Sur le fil

Tout le monde a pudiquement omis de le dire, mais excellent arbitrage de Tony Chapron.

RT @FourFourTwo: PHOTO Liverpool fans make their feelings known about ticket prices at Anfield during the game against Hull... #LFC http://…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Mein Camphre

"Allemagne : c'est grave docteur ?" (lequipe.fr)

FA show

“La FA veut réduire le nombre d'étrangers.” (lequipe.fr)

Dunga, une file

"La révolution Dunga est en marche." (lequipe.fr)

La bique enculée ?

"Non, l'Etat islamique ne sodomise pas de chèvres." (libé.fr)

Adolf Fitness

"La moustache douteuse de José Enrique." (lequipe.fr)

Abel Braguette

"Makelele : ‘Je vais taper sur la table’." (football.fr)

topless

"Jean-Jacques Marcel n'est plus."(lequipe.fr)

Wass communiquant

"Wass parle transfert." (foot365.fr)

Franck Sosie

"Abusée par un faux footballeur." (sofoot.com)

ils ne manquent pas Hulk

"Hulk cible de cris racistes." (lequipe.fr)

Piquionne revival

"Monaco enchaîne." (lemonde.fr)

Monastère Amer

"Lemoine ne cache pas sa frustration." (footsur7.fr)

Ayew raidi ?

"OM : André Ayew sacrifié cet hiver ?" (footmercato.net)

Recherche

Vous êtes ici pour fouiller les Cahiers. Attention, en cherchant de vieilles perles, on prend le risque de tomber sur des vannes moisies.





Christophe Zemmour
2014-10-24

dernière réaction
aujourd'hui à 15h11

Zamora 1936, la poussière divine

Un jour, une parade – Le 21 juin 1936, en finale de la Copa del Rey, Ricardo Zamora effectue un arrêt aussi confus que décisif en faveur du Real Madrid face au FC Barcelone. Ancienne gloire catalane, il signe là une dernière parade légendaire, à la veille de la Guerre d’Espagne. 


Revue de stress #6

Tout va trop vite dans le football, mais la Revue de stress rembobine la semaine. Les imagesLes vidéosLes infographiesLe rébusLa charité bien ordonnée de l'UEFALe joueur masquéLa devinetteLa lucarneLes immanquablesLa bouteilleLa bonne enseigne


Moravcik dans les prés
2014-10-23

dernière réaction
aujourd'hui à 00h36

United Passions : on a marché dans la bouse

Il ne faut surtout pas voir United Passions, le film à la gloire de la FIFA financé par la FIFA, bide international et navet intersidéral. Mais quand on le raconte, on découvre un chef-d'œuvre comique.