Déclarama

1 ... 37 38 39 40

Jean-Marc Furlan (à propos de la défaite de l'AJA face au TFC) : "Ça, ça vaut pour vous, la presse, les journalistes, l’environnement, ça ça vous fait kiffer, ça vous donne des érections, les supporters pareil, mais moi je m’en bats les couilles grave." (28/09) 

Jordi Moix (vice-président du Barça) : "L'échange Pjanic-Arthur a été fait pour équilibrer la comptabilité, mais nous avions consulté le staff technique et il a donné son accord." (06/10)

 

Manuel Amoros (à propos de la corruption au sein de l'OM) : "Nous, on n'était pas au courant. De temps en temps, Bernard Tapie nous le disait, mais on n'était pas au courant." (RMC Sport, 16/10) 

Rudi Garcia : "Si on avait su que le championnat s'arrêterait, on l'aurait gagné évidemment. Mais comme on ne le savait pas..." (30/10)

André Villas-Boas : "Pour faire de la merde en Ligue des champions, il faut quand même être là. On est là et on fait de la merde.” (03/11)

Claudio Lotito (président de la Lazio): "Qu'est ce que cela veut dire «positif»? Ça veut dire qu'on est contagieux? Et alors? Dans le vagin de toutes les femmes du monde il y a des bactéries, on ne dit pas pour autant qu'elles sont pathogènes." (La Reppublica, 07/11) 

Laurent Nicollin, à propos des Lyonnaises critiques envers Corinne Diacre: “Qu’elles aillent torcher le cul des malades du Covid, après elles pourront parler!" (France Football, 24/11)

 

El-Hadji Diouf : "C’est le prophète du football qui est parti. Il m’estimait beaucoup. Quand il m’a vu jouer, je ne sais pas comment il a eu mon numéro de téléphone mais, il m’a contacté pour me féliciter et m’encourager." (26/11) 

Adrien Hunou : "À Krasnodar, il faudra qu'on soit des morts-vivants." (Téléfoot, 27/11) 

Régis Debray : "Si le 14 juillet 1789, le ballon rond ou ovale avait existé, on n'aurait jamais pris la Bastille." (France Inter, 27/11) 

Sinisa Mihajlovic : “Si je vais changer de schéma de jeu demain contre l’Inter ? Non, c’était une feinte hier pour voir qui parlait aux journalistes. Si je trouve le joueur, je le colle au mur et il ne jouera plus au foot […] Quand je vais le trouver, ça va être son putain de problème. S’il fait ça pour avoir une meilleure note…” (04/12) 

Mino Raiola : "Je travaille actuellement pour supprimer la FIFA." (07/12) 

Hervé Mathoux : "Il me semble que les Cahiers du football, au lieu de donner des leçons de morale et de stigmatiser les confrères qui ne pensent pas comme vous. Vous feriez mieux de traiter ce sujet des différentes cultures de supporters qui est passionnant. Vous préférez donner des bons points." (Twitter, 07/12) 

Rudi Garcia : "Ce ne sont plus les réseaux sociaux, mais les réseaux des cas sociaux." (lequipe.fr, 15/12) 

Rudi Garcia : "Y a plein de choses qui sont bafouées, mais on n'est pas là pour parler politique. On voit combien l'ordre aussi est secoué. C'est un peu le monde à l'envers. C'est les policiers qui sont dans la mire des médias, et pas les casseurs." (conférence, 15/12) 

Anthony Lopes : "Quand les adversaires rentrent dans les seize mètres de Lopes, il faut qu'ils assument ce qui se passe, parce que moi j'assume ce qui se passe." (OL Plus, 19/12) 

Raymond Domenech : "J’aurais aimé prendre Maradona, mais il est mort. C’est comme ça." (09/01) 

Michel Moulin, candidat à la FFF : "Didier Deschamps, c'est un salarié de la FFF. Si au-dessus de lui, on lui dit de faire jouer Benzema, il doit le faire jouer." (Le Figaro, 08/01) 

1 ... 37 38 39 40