nuls et d'une incompétence crasse? Parcequ'hier je pense que le summum du nawak et du niveau zéro de l'organisation d'un parcours, où les supporters ne devaient pas se croiser et éviter les attroupements fut tout à fait réussi... en négatif.
Paragraphe 2.
Mes amis de ce fil et moi même avons croisé à plusieurs reprises des supporters marseillais (dont un groupe sous un pont avec un leader particulièrement anisé qui invectivait les supporters parisiens qu'il croisait pendant que le reste de son groupe suivait en ce disant que les temps avaient changé heureusement).
Paragraphe 2: Eviter les attroupements, quoi de mieux pour éviter des attroupements que des barrières savamment disposées de façon géomètriques avec des angles pour que des gens se retrouvent coincés dans des angles sans savoir où se trouvent le point de passage...
On rajoute une couche de wesh, qui grillent la politesse à tout le monde en mettant un coup de pression façon "keskia toi", se faufilent et commencent à bouger la barrière, se faufilent et vont ensuite faire jouer la "communauté" avec le stadier en demandant à faire passer ses potes.

Bref là on sent que le paragraphe 3 il va déconner sévère.
Ca se bouscule, premiers mouvements de foules, les psychopotes du wesh précédemment cités commencent à faire tomber une grille, mouvement de foule. Jeune filles en fleurs presqu'en syncope, tentative de créer un petit espace d'un mètre carré autour de ceux qui ont des moments d'angoisse, remouvement de foule dans l'autre sens lorsque certains ont l'impression que derrière ça a l'air de bouger (parceque oui quand même parqué comme ça durant 45 minutes le temps semble long).

Paragraphe 4: de l'utilisation raisonnée des gaz lacrymogènes. Vainement, raieaieaie essaiie de demander aux gens de rester dans une direction et de ne pas donner une allure de foule ivre qui tangue en ne sachant dans quelle direction aller (ca passe par où là?). Il y a alors un de ces charmants abrutis qui pensent qu'en mettant des coups de pression on obtient ce qu'on veut dans la vie. Il escalade la grille, et là, jet de lacrymo...
Je sais pas si j'ai préciser que nous étions dans une nasse, pas trop loin des tripodes pour entrer à ce moment là? Donc des nana asthmatiques, des enfants en pleurs et incapable de comprendre ce qu'il se passe? Des CRS casqués et prêts à en découdre qui vous envoient chier d'un "casse toi connard" quand on leur dit d'éviter de gazer dans un endroit comme celui ci.
Paragraphe 5: La dilution de responsabilité.
Les CRS croisés plus loin ( pas les trouffions à matraques) qui disent qu'effectivement c'est n'importe quoi mais que ce n'est pas eux qui organisent. Ok, demandes à ces charmants gilets jaunes et orange , voyant marqués Onett dessus on se dit qu'ils vont être à même de nous dire la vérité, fournir un nom, un mail à qui se plaindre... BOn c'est raté, je vois les gentils stadiers du parc des princes, "oui oui on est d'accord c'est n'importe quoi comment c'est géré. Nous on est sécurité du parc on sait organiser (je me suis retenu de rire nerveusement) ". Mais bon pour le coup j'aurais presqu'envie de dire oui. Je recroise ensuite des gens du SDF mais personne ne sait rien.

Paragraphe 6: Bref le match n'a commencé pour moi qu'au but d'Edi, alors oui Sansai on a du pognon, c'est pas juste, il me semble juste que cette équipe, y a une vie de groupe et qu'ils ont l'air heureux de gagner et ça c'est assez sympa à voir.
Paragraphe 7: Enfin des réponses, (oui je passe sur les marseillais qui avaient visiblement du linge à faire sécher (les mouchoirs trempés de leurs espoirs peut être?) et qui faisaient des feux de joies dans le stade pour accélérer le processus et la remise de la coupe.
Paragraphe 8: There will be blood. Quand un CRS, bousculé physiquement il faut le dire par un de ces mecs un peu chaud que l'on croise aux alentours du stade et de certains quartiers, s'emporte et dégaine et met en joue, sans réfléchir à qui il y a derrière, son fusil à lacrymo on se dit qu'effectivement les gars sont bien à bouts depuis Novembre, et ne gèrent plus rien.Heureusement ça ne s'aggrave pas, mais le père de famille qui voit le CRS en furie pendant que son fils et sa femme sont juste à un mètre du mec, tu comprends que ça le stresse un peu.
On croise des gens de la sécurité civile ("on" enfin une partie des cofilaires) à qui je demande comment ça peut s'organiser qui expliquent avoir effectivement reçu les enfants gazés, et plusieurs blessés.
Donc demain une petite missive partira à la Préfecture du 93 pour l'organisation catastrophique , et la Fédération Française de Football pour cette gestion d'une foule assez paisible il faut dire dans son ensemble et que se retrouve coincée dans des angles, avec du gaz dans la tronche.
Je ne suis pas prêt d'amener Raieaieaieinho au Stade de France ça c'est une certitude.
Quelle image ce gosse en larmes incapable de respirer gardera t il de sa soirée, du foot?

Donc place à l'Euro maintenant, place à des mecs bien bourrés dès 14 h et autrement plus remuant que la foule d'hier.
PS: Niveau sécurité vigipirate c'était là aussi assez nulle, puisqu'à aucun moment, il n'y eut un sas de filtrage permettant de vérifier que les sacs à dos ne contenait rien d'explosif (pour la forme et quitte à créer des endroits où plusieurs milliers de personnes sont agglutinés ça aurait un minimum cohérent,mais de la cohérence après ce que j'ai vu hier, j'en cherche encore).



>> voir ce post dans son fil

LdC : La Ligue des Cahiers

RabbiJacob

21/05/2016 à 14h59

"Comment glisser le saucisson dans l'intervalle ?"

Les gars, à vos âges vous devriez savoir ça.

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

le petit prince

19/05/2016 à 18h54

Je ne peux ni les oublier, ni les dénombrer, ni les blâmer, tous les parigots et tous les kikonjoux à s'être ici extasiés des merveilles promises par les arrivées successives de Ménez, Beckham, Pastore, Ibrahimovic, Lavezzi, Lucas, Cavani, Di Maria, et Vertonne.

Ça a toujours commencé par une annonce indirecte :

"Personne pour commenter la rumeur Machin ?"

La réponse étant dans la question, et le sujet ainsi adroitement introduit, on peut en venir à l'objet réel du message, l'enthousiasme du scripteur. Exemples par ordre croissant :

*-*
8-)
Miam !
Youpisme.
Glop glop.
L'ETF me guette.
Cœur avec les doigts.
J'en perds ma gourmette.
Je vais gonfler du bas de survet.
C'est comme si la bite rattrapait enfin le cul.
C'est bieng.

Parfois, ayant conscience de la qualité de post requise sur le très sélect forum du www.cahiersdufootball.net, le locuteur croit nécessaire d'accompagner cet enthousiasme par une considération tactique. Plus la rumeur repose sur une base fragile (Le 10 Sport, ou le forumiste lui-même) plus la considération tactique est nécessaire. Il entreprend donc d'exposer au monde la prétendue complémentarité promise par l'association de la future recrue avec un autre joueur de l'effectif. On peut ainsi lire :

"Associé à la qualité de

[passe/dribble/percussion/appel/frappe/visiondujeu/jeudetête]

de

[machin/bidule/truc/Souza],

ça risque de

[faire des étincelles / envoyer du pâté / violenter du kikonjou / nous en mettre plein l'Emirettes]".

Au moment de cliquer à nouveau, si longtemps après, sur "Paris est magique", je m'étais donc préparé à voir ainsi relayées les diverses rumeurs actuelles. Cela allait constituer un interlude à l'harmonieuse et masochiste alternance de PEM : celle des posts acides de kikonjoux bernés et des plaidoiries de quelques Aveugles Béats du Qlub ("ABQ" also stands for "Avocats Bénévoles du Qatar").

Or PEM m'a réservé quelques surprises. Jeanroucas est revenu. Bisou. Encore plus étonnant, Potato ne s'est toujours pas lassé des autres. Ni de lui-même. Love.

Pour autant, grâce au nouveau -sois le bienvenu-, j'ai aussi eu ce que j'attendais. Quadruple ration de rumeur, James-Reus-Lewandovski-Griezmann. Cerise sur le gâteau, un bon retour à la compo fantasmée comme au bon vieux temps, avec le losange et tout et tout. Et puis la fin :

"Au pire on peut garder Cavani, avec une telle qualité de passe autour de lui, ses appels feraient des merveilles."

On apprend, en mai 2016, que les appels d'Edinson Cavani, 29 ans, 146 matchs et 80 buts au club à tous les postes de l'attaque, à côté de malades de la passe comme Verratti, Pastore, Di Maria, ou Ibrahimovic et quelques autres, FERAIENT (conditionnel) des merveilles si on lui mettait dans les fesses la pointe d'un losange ou la crête de Rodriguez.

Le fan Nasser :
Comment cela s'appelle-t-il, quand l'été arrive, comme aujourd'hui, et que la L1 est zlatanée, et que Zlatan est retraité, et qu'on a encore perdu en 1/4, et en 3/5/2, que le gaz brûle, que les innocents s'entre-tuent, mais que les recrues se profilent, dans un coin de page de l'Équipe ?
l'Équipe : Demande au mendiant. Il le sait.
Le mendiant : Cela a un très beau nom, fan Nasser. Cela s'appelle le mercato.

>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

Künstler

18/05/2016 à 22h50

Lacazette est déjà meilleur footballeur que Gameiro ne le sera jamais, et aucun but en C3 ne changera jamais ça. Ni ce soir, ni demain. Et tous les deux regarderont à la télé la France se faire éliminer avec Giroud et Gignac. Pas de quoi en faire tout un plat.
Par contre, si l'autre tromblon de Deschamps pouvait garder ses conseils pour lui, ce serait pas mal. Qu'il s'occupe de son troupeau de bourrins et ne viennent pas foutre le bordel dans le mercato de l'OL, on y arrive très bien sans lui. Surtout quand il se fout de la gueule du monde en expliquant qu'il faut se confronter au haut niveau mais qu'il prend des mecs venant de clubs de clown, sur le banc depuis six mois ou revenant de blessure.

>> voir ce post dans son fil

Toujours Bleus

Save Our Sport

17/05/2016 à 16h05

gurney
aujourd'hui à 14h41

Je viens de voir les 23 allemands.
Je comprends mieux notre cote.
-----------

Tu m'étonnes, il n' a sélectionné aucun Lyonnais, c'est n'importe quoi.


>> voir ce post dans son fil

O TéFéCé

Born to lose

16/05/2016 à 15h24

Bon, un peu parce que bendjaz a titillé ma vanité, et surtout parce qu'on ne parle pas si souvent du tef, je copie-colle mes deux demi-messages :

Toujours sous le coup de l'émotion depuis samedi soir, et de reportages exceptionnels en reportages exceptionnels (ce J+1, si vous n'avez pas eu l'occasion de le voir, il faut le faire!), c'est difficile de redescendre. Enfin, ce petit nuage euphorisant est loin d'être désagréable.
Beaucoup de choses ont déjà été dites sur le match, sur la saison. Pas grand chose à ajouter sur tout ça, et ce qui s'est passé samedi soir a quelque chose qui va tout de même assez au-delà des mots... Il faut bien comprendre ce que c'est que d'être supporter de Toulouse pour imaginer dans quel état on était samedi soir. Etre supporter de Toulouse à Toulouse, c'est vivre dans une ville où les enfants portent des maillots de l'OM - et désormais du PSG - c'est essuyer les moqueries des amis, des collègues, se justifier au quotidien et tenter d'expliquer pourquoi on encourage le Tef alors que le Stade Toulousain colle 40 pions tous les w-e à tous ses adversaires, c'est se demander soi-même ce qu'on fout là, au stadium, l'hiver, à se geler les miches pendant que l'équipe se fait taper une énième fois par le 19ème du championnat qui n'avait pas gagné depuis trois mois...
Il y a quelque chose d'absurde là-dedans, en tout cas de parfaitement ridicule à aller perdre ces samedis soirs au stadium dans l'attente vaine qu'il se passe enfin quelque chose... Becket aurait dit ça mieux que moi.
Et pourtant, en dix semaines, les choses ont changé. Je me souviens du match contre Ajaccio, il n'y a pourtant pas si longtemps, où l'égalisation de notre équipe à la dernière minute ne m'avait même pas arraché un sourire tant la performance avait été pathétique de la première à la quatre-vingt dixième minute. Pour la première fois en 25 ans, un but de mon équipe me laissait parfaitement indifférent... Puis est venu le match contre Rennes, où même Arribagé préférait sortir en se marrant parce que le scénario était tellement cruel qu'on ne pouvait plus faire autre chose...
Ensuite, Dupraz. Je me suis dit la même chose que ce qui a été dit sur le forum : "Quitte à descendre, autant y aller avec Furlan, ou avec n'importe qui proposant autre chose que le simple fait de mettre les c... sur le terrain". J'ai râlé un peu, me suis aussi dit qu'un Dupraz mettrait au moins un peu de vie dans le groupe. Mais il a fait l'impossible : il a accompli un miracle. Et le champ lexical du miracle n'est pas inapproprié au regard de ce qui s'est passé samedi soir. Personne, à Toulouse, et encore moins sur ce forum, je crois, pas moi en tout cas, n'aurait misé un kopek sur Bodiger, n'aurait fait rentrer Ninkov à la place de Regattin... Cette prémonition ("le gauche de Bodiger, je ne sais pas pourquoi, je le sens"), ça tient quand même de la magie... Et la force de ce type hors du commun aura été de faire croire aux joueurs que le miracle était possible afin qu'ils le réalisent. Ca a été évoqué plus haut : le pouvoir extraordinaire de la psychologie.

Depuis dix semaines, les choses ont changé. Les gamins hurlent "allez toulouse" dans les cours de récré. De toute la France, dans les médias, sur les forums parviennent des messages de sympathie et nombre de supporters ont écrit "on aurait aimé être à votre place"... Des instants de grâce, on en a connu peu (l'élimination du Naples de Maradona, la montée en ligue 2 avec l'épopée des pitchouns, la qualif pour la ligue des champions avec le triplé d'Elmander contre Bordeaux, la folle année de Gignac...) Mais c'est leur rareté qui a fait leur prix. Tous les supporters de clubs moyens - pour ne pas dire des clubs de looseurs, coucou amis rennais - comprendront ça. Et pour rien au monde je ne voudrais être supporter de l'OM, de Lyon ou de Paris. Samedi, j'ai été heureux. Et une chose a changé, même à Toulouse, on regarde les supporters avec respect, on leur envie l'extraordinaire allégresse connue samedi soir. Le stadium se remplit, et on a tous envie de voir ce que sera l'avenir, avec cet extraordinaire bonhomme qui a enfin redonné du sens à notre besoin d'aller nous geler les miches au stadium en plein hiver.

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

liquido

15/05/2016 à 07h33

PCarnehan : 4,2 rouleaux de Sopalin par match

>> voir ce post dans son fil


Banega, for Ever

Ode au génial argentin du FC Séville, dont la qualité de passe et l’élégance a pu rester cachée du regard de certains observateurs jusqu’à récemment.


Dhorasoo 2006, la tatane magnifique

Un jour un but – Le 29 avril 2006, Vikash Dhorasoo est le buteur inattendu d'une finale de Coupe de France opposant le PSG à l'OM.


CHR$
2016-05-24

Les lionnes contre les louves, la revanche

Lyon revient en finale de Ligue des champions samedi après deux ans d’absence mais sans avoir tellement changé, alors que Wolfsbourg a non seulement changé de statut mais a aussi largement renouvelé son équipe.